Permis Pratique

L'épreuve en circulation des permis P.L. et BE



Évaluation des compétences transversales

Autonomie et conscience du risque

L’expert évalue l’autonomie et la conscience du risque du candidat au travers des compétences suivantes :
  • · analyse des situations
  • · adaptation aux situations
  • · conduite autonome
S'agissant de l'analyse et de l'adaptation aux situations, l'évaluation intègre :
  • · l'observation du comportement du candidat ;
  • · la pertinence des réponses fournies par le candidat au questionnement éventuel de l'expert.
a) Analyse des situations

Remarques :
L'expert fondera son évaluation sur la base de faits et de comportements observés.
Toutefois, il pourra questionner le candidat en cours d'épreuve sur sa perception et son interprétation d'une situation de conduite rencontrée.

Dans tous les cas l'expert devra se poser les questions suivantes :
L’analyse est-elle assez rapide et juste pour permettre des décisions adaptées ?
Le candidat a-t-il des difficultés à traiter l’ensemble des informations dans certaines situations?
Les éventuelles erreurs de conduite sont-elles dues à une mauvaise interprétation de la situation ?

b) Adaptation aux situations

Remarques :
La qualité de la décision est évaluée à partir des comportements observés.
Le cas échéant, le candidat sait expliquer les raisons de ses choix. Il pourra être questionné en cours d'épreuve par l'expert sur les conditions de réalisation d'une action de conduite rencontrée.

Dans tous les cas l'expert devra se poser les questions suivantes :
Le candidat fait-il preuve d’anticipation dans les décisions ?
Ses décisions sont-elles adaptées aux situations rencontrées ?

c) Conduite autonome
Pendant la phase de conduite effective, le candidat est placé en situation d’autonomie pendant environ 5 minutes (BE) ou 10 minutes (autres catégories).
Cet exercice, qui peut être fractionné, consiste pour le candidat à suivre un itinéraire ou à se rendre vers un endroit préalablement défini par l’expert, balisés par des panneaux visibles.

L'évaluation porte sur :
  • · la capacité du candidat à suivre seul un itinéraire, à se diriger vers un lieu précis en utilisant la signalisation.
L'expert évalue chacune de ces compétences selon une approche à trois niveaux :
  • · Une compétence correctement restituée entraîne la notation 1
  • · Une compétence restituée partiellement et/ou de façon irrégulière entraîne la notation 0,5
  • · Une compétence non restituée ou restituée de façon insuffisante entraîne la notation 0
L'évaluation doit tenir compte du niveau de difficulté des situations rencontrées.

La conduite économique et respectueuse de l'environnement

Le candidat se voit attribuer un point s’il démontre des capacités à adapter sa conduite dans un souci d'économie de carburant et de limitation de rejet de gaz à effet de serre, tout en conciliant cette conduite avec le maintien de la sécurité et les contraintes du trafic.

Courtoisie

Le candidat se voit attribuer un point si :
  • · Il a démontré une attitude préventive à l'égard des usagers les plus vulnérables (piétons, deux roues, enfants, personnes âgées, etc.)
  • · Il a démontré sa capacité à interagir avec les autres usagers dans le but de résoudre favorablement des situations particulières.

VI. Le bilan et la transcription du résultat

Le résultat de l’épreuve pratique découle du bilan chiffré de l’évaluation du niveau d’acquisition des compétences.

A l’issue de chaque examen, l’expert établit le recueil du bilan des compétences restituées par le candidat.

Pour être reçu à l’épreuve en circulation, le candidat doit obtenir un minimum de dix-sept points et ne pas commettre d’erreur éliminatoire.

Le résultat de ce bilan est communiqué au candidat. L’expert procède à un commentaire du résultat.

L’expert renseigne le niveau d’appréciation de chaque compétence à l’endroit prévu sur le recueil du bilan des compétences.

Les sous-totaux par compétence et le total chiffré du bilan des compétences sont renseignés, sauf si une erreur éliminatoire a été commise.
Par ailleurs, le bilan des compétences n’est établi que si l’examen a été mené à son terme.

La transcription a pour but de communiquer au candidat et à son formateur le bilan des compétences dressé à l’issue de l’épreuve pratique et de mettre en évidence les points nécessitant un complément de formation.

Lundi 30 Juin 2014
Permis Pratique



Dans la même rubrique :
< >

Code | Les examens | Les interrogations orales P.L. et BE | Les interrogations écrites P.L | Le guide d'evaluation P.L. et BE