Permis Pratique

Toutes les bonnes informations sur le permis de conduire international


Avant tout voyage arrive la question sur le permis de conduire international et à quoi ça sert.



C’est quoi un permis de conduire international ?

Il s’agit d’un petit carton format A5 avec, entre autres informations, votre photo, votre identité, les catégories de permis que vous détenez (auto, moto...) et des numéros. Le sésame est le cachet de votre préfecture qui authentifie votre permis de conduire et le transforme en un document lisible par la planète entière, bref, il est en anglais. Inutile de préciser que l’on doit être en possession d’un permis de conduire délivré par les autorités françaises, peu importe la catégorie, en cours de validité et sous le coup d’aucune procédure pour suspension ni annulation. Toutes infos officielles sont ici.

À quoi sert le permis de conduire international ?

En France et dans les 27 autres pays de l’Europe, vous serez autorisé à circuler avec votre permis de conduire habituel, celui délivré par les préfectures françaises, le bon vieux papier rose où au format carte à puce. En revanche, en dehors de l’Union européenne, le permis international est tantôt obligatoire tantôt inutile, comprenez à la discrétion de chaque pays. Il est donc fortement conseillé de vous rapprocher de l’ambassade du/des pays visé(s).
Pour exemple :
 
  • Europe, USA (selon les États), Afrique du Nord, Suisse = permis de conduire français accepté.
  • Australie, Afrique du Sud, Inde, Russie, Thaïlande = permis de conduire international obligatoire.
  • Chine, Vietnam = aucun permis n’est reconnu, il est interdit aux touristes et non-résidents de conduire un véhicule plus gros qu’une mobylette de 50 cc.
  • Japon = permis français + traduction officielle en japonais obtenue auprès de la JAF (Japan Automobile Federation).

Le permis de conduire international vous donne, normalement, le droit de conduire les mêmes catégories de véhicules qu’ils vous est permis en France, pourvu qu'il soit reconnu dans le pays d'accueil.
Il faut également différencier le cas des expatriés et des demandeurs de nationalité du pays accueillant. Dans le premier cas, la démarche est plus complexe, et dans le 2ème cas, il vous sera indispensable de convertir votre permis français en un permis local attribué par les administrations hôtes. Dans le cas où le permis de conduire est issu d’un autre pays d’Europe (ex. Espagne), alors la demande sera instruite auprès des administrations d’origine du permis de conduire, La France ne pourra rien pour vous.
 

Comment obtenir un permis de conduire international ?

Depuis mai 2018, la procédure s’est dématérialisée donc si vous souhaitez démarrer vos démarches, vous devrez vous connecter sur le site sécurisé de l’ANTS.
Dans "mon espace conducteur", sélectionnez "demander un permis de conduire", puis "je demande un permis international".
Répondez aux 3 questions (n’oubliez pas de cocher toutes vos catégories permis).
Téléchargez sur le site les documents suivants :
 
  • Justificatif d’identité (passeport ou carte d’identité en cours de validité).
  • Justificatif de domicile (moins de 3 mois).
  • Permis de conduire (en cours de validité et non suspendu ou annulé).
Lorsque l’on croit que tout est terminé, on s’aperçoit qu’il ne s’agissait que de la pré-demande. En effet, la suite se "rematérialise" comme par magie et consiste à imprimer l’attestation d’enregistrement en ligne avec un code QR unique que le site vous fournit suite à votre pré-demande. Dans l’enveloppe joindre :
  • L’attestation QR.
  • Une photo récente.
  • Une enveloppe affranchie avec vos coordonnées.
 
Attention ! L’attestation est valable 15 jours après son émission donc envoyez votre courrier au plus tôt, sinon la demande sera annulée et il faudra recommencer l’opération depuis le début. L’adresse d’envoi est sur l’attestation qui récapitule le tout.

Un délai d’obtention très long

En moyenne, à partir de l'envoi du courrier, un délai de 4 semaines de jours ouvrés en province et 8 semaines pour les demandes parisiennes. Sur le terrain et avant les vacances, on parle plutôt de plus de 10 semaines. Un bon conseil, ANTICIPEZ !

Prix de la délivrance d’un permis de conduire international
À part les timbres postaux pour l’envoi à votre charge, la délivrance du permis est gratuite.

Une validité réduite dans le temps
Attention, la validité du permis de conduire international est réduite à seulement 3 ans à partir de la date d’émission.
 
À l’étranger concrètement avec votre permis de conduire français
Le permis de conduire international est à présenter impérativement avec votre permis français lorsque les autorités du pays vous contrôlent. Les loueurs de véhicules ne sont pas insensibles à ce genre d’informations et peuvent vous le réclamer pour établir un contrat de location.

Mardi 18 Juin 2019
Lola Latécoère



Dans la même rubrique :
< >

Conduite | Pratique | Essais L5E : les trois roues du permis B




Recherche

Zone de Téléchargement




pub