Permis Pratique

Apprentissage et examens du permis : un système à revoir !



Annonce différée : annonce tardive

Par ailleurs, l’annonce différée du résultat de l’examen pratique du permis de conduire entamée en 2001 et appliquée à tout le territoire depuis 2011, rallonge l’attente pour les candidats qui n’obtiennent plus le résultat oral le jour même, mais doivent attendre la réception du résultat par courrier.

En conséquence, les auto-écoles, mais surtout les candidats se retrouvent otages d’un système qui ne leur attribue pas un nombre suffisant de places par rapport à la demande chaque mois, et le délai moyen d’attente pour repasser le permis côtoie les cinq mois sur le plan national, pour atteindre jusqu’à un an dans les grands centres urbains.

Du côté des inspecteurs du permis de conduire, la pénurie demeure plus que jamais d’actualité. En 2008, ils sont à peine 1 250 pour toute la France. Selon un quotidien du Grand Sud, il en fallait déjà 200 à 250 de plus pour éclaircir l’horizon. Pourtant, si l’on examine les chiffres publiés sur le site de la Sécurité routière, seulement 55 inspecteurs ont été recrutés depuis (35 en 2009 et 20 en 2010). À l’heure actuelle, ils ne seraient que 1 292, dont seulement 222 pour la région Île-de-France. Si l’on compte en prime les inspecteurs non remplacés qui ne sont pas sur le terrain proprement dit entre les arrêts maladie et maternité, ou les grèves… Certes, le gouvernement a déjà effectué plusieurs tentatives pour endiguer le problème. En 2007, l’ancienne majorité avait songé à privatiser les inspecteurs du permis, et avait entrepris de recourir à des inspecteurs privés en 2008. Seulement, il s’est heurté à une grève des inspecteurs d’une journée…une journée qui a suffit à l’en décourager : les inspecteurs craignent viscéralement la privatisation de leur secteur et sont fortement mobilisés.

Malgré les efforts de réforme du permis de conduire entamés en 2010, avec, entre autres, la mise en place d’examens supplémentaires le samedi, de gros problème subsistent, notamment dans les grands centres urbains. À titre d’exemple, seulement quatorze inspecteurs sur vingt-deux étaient recensés dans le département des Hauts-de-Seine
pendant le 1er semestre de l’année 2012.

En cette période critique et étant donné la forte demande des inspecteurs du permis de conduire pour faire passer l’examen pratique, on est légitimement en droit de se poser certaines questions, telles que se demander pourquoi l’administration s’obstine à inclure dans les attributions de l’inspecteur du permis l’accueil et la surveillance de l’examen théorique du Code de la route. Après tout, quelles peuvent bien être les compétences techniques requises pour accueillir des élèves en vérifiant leur nombre et leur appartenance, réciter le déroulement de l’épreuve et récolter à la fin de la séance les télécommandes pour débiter automatiquement les tickets comprenant les résultats de l’épreuve ?

Dimanche 6 Avril 2014



Code | Les examens | Les interrogations orales P.L. et BE | Les interrogations écrites P.L | Le guide d'evaluation P.L. et BE





Recherche

Zone de Téléchargement