Permis Pratique

Le guide d'évaluation des inspecteurs pour les permis moto 2020 (2/3)

Deuxième partie - Les épreuves hors circulation (HC)


Découvrez l'intégralité du guide d'évaluation des inspecteurs du nouveau permis de conduire moto 2020. Ce document officiel fixe toutes les règles précises des examens hors et en circulation pour les permis A2 et A1. Il est publié en trois parties afin de vous offrir un accès rapide aux informations qu'il contient, notez que la fonction recherche du site est également active pour ce contenu.
Dans cette deuxième partie, découvrez toutes les épreuves hors circulation (plateau). Les généralités des examens du permis moto 2020 sont dans la première partie. Toutes les épreuves en circulation sont dans la troisième partie.


* Ce guide d'évaluation professionnel est celui des inspecteurs du permis de conduite et des écoles de conduite, par de nombreux aspects, il est trop complexe et technique pour les candidats.

1. La notation

L’évaluation repose sur un système de notation à trois niveaux symbolisés par une lettre :

― note A : niveau bon ;
― note B : niveau satisfaisant ;
― note C : niveau insuffisant.

Le résultat est communiqué au candidat après chaque essai.
La notation C, attribuée aux deux essais accordés entraîne l’ajournement du candidat.
La chute (lors des exercices) entraîne la notation C et l’arrêt immédiat de l’examen (sauf lors de manoeuvre 1).

2. La chronologie

1. Tirage au sort des tests de maniabilité pour installation de la piste par l'accompagnateur.

2. Vérification de l'identité du candidat.

3. Tests de maniabilité

4. Bilan.

5. Transcription du résultat.

3. Tirage au sort de la piste

Le tirage au sort est réalisé par un des premiers candidats convoqués de chaque demi-journée sur présentation par l’expert de l’ensemble des fiches.
Le numéro de la fiche est le même pour l’ensemble des candidats de la demi-journée. Toutefois, l’expert peut procéder à un nouveau tirage au sort en cours de séance. Le maximum de tirages au sort par jour est fixé à quatre.

4. Installation de la piste

Réalisée par l’accompagnateur et vérifiée par l’expert.
Installation : Seuls les cônes et piquets figurant sur les fiches d’examen doivent être installés sur la piste.

5. Les manoeuvres à réaliser

Le candidat doit enchaîner 6 manoeuvres de base sur piste, en restant dans les limites du terrain.
Chaque manoeuvre est composée de plusieurs phases.

- Manoeuvre 1 – déplacer la moto sans l’aide du moteur (5 phases) :
Débéquiller le motocycle ; le déplacer sans l'aide du moteur, en marchant à côté en marche avant ; s’arrêter ; le déplacer sans l'aide du moteur, en marchant à côté en marche arrière ; garer le motocycle en le mettant sur sa béquille.

- Manoeuvre 2 – déplacer la moto à allure réduite sans passager (6 phases) :
Démarrer ; effectuer un ‘S’ en roulant au pas (sauf véhicule équipé d’une boite automatique) ; franchir le couloir d’évitement ; effectuer un arrêt de précision en courbe ; démarrer en courbe et reprendre sa voie ; effectuer un demi-tour.

- Manoeuvre 3 – effectuer un freinage d’urgence (2 phases) :
Accélérer à au moins 50km/h ; puis effectuer un freinage d’urgence à une vitesse de 50 km/h sur une distance maîtrisée.

- Manoeuvre 4 – déplacer la moto à allure réduite avec passager (4 phases) :
Prendre un passager ; quitter un emplacement avec passager ; effectuer un parcours en boucle avec passager ; s’arrêter avec précision avec un passager.

- Manoeuvre 5 – effectuer un slalom (2 phases) :
Effectuer un slalom à une vitesse d’au moins 40 km/h ; puis effectuer un demi-tour.

- Manoeuvre 6 – effectuer un évitement (3 phases) :
Accélérer à au moins 50 km/h ; puis effectuer un évitement à une vitesse de 50 km/h ; puis effectuer un freinage de précision dans un emplacement de stationnement.

Nombre d’essais
Le candidat dispose d’un seul essai pour la manoeuvre 1.
Le candidat dispose de deux essais pour l’enchaînement des manoeuvres 2 à 6.

Nombre de pieds posés au sol autorisé (cf. définition erreur : pied au sol en page 29)
Le candidat a la possibilité de poser trois fois un pied au sol lors de chaque essai pour l’enchaînement des manoeuvres 2 à 6, sans que cette action ne soit comptabilisée comme une erreur. Seuls les pieds posés au sol à partir de la quatrième fois sont comptabilisés comme des erreurs (pour rappel les pieds posés dans les zones neutralisées ne sont pas comptabilisés).
Le nombre de pieds autorisés, lors de chaque essai, pour l’enchaînement des manoeuvres 2 à 6, est réduit de trois à deux, lorsqu’une erreur est commise à l’occasion de la réalisation de la manoeuvre 1. Dans ce cas, les pieds posés au sol sont comptabilisés comme des erreurs à partir de la troisième fois.
 

Lundi 16 Mars 2020
Permis Pratique



Les interrogations orales moto | Les vérifs techniques du permis moto | Conduite | Pratique | Examen moto