Permis Pratique

Pourquoi la boîte automatique a de l'avenir


La boîte automatique : non merci ! Avant d’écarter définitivement cette solution, êtes-vous certain d’en connaître toutes les qualités, surtout avec les dernières générations de transmission réellement efficaces.


Pourquoi la boîte automatique a de l'avenir
L’imaginaire collectif prête souvent à la transmission automatique des défauts infondés. Ainsi le conducteur non initié imagine encore la vieille boîte auto au passage de rapports lents, brutaux et inopportuns tuant la sportivité, le plaisir de conduire et engendrant une consommation plus importante que sa consœur manuelle.
Aujourd’hui, la boîte automatique a sensiblement progressé sur le plan technique pour s’imposer par un fonctionnement d’une réelle efficacité, gommant tous les défauts précités grâce à des gestions électroniques ultra précises et efficaces.
De plus, compte tenu des nouvelle prérogatives en matière de circulation, l’automatisme s’impose de lui même en permettant une conduite reposante en toute circonstance et notamment dans les bouchons.
Outre la sélection du meilleur rapport, l’atout de la boîte automatique reste l’absence d’embrayage. La pédale de gauche disparaît, laissant simplement au conducteur le soin d’accélérer ou de freiner.
Les boîtes modernes offrent un agrément d’utilisation de premier plan, par des passages de rapports rapides et à bon escient, mais aussi en offrant au conducteur la possibilité de monter ou de descendre les rapports en cas d’envie.
En bref, la boîte automatique moderne apporte de multiples avantages, en permettant une distribution très progressive du couple.
Reste le problème de la consommation, le dernier point négatif de l’automatisme imputable à son fonctionnent hydraulique, nettement plus gourmand en énergie.
Mais la donne va s’inverser : la boîte automatique à multiples rapports sera indispensable pour réduire les consommations et permettre aux véhicules de fonctionner avec des énergies alternatives.
Volkswagen annonce que sa transmission DSG à 7 rapports permet jusqu’à 6 % d’économie de carburant par rapport à une transmission mécanique.

Boite auto : mode d’emploi

1) Plus de pied gauche
Le point le plus important pour conduire un véhicule à boîte automatique est de bien caler son pied gauche loin des pédales afin d’éviter de «chercher» inconsciemment l’embrayage et de freiner involontairement. Vous trouverez très rapidement les bons réflexes à condition de bien penser à mettre votre « pied gauche dans votre poche ».

2) Gardez les freins
Sur la position D. Même sans toucher la pédale d’accélérateur, le véhicule avance à quelques km/h. Dans la circulation urbaine, il est donc important de garder la pression sur la pédale de frein, sans quoi le véhicule « avance tout seul ».
(NB : Sur certains véhicules de segment haut de gamme, une touche programmable permet à la voiture de rester arrêtée automatiquement tout en restant sur position « Drive ». Le conducteur n’a plus à la maintenir au frein. Le système se déconnecte à chaque nouveau redémarrage).

3) Stationner sur P ou sur N
Pour stationner un véhicule automatique, placez le sélecteur soit sur les positions P (Parking), ou N (Neutral) en actionnant le frein à main. Sur le mode "P" la voiture est en prise directe, c'est-à-dire que la boîte est "bloquée". Ce mode est à éviter si vous êtes garé de manière serrée entre des voitures, car pour sortir, il se pourrait qu'en manœuvrant un usager essaie de vous pousser légèrement, ce qui pourrait être dommageable pour la boîte de vitesse.
En mode "N" la voiture est au neutre, c'est à dire en "roues libres". Elle est alors généralement serrée au frein à main comme avec une boîte mécanique.
Pourquoi la boîte automatique a de l'avenir


Jeudi 12 Mai 2016
© Permis Pratique



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Août 2014 - 09:36 7 Règles d'or pour économiser ses pneus

Dimanche 15 Juillet 2012 - 18:05 Tracter une remorque avec ou sans permis E/B ?


Conduite | Pratique | Entretien | Technologie Auto





Recherche

Zone de Téléchargement




pub