Quantcast
Permis Pratique

Les 12 règles d’or pour conduire sur la neige en toute sécurité



5) Anticipez l’hiver

Avoir un minium d’équipements dans le coffre pour les petits aléas de la saison froide reste indispensable. Outre l’indispensable raclette et le dégivrant en bombe, vous pouvez appliquer un produit antigel pour les joints en caoutchouc disponible dans tous les centres auto.
En dépannage, vous pouvez utiliser du talc (ce n’est pas le plus pratique) ou appliquer un peu de savon. Une lampe de poche est également indispensable avec les chaînes que vous aurez pris soin de choisir à la bonne dimension. Pensez aussi à avoir un sac ou un bac étanche pour le rangement dans le coffre après usage.
Enfin vous pouvez repérer le principe de montage « au chaud » pour gagner du temps lors du premier montage.

6) Restez au chaud

Outre les équipements pour votre automobile, ne négligez pas les effets personnels.
Pensez à emporter toujours des vêtements afin de faire face à une panne par exemple : Couverture de survie, bonnet et gants (notamment pour le montage des chaînes) doivent rester accessibles en permanence.

7) Évitez la buée

Afin d’éviter la formation de buée à l’intérieur de l’habitacle, il faut éliminer les sources d’humidité.
Attention donc aux chaînes pleines de neige, aux tapis de sol imbibés d’eau et aux équipements de ski laissés dans le coffre.
En roulant, pensez à désactiver la fonction de recyclage du chauffage afin de renouveler l’air.
Activez les systèmes électriques de dégivrage et la climatisation qui possèdent obligatoirement un système de déshydratation, mais en choisissant une température confortable en 20 et 24° en fonction des voitures.
Si votre habitacle est très humide, il est important de faire circuler rapidement l'air en grand volume en augmentant la ventilation.

8) Ne prenez jamais de vitesse

La neige offre un coefficient d’adhérence réduit et impose donc des marges de sécurité et d’anticipation importantes, mais reste un élément facile à appréhender pour un conducteur un peu expérimenté.
Le danger reste la glace ou le verglas qui offre pour sa part un coefficient d’adhérence quasi nul.
En plus, le verglas est sournois et peu être masqué sur une très légère couche de poudreuse.
Sur la neige, il est donc important de ne jamais prendre de vitesse, même si la sensation de conduite et les réactions de votre voiture sont bonnes, mais de rester à une vitesse constante juste pour faire face à une situation imprévue.
Les 12 règles d’or pour conduire sur la neige en toute sécurité

9) Apprenez à vous arrêter

Si vous rencontrez une plaque de verglas, ou un mélange neige / glace, optez pour une conduite coulée sans geste brusque.
Si vous devez ralentir ou vous arrêter utilisez d’abord, le frein moteur et les freins ensuite, mais avec précaution.
Choisissez la bonne trajectoire, c'est-à-dire de préférence en mettant les roues dans la poudreuse, et préparez-vous à corriger rapidement toute dérobade de votre engin par des corrections rapides.
En cas d’urgence, il vous reste encore les murs de neige sur les côtés, très efficaces pour ralentir une voiture sans l’abîmer, mais attention aux fossés.

10) Chaînez au bon moment

Mettre les chaînes reste une opération peu agréable et l’on est souvent tenté d’essayer de s’en passer.
Mais pensez à votre sécurité et dîtes-vous qu’il est parfois préférable d’effectuer l’opération dans une zone sécurisée un peu à l’écart de la circulation, de jour, plutôt qu’une fois bloqué au beau milieu de la route et de nuit.
Attention, chaîner peut être également une obligation imposée par le code de la route.

Les chaînes se montent toujours sur les roues motrices.

11) Pensez aux pneus hiver en début de saison

Les pneus hiver offrent une incroyable sécurité et sont très efficaces sur la neige.
Dans le cas d’un roulage occasionnel, la question ne se pose pas, mais si vous fréquentez assidûment la montagne, avoir à sa disposition un train complet de pneus hiver est certes un investissement, mais qui sera rapidement rentabilisé.

Attention : en aucun cas des pneumatiques hiver ne permettent de se dispenser de l’obligation de chaîner.

12) Dessalez votre voiture

Après un séjour à la neige et à plus forte raison si vous avez fréquenté des routes salées, pensez à nettoyer votre voiture.
Outre un bon lavage extérieur classique, lavez soigneusement le châssis ou le soubassement et les passages de roues au jet à haute pression.

1 2


Vendredi 26 Octobre 2012
© Permis Pratique



Conduite | Pratique