Permis Pratique

Toutes les manières d’aborder un rond-point


Le rond-point est une difficulté qui fait peur pour les candidats au permis de conduire et reste un sujet d’interrogation récurrent pour les conducteurs expérimentés. Cette intersection moderne n’a pas encore livré tous ses secrets.


Le rond-point est facile à définir, c’est une intersection, un carrefour, avec un sens unique de circulation, avec une ou plusieurs voies, de forme ronde ou approchante, et dans la majorité des cas, un panneau de « cédez le passage » à son entrée qui indique, il faut bien le dire, une priorité à gauche. Sur le papier c’est simple, mais sur le terrain et dans la circulation, les choses sont beaucoup plus complexes.

Les 5 manières et placements de passer un rond-point

Placement : par défaut, le placement «Code de la route», en abordant le rond-point et que vous alliez à droite, tout droit, à gauche ou que vous souhaitiez effectuer un demi-tour, votre voie normale est celle de droite. Mais le Code de la route vous permet d’être aussi sur la voie la plus à gauche pour aller à gauche ou faire demi-tour pour autant que votre sortie soit à gauche du prolongement de la route d’où vous venez

Placement et clignotant pour aller à droite : placement à droite en abordant le rond-point et clignotant droit, avant de rentrer dans le rond-point, dans celui-ci et jusqu’à la sortie. Avant de sortir, pensez à regarder dans votre rétroviseur droit et en vision directe, dans l’angle mort droit (regardez derrière votre épaule droite), des 2 roues (motos et vélos) pourraient remonter par la droite jusqu’à votre véhicule. Ces contrôles « rétroviseur » et « angle mort » sont aussi valables pour toutes les sorties que vous choisirez.

Placement et clignotant pour aller tout droit : placement à droite en abordant le rond-point sans mettre de clignotant, mais clignotant droit avant votre sortie. S’il y a plusieurs entrées sur votre droite, mettez le clignotant à la hauteur de la dernière entrée, juste avant votre sortie. Il faut être précis car vous avez peu de temps dans certains ronds-points très fréquentés ou si vous ne connaissez pas votre itinéraire.

Placement et clignotant pour aller à gauche : 2 options. La première, vous restez tout le temps sur la voie la plus à droite, et clignotant droit avant votre sortie. Cette méthode est celle du permis, mais elle est très peu utilisée par les conducteurs expérimentés en pratique.
La deuxième possibilité selon la loi est un placement sur la voie la plus à gauche avec le clignotant gauche allumé, tant que vous allez à gauche de l’axe du milieu du rond-point (prolongement de la route d’où vous venez…), puis un coup d’œil dans le rétroviseur droit et l’angle mort droit, sans tourner le volant comme si vous vouliez sortir, et si cela est possible, vous changez de voie et « bloquez » l’accès à l’entrée du rond-point qui est avant votre sortie.
Si le changement de file n’est pas possible à cause de la circulation, vous pouvez refaire un tour de rond-point. Souvenez-vous que vous pouvez changer de file quand cela est possible (aux ronds-points, en agglomération, sur route, autoroute, etc.).
Le bon placement permet d’assurer un meilleur « remplissage » du rond-point et une meilleure fluidité de la circulation.

Placement et clignotant pour effectuer un demi-tour (ou pour chercher sa sortie…) : les deux mêmes possibilités que pour aller à gauche, sauf que vous restez plus longtemps dans le rond-point.

Couper ou pas les ronds-points ?

Sur un rond-point, si vous « coupez » trop le rond-point (vous ne tournez pas le volant, ou presque pas…), vous risquez surtout à petite vitesse de vous faire percuter par des véhicules qui viendraient derrière vous, de votre gauche. En allant tout droit et en serrant bien à droite, vous pouvez surprendre ceux qui sont derrière vous ou qui viennent de votre droite : ils pourraient avoir l’impression que vous prenez la première sortie du rond-point. Certains venants de votre gauche pourraient vous dépasser et se rabattre brusquement devant vous et vous faire une « queue de poisson ». Pour aller tout droit, d’après la loi, vous devriez rester tout le temps bien à droite, ce qui n’est pas toujours possible (forme du rond-point, chaussée glissante, présence de graviers, de cailloux, d’objets divers, etc.), surveillez du côté gauche de votre véhicule que cela soit possible. Sur les petits ou micros ronds-points, il peut être difficile de rester bien à droite (possibilité que votre roue arrière droite touche le trottoir, impossibilité de tourner vite et beaucoup de mouvements au volant, etc.). Il faut bien reconnaître que dans la pratique du quotidien les conducteurs coupent plus ou moins les ronds-points, ce qui présente aussi de gros avantages, car la trajectoire coupée est beaucoup plus informative de vos intentions pour les autres usagers et fluidifie la circulation. Le bon usage du clignotant est alors d’autant plus important, par un usage systématique évidement et au bon moment, ce qui n’est pas toujours facile comme nous l’avons vu plus haut.

Les petits secrets des ronds-points

Un rond-point est aveugle et il faut toujours prévoir de peut-être s’y arrêter
L’aménagement des ronds-points est fait pour réduire la visibilité pour les conducteurs par des terre-pleins au centre ou aux abords et évidemment de la végétation parfois. En réduisant la visibilité, ces aménagements réduisent en réalité la vitesse des usagers qui peut être aussi limitée pas des chicanes à l’entrée. Donc attention aux coups de frein des véhicules devant vous. Pour aborder un rond-point il faut toujours être prêt à s’arrêter, ne vous faites pas surprendre dans la voiture d’auto-école par exemple. En regardant à gauche en abordant un rond-point, préférez des coups d’œil brefs pour ensuite pouvoir aussi observer très vite ce qui se passe devant vous, pour voir si le véhicule devant vous roule lentement ou est arrêté.

Le rond-point dévore tout
Passer un rond-point est très énergivore car il représente obligatoirement une cassure de rythme importante avec une phase de freinage parfois jusqu’à l’arrêt et une phase de réaccélération. Le rond-point est également un destructeur pour les pneumatiques car il représente en plus un enchaînement de changement de direction droite/gauche/droite systématique sur le papier et ce même pour aller tout droit ou à droite. Il est donc aussi assez inconfortable notamment pour les passagers en plus d'être un gouffre en énergie.

Les ronds-points n’aiment pas les camions
Les ronds-points sont des obstacles parfois difficiles pour les plus gros véhicules et notamment les camions, les bus et les remorques. Si vous être automobiliste ou motard, attention au gabarit et au porte-faux de ces derniers. Anticipez en facilitant le passage de ces usagers, en évitant de les doubler par exemple. Sur des ronds-points à 3 voies ou plus, oubliez la ou les voies du milieu et pensez plutôt à celle la plus à droite et la plus à gauche.

Les petits et les micros ronds-points
Il existe des ronds-points, généralement de petite taille, sans relief au-dessus du niveau de la chaussée, « invisible » (sans que le rond ou l’ovale soit matérialisé par des trottoirs, un relief en terre, un objet, etc.). Ces derniers matérialisés par du marquage au sol peuvent être coupés au milieu quand leur franchissement normal est impossible, par exemple avec une remorque.
Depuis peu, certaines municipalités aménagent des micros ronds-points à la place d’une simple priorité à droite. Trop petits, ces aménagements ne sont pas très clairs en ce qui concerne les règles de priorité pour les utilisateurs arrivés simultanément et devient dans les faits un rond-point avec des priorité à droite et à gauche, ce qui est plus accidentogènes que rassurants.

Maintenant vous savez tout pour passer un rond-point le jour du permis mais aussi pour le reste de votre vie. Pensez à systématiser l’usage du clignotant, prévoyez de vous y arrêter et choisissez votre voie, et vous voilà sortie de la difficulté.

Dimanche 7 Juin 2020
Jean Boutron



Dans la même rubrique :
< >

Conduite | Pratique | Essais L5E : les trois roues du permis B | A partir de 18 ans : Les permis (PL) Poids Lourd