Permis Pratique

L’inscription en ligne à l’examen du permis de conduire déjà en échec


Pour réduire le coût du permis de conduire, la sixième mesure annoncée en 2019 est de permettre aux candidats de s’inscrire directement à l’examen pratique auto ou moto et sans passer par l’auto-école. Actuellement en test, mais avec les auto-écoles pour gérer leurs places « Rendez-vous Permis » est en train de devenir inutilisable et préfigure malheureusement encore et toujours une pénurie de places d’examens avec en plus les problèmes récurrents liés à la numérisation de l’administration.


Ah notre ministère de l’Intérieur et la dématérialisation, les Français et tout particulièrement ceux avec un permis de conduire redoutent désormais la confrontation à l’administration numérisée, un comble pour un principe destiné à simplifier la vie des usagers. Il y a des précédents et surtout une infaillible récurrence à créer des naufrages administratifs. Depuis le début du processus de « dématérialisation » il n’y a en réalité pas un seul exemple de réussite, sic. Depuis 2002 et le début du SIV, le système de plaque d’immatriculation et plus récemment l’ANTS pour l’établissement des cartes grises et des permis au format carte bancaire, l’administration numérique est un effroyable bordel pour les professionnels qui jouent alors le rôle de pare-feu avec des « administrés » abandonnés. Une nouvelle démonstration de non-service-public se prépare en secret avec l’inscription en ligne à l’examen pratique du permis de conduire : « Rendez-Vous Permis »

Initialement une bonne idée au service des candidats !

Comme d’habitude et sur le papier l’idée est bonne, elle est même si excellente qu’elle est annoncée très très en avance (comprenez sans la moindre expérimentation) lors d’une conférence de presse à l’été 2019 pour réduire le coût du permis de conduire, message qui doit être de toutes les façons le seul à retenir. Dans un secteur sur administré et réglementé, l’annonce ne manque néanmoins pas d’une certaine arrogance.
Un an plus tard, mars 2020 « Rendez-vous permis » est à sa phase d’expérimentation dans les 5 départements et les choses se gâtent rapidement, le virus, le confinement, la mise à l’arrêt des auto-écoles, le déconfinement étonnamment plus long des centres d’examens qu’ailleurs et une situation inédite créent finalement une pénurie des places d’examen du permis de conduire. Le choix d’une partie de la région Occitanie devait sans doute démontrer l’efficacité de la plate-forme en minimisant les risques car l’endroit n’était pas particulièrement la proie des problèmes de place d’examen, comme l’Ile-de-France par exemple. Mais la crise sanitaire a surtout démontré le manque de place d’examen à disposition des candidats et de leurs auto-écoles.

Un manque de place avec les défaillances du système en plus

Devenue denrée rare, l’examen du permis de conduire aurait alors néanmoins pu profiter de la souplesse de l’internet pour s’adapter à la situation, sauf que rendez-vous permis n’est pas fait pour faciliter la vie des administrés auto-école ou des candidats, il est fait pour accorder des places d’examen automatiquement mais les serveurs sont généralement inaccessibles. Quand ils le sont, plus de place disponible, et la saisie du nom du candidat ou de son numéro NEPH sont refusés par le système, fin juillet 26 « bugs » déjà corrigés. Il faut dire que la nouvelle possibilité de passer l’examen du permis dans un autre département a surtout enlevé leurs dernières places aux petits départements. Par exemple, il n’y a plus de place en moto dans le Gard, les auto-écoles de l’Hérault ont tout raflé. Comme les réservations d’examen sont devenues aussi rares que les examens eux-mêmes, les auto-écoles se livrent une bataille numérique entre elles, pour réserver des places, préempter plusieurs dates pour être certaines d’en obtenir une, certaines auto-école ou plate-formes ont également dédié une personne juste à rendez-vous permis et à ce petit jeu, les plus gros gagnent forcément sur les petites structures. Pour palier le problème, l’administration propose de mettre les places d’examen à date et et heure fixes, mais toujours selon le principe du premier arrivé, premier servi.
 

Les candidats aux permis de conduire, perdants dans tous les cas

Souvenez-vous, Rendez-Vous Permis devait réduire les coûts du permis de conduire pour les candidats. Pour l’instant, et sans être mauvaise langue il en augmente encore le prix et les difficultés. Les autos et motos-écoles jouent le rôle de fusible entre les candidats et l’administration et exactement comme ce fut le cas avec la mauvaise expérience du début de l’ANTS. L’expérimentation « Rendez-Vous Permis » a donc été prolongée, les erreurs se répètent et l’excuse de la crise sanitaire déjà avancée pour une administration qui aime par ailleurs venir vous chicaner le kilomètre/heure, le point de permis et bien évidemment l’euro près.

Vendredi 24 Juillet 2020
Christophe Harmand



Code | Les examens | Les interrogations orales P.L. et BE | Les interrogations écrites P.L | Le guide d'evaluation P.L. et BE