Quantcast
Permis Pratique

2018 : Les 50 nouvelles questions "premiers secours" des verifs intérieures



VI 51 : Quel est l’objectif du Signal d’Alerte et d’Information des Populations (SAIP) ?

Avertir la population d’un danger imminent ou qu’un événement grave est en train de se produire.

VI 53 : Quel est le risque principal d’un arrêt cardiaque sans intervention des secours ?

La mort de la victime qui survient en quelques minutes.

VI 55 : Comment arrêter une hémorragie ?

En appuyant fortement sur l’endroit qui saigne avec les doigts ou avec la paume de la main en mettant un tissu propre sur la plaie.

VI 57 : Quels sont les numéros d’urgence à appeler ?

- Le 18, numéro d'appel des sapeurs-pompiers.
- Le 15, numéro d'appel des SAMU.
– Le 112, numéro de téléphone réservé aux appels d’urgence et valide dans l’ensemble de l’Union Européenne.

VI 59 : Quels comportements adopter en présence d’une victime qui ne répond pas et ne réagit pas, mais respire ?

- La placer en position stable sur le côté ou position latérale de sécurité.
- Alerter les secours.
- Surveiller la respiration de la victime jusqu'à l'arrivée des secours.

VI 61 : Comment vérifier la respiration d’une victime ?

Regarder si le ventre et la poitrine se soulèvent et sentir de l’air à l’expiration.

VI 63 : Qu’est ce qu’un arrêt cardiaque ?

Le coeur ne fonctionne plus ou fonctionne d’une façon anarchique.

VI 65 : Comment et pourquoi protéger une zone de danger en cas d’accident de la route ?

En délimitant clairement et largement la zone de danger de façon visible pour protéger les victimes et éviter un sur-accident

VI 67 : Comment est composé le signal d’alerte du Système d’Alerte et d’Information des Populations (SAIP) diffusé par les sirènes ?

Il se compose de deux codes distincts :
- le Signal National d’Alerte (SNA), variation du signal sur trois cycles successifs.
- Le signal de fin d’alerte, signal continu.

VI 69 : Comment vérifier la respiration d’une victime ?

Regarder si le ventre et la poitrine se soulèvent et sentir de l’air à l’expiration.

VI 71 : Si un dégagement d'urgence de la victime est nécessaire, où doit- elle être déplacée ?

Dans un endroit suffisamment éloigné du danger et de ses conséquences.

VI 73 : Hors autoroute ou endroit dangereux, en cas de panne ou d’accident, où doit être placé le triangle de pré-signalisation ?

Le triangle de pré-signalisation doit être placé à une distance d’environ 30 m de la panne ou de l’accident, ou avant un virage, ou un sommet de côte.

VI 75 : Quelles sont les trois informations à transmettre aux services de secours ?

Le numéro de téléphone à partir duquel l’appel est émis, la nature et la localisation la plus précise du problème.

VI 77 : Quel comportement doit-on adopter en présence d’une victime en arrêt cardiaque ?

- ALERTER: alerter immédiatement les secours.
- MASSER: pratiquer une réanimation cardio-pulmonaire.
- DEFIBRILLER: utiliser un défibrillateur automatique (DAE) si possible.

VI 79 : Quel est l’objectif du Signal d’Alerte et d’Information des Populations (SAIP) ?

Avertir la population d’un danger imminent ou qu’un événement grave est en train de se produire.

VI 81 : En général, en cas de panne ou d’accident, où doit être placé le triangle de pré-signalisation ?

Le triangle de pré-signalisation doit être placé à une distance d’environ 30 m de la panne ou de l’accident, ou avant un virage ou un sommet de côte.

VI 83 : Lors d’un appel avec les services de secours, pourquoi devez-vous attendre que votre correspondant vous autorise à raccrocher ?

Car il peut nous conseiller ou nous guider dans la réalisation des gestes à faire, ou ne pas faire, jusqu’à l’arrivée des secours.

VI 85 : Quels comportements adopter en cas de diffusion du signal d’alerte du Système d’Alerte et d’Information des Populations (SAIP) ?

- Se mettre en sécurité.
- S'informer grâce aux médias et sites internet des autorités dès que leur consultation est possible.
- Respecter les consignes des autorités.

VI 87 : Quelles sont les conditionspour réaliser le dégagement d’urgence d’une victime en présence d’un danger réel, immédiat et non contrôlable ?

La victime doit être visible, facile à atteindre et rien ne doit gêner son dégagement. Il faut être sûr(e) de pouvoir réaliser le dégagement de la victime.

VI 89 : Comment est composé le signal d’alerte du Système d’Alerte et d’Information des Populations (SAIP) diffusé par les sirènes ?

Il se compose de deux codes distincts :
- le Signal National d’Alerte (SNA), variation du signal sur trois cycles successifs.
- Le signal de fin d’alerte, signal continu.

VI 91 : Quels sont les signes d’un arrêt cardiaque ?

La victime ne répond pas, ne réagit pas et ne respire pas, ou présente une respiration anormale.


 

VI 93 : Quels sont les risques pour une personne en perte de connaissance qui est allongée sur le dos ?

L’arrêt respiratoire et l’arrêt cardiaque.

VI 95 : Quel est l’objectif du Signal d’Alerte et d’Information des Populations (SAIP) ?

Avertir la population d’un danger imminent ou qu’un événement grave est en train de se produire.

VI 97 : Quels comportements adopter en présence d’une victime qui ne répond pas et ne réagit pas, mais respire ?

- La placer en position stable sur le côté ou position latérale de sécurité.
- Alerter les secours.
- Surveiller la respiration de la victime jusqu'à l'arrivée des secours.

VI 99 : Qu’est ce qu’un arrêt cardiaque ?

Le coeur ne fonctionne plus ou fonctionne d’une façon anarchique.


 


 

1 2


Jeudi 18 Janvier 2018
Permis Pratique



Code | Les examens | Les interrogations orales P.L. et BE | Les interrogations écrites P.L | Le guide d'evaluation P.L. et BE