Permis Pratique

De nouvelles précisions sur le futur permis moto 2020


Le futur permis moto se précise, rien n’est encore officiel, mais nous pouvons entrevoir sa future organisation et ce qu’il va changer pour les candidats. Vous prévoyez de passer le permis moto en 2019 ou en 2020, alors vous êtes concerné.


Les premières informations concrètes avaient été publiées en juillet 2018 et nous avons de nouvelles précisions sur le futur permis moto. Tout d’abord la mise en place du futur permis moto est désormais plus précise et devrait intervenir en janvier 2020, période creuse des examens et permettant la mise en place de la réforme plus facilement.

Mise à jour :
Découvrez ici les parcours en vidéo et la nouvelle notation du permis moto 2020.

Mise en place en janvier 2020

Une première précision pour ceux qui planifient le passage du permis moto cette année 2019, les épreuves réussies en 2019 seront valables après la réforme. En résumé si vous obtenez votre plateau en 2019, il sera toujours valable en 2020 pour le futur permis, vous ne serez pas obligé de tout repasser. Sachez néanmoins que le temps de l’épreuve de circulation en 2020 sera plus long, nous y reviendrons plus loin dans le sujet.

Un code moto "ETM"

Le Code Moto « ETM » Épreuve Théorique Moto, se confirme et se définit un peu plus clairement. La base de données de l’épreuve comportera quelques centaines de questions, dont une partie en vidéo, en suivant le principe introduit depuis la réforme du Code de la route en 2016. Le Ministère prévoit de rendre public un échantillon de plusieurs dizaines de questions pour assimiler l’esprit et la nature de cette nouvelle épreuve.
L’épreuve du Code Moto ETG se passera à partir de janvier 2020 exactement comme le Code de la route actuellement, notamment auprès des codeurs privés.
Le principe du Code Moto ETM présente un avantage non négligeable, car il n’y aura plus d’interrogations orales pendant les épreuves sur le plateau, mais juste de la pratique et donc moins de stress pour les candidats.
Les fameuses 12 fiches moto passeront à la trappe, enfin pas exactement elles constituent actuellement la base de travail à la construction des futures questions du Code Moto.
Quand on connaît le niveau de stress actuel des candidats pour ses interrogations orales (IO) pour l’épreuve du plateau, le bénéfice est prometteur. L’inconnu reste encore la concrétisation de ces questions qui ne sont pas encore définies, la pertinence ou non de la reforme repose en grande partie sur ce point encore inconnu.
Autre inconnue autour du Code Moto ; la validité dans le temps et son rapport à l’ETG, il serait bénéfique de ne plus imposer de repasser le Code de la route ETG pour ceux qui possède le permis B et arrive sur le tard au permis moto et passeront l’ETM. Cette possibilité aurait incontestablement du sens.

10 minutes d’épreuve sur le plateau

L’épreuve sur le plateau comporterait toujours l’allure réduite et l’allure plus élevée, mais l’examen serait en réalité enchaîné. Ce futur principe s’accompagne d’une nouvelle notation actuellement encore en discussions, mais une piste de travail est la répartition des erreurs sur l’ensemble de l’examen plateau et non plus spécifiquement à l’allure réduite ou l’allure plus élevée. En résumé, un candidat pourrait avoir droit à trois pieds à terre sur l’ensemble du plateau, ce qui pourrait faciliter en réalité le passage de l’épreuve du « lent », notamment pour les petits gabarits. Ce qui pourrait être pertinent.

Trajectoire et freinage évalués plus précisément

Le législateur pourrait également mettre l’accent sur les trajectoires et les freinages qui pourraient être plus précisément définis et évalués le jour de l’examen. Des points plutôt positifs en réalité.

Une épreuve en circulation plus longue

Si l’épreuve du plateau pourrait donc se simplifier au final, l’épreuve en circulation sera plus longue. Augmenter le temps de l’épreuve, revient à augmenter le risque de commettre des erreurs pour les candidats, mais les choses ne sont pas figées pour la notation. L’idée du législateur est néanmoins de synchroniser le permis avec l’utilisation réelle d’une moto ou d’un deux roues.

L'avis de Permis Pratique

Compte tenu des informations connues ou prévues en ce début 2019, le futur permis moto 2020 se définit plus précisément, mais le chemin est encore long pour en connaître la pertinence. La concrétisation du Code Moto reste la grande inconnue, il devra être terminé en octobre afin de permettre la mise en place des nouveaux supports pédagogiques. Impossible encore de savoir si ce nouveau permis moto sera finalement plus efficace que l’actuel, il est pour l’instant sur la bonne voie. Si vous prévoyez de le passer, préférez le faire avant janvier 2020 ou après, car une période de réforme n’est jamais la plus facile et demande un petit rodage.

Mardi 17 Septembre 2019
Permis Pratique



Dans la même rubrique :
< >

Les interrogations orales moto | Les vérifs techniques du permis moto | Conduite | Pratique | Examen moto




Recherche

Zone de Téléchargement






pub