Quantcast
Permis Pratique

Les secrets pour bien conduire une voiture hybride rechargeable en AAC et après le permis


Nouvelle technologie, l’hybride rechargeable se démocratise et influence directement la conduite et pose ainsi beaucoup d’interrogations aux futurs et nouveaux conducteurs, Permis Pratique vous donne toutes les réponses avec l’essai de la nouvelle Peugeot 3008 Hybrid.


L’automobile fait révolution et adopte de nouvelles technologies, l’actualité pour 2021 est celle de l’hybride rechargeable, une techno qui modifie les habitudes de conduite et les usages de la voiture. Comment se conduit une hybride rechargeable, et comment en tirer le meilleur parti ? Pouvez-vous faire votre conduite accompagnée avec ? Et comment gérer les deux énergies ? Voici les réponses à ces nouvelles interrogations.

Une techno un peu intimidante tout de même

Notre Peugeot 3008 hybride rechargeable se conduit facilement et même agréablement, mais pour un nouveau conducteur, il faut néanmoins intégrer que l’engin est d’un grand gabarit, précisément celui d’un SUV, comme beaucoup d’hybrides rechargeables et que c’est aussi une voiture haut de gamme très bien équipée avec parfois beaucoup d’équipements et de systèmes d’aides à la conduite qui peuvent dérouter les non-initiés lors des premiers kilomètres. Prenez du temps avant votre première expérience de conduite avec une hybride rechargeable pour comprendre les différentes commandes. Sur ce point, il faut assimiler celles présentent sur l’écran central, le bouton du mode de conduite (hybride, électrique et sport…), mais aussi le sélecteur de vitesse automatique et son déverrouillage.
Pour la nouvelle Peugeot 3008, le i-Cockpit peut être également déconcertant à la prise en mains avec son petit volant et sa vision dégagée de la route. Il faut également assimiler qu’une hybride rechargeable est à la fois un véhicule à essence qui passe à la pompe de temps en temps, mais aussi une voiture électrique qu’il faut recharger, donc branchée à une prise ou à une borne très fréquemment, car son autonomie uniquement électrique n’est alors que de 50/60 kilomètres. La nouvelle 3008 hybride est aussi puissante de 225 ch en version traction avant et même de 300 ch en version 4 roues motrices en cumulant l’ensemble des moteurs essence et électrique.

 
chargeur hybride rechargeable
  • chargeur hybride rechargeable
  • PP conduite accompagnée hybride rechargeable 2
  • PP conduite accompagnée hybride rechargeable 3
  • prise hybride rechargeable

Conduire une hybride rechargeable reste très facile

Au volant du système hybride en lui-même, pas de problème, la technique s’occupe de tout, et notre nouvelle 3008 choisit toute seule l’électrique ou le thermique en fonction des besoins et des possibilités. Incroyablement la mise en route du moteur essence est totalement discrète, pas de vibration, pas de bruit, sans l’ordinateur de bord impossible de savoir ce qui se passe, même pour un conducteur expérimenté.
La sélection de l’énergie est totalement transparente. De même, la puissance à l’électrique, notamment au démarrage, ne manque pas de jus, les deux énergies se mixent désormais très bien, ce qui n’était pas vraiment le cas avec les premiers hybrides, l’évolution a été spectaculaire. Néanmoins, il existe parfois une certaine latence à la sollicitation de la pédale d’accélérateur, le temps de mettre en route le moteur thermique.

Frein moteur : la principale différence à prendre en compte

Par rapport à une petite auto thermique conventionnelle, notre 3008 Hybrid dispose d’un système de récupération de l’énergie, ce principe n’est pas nouveau il est même généralisé aux voitures électriques, hybrides et hybrides rechargeable, mais il modifie fortement la manière de conduire lors des phases cruciales de la décélération et du freinage. Le système récupère l’énergie pour recharger les batteries, mais modifie ainsi le phénomène de frein moteur et même de freinage. En réalité ce système est très efficace et agréable, mais il automatise d’une certaine façon la fonction de décélération. Il ne pose aucun problème, mais il est impératif d’en avoir conscience pour reprendre ensuite le volant d’une autre auto qui n’offrira pas autant de frein moteur. Ce point est particulièrement important en conduite accompagnée (AAC) car en repassant ensuite à la voiture de l’auto-école pour l’examen, il faudra sans doute se réhabituer un peu.

Conduite accompagnée possible

Sur le plan de la réglementation, aucun problème pour faire de la conduite accompagnée dès 15 ans avec la 3008 hybride rechargeable. En revanche, cette technologie n'est compatible uniquement qu'avec des transmissions automatiques comme sur notre Peugeot. Vous n’avez pas de vitesse à passer, ni embrayage a faire patiner. Si vous préparez un permis auto B auto conventionnel vous ne pourrez donc conserver l’expérience acquise pendant vos 20 heures, voire en perdre les réflexes au cours de la conduite accompagnée avec une hybride rechargeable. Là encore il faut en avoir conscience, et comptez quelques heures de conduite avec la voiture d’auto-école avant le passage de l’examen pour valider votre pratique sur ce point.
À noter que si vous préparez le permis B boite automatique (code restrictif 78) pas de problème, une hybride rechargeable correspond alors parfaitement. Petite astuce, vous pouvez aussi préparer un permis B boite automatique qui offre comme avantage d’une formation ramenée de 20 à 16 heures, puis ensuite faire une passerelle afin de repasser le permis pour une transmission manuelle. Cette possibilité existe, mais elle est au final pas forcément efficace et plus rapide, elle se réserve aux personnes ayant des difficultés avec les passages de vitesse, et toutes les auto-écoles ne proposent pas cette formation sur boite automatique.

Une consommation incroyablement réduite, mais pour 56 kilomètres

Avec une hybride rechargeable, il y a deux nouvelles, une bonne et une mauvaise. La bonne est la consommation moyenne de 1,5 l/100, enfin selon la norme d’homologation (NEDC) pour notre 3008. La mauvaise est que ce résultat est obtenu globalement en branchant votre hybride rechargeable tous les 56 kilomètres pour obtenir cette consommation incroyable faible et rouler à l’électrique. Voilà un sacré fil électrique à la patte, une respectable contrainte quotidienne pour certains sans prise magique à disposition, car le plein d’électron est aussi variable dans le temps, de 1 heure et 45 minutes à 7 heures en fonction de la puissance de la prise.

L’avis de Permis Pratique

Pour la conduite accompagnée et les nouveaux conducteurs, le système hybride rechargeable présente quelques contraintes, mais reste possible et envisageable. La gestion récurrente de l’énergie lui interdit d’être le véhicule universel surtout que les tarifs de 43 800 € à 53 850 € en fonction des versions de notre nouvelle et séduisante Peugeot 3008 sont parmi les plus élevés de l’offre pour cette technologie. En résumé, notre 3008 Hybride rechargeable est un chef-d’œuvre de technologie dans un monde réglementé, largement maniaque qui a beaucoup perdu de sa simplicité et de son évidence.


Mardi 13 Octobre 2020
Christophe Harmand



Dans la même rubrique :
< >

Conduite | Pratique