Permis Pratique

Suzuki GSX-S 750 : Moto de l'Année 2019 du permis A2


L’univers des motos A2 a fait le plein de nouveautés en 2019 et si les constructeurs ont majoritairement amélioré des concepts existants, Suzuki a été le plus audacieux et le seul a avoir réellement innové en proposant sa nouvelle GSX-S 750 A2. Résultat : une moto passionnante pour débuter tout de suite après le permis moto. Mais l’innovation concerne également une LOA permettant de louer sa moto pour les deux années de la période probatoire de l’A2. Une pratique nouvelle qui devrait se généraliser à l’avenir. En résumé, la GSX-S 750 est clairement la moto A2 de l’année 2019.


Mine de rien Suzuki confirme sa capacité à proposer des motos pour la catégorie A2 en remportant le titre de moto de l’année A2 en 2019 pour sa nouvelle GSX-S 750 A2 et après sa SV650 en 2014. Pourtant cette année, les nouveautés dans la catégorie étaient nombreuses notamment avec Honda qui proposait trois nouvelles CB500 et notamment une CB500 X véritablement séduisante par sa polyvalence. Kawasaki reste toujours aux avant-postes avec la déclinaison roadster Z400 de sa turbulente 400 Ninja ou encore Husqvarna avec sa 400 qui fait l’unanimité par son design. L’univers de la moto A2 se diversifie toujours plus avec des propositions encore plus attirantes.
Parmi les nouvelles propositions offertes aux nouveaux permis, Suzuki offre néanmoins incontestablement la plus prometteuse de sensations, mais aussi de sérieux et de sécurité avec sa nouvelle GSX-S 750 A2. Si la moto existait déjà avec une puissance 114 ch, sa mise en conformité avec le marché A2 offre quelques atouts réellement nouveaux aux nouveaux permis.
Après la Suzuki SV650 en 2016, la Kawasaki Z650 en 2017, la Yamaha MT-07 en 2018, Suzuki est le premier constructeur a remporter deux fois fois le titre de Moto de l'Année A2.


 

Un aspect valorisant et un moteur iconique

Pas la peine de tourner autour du pot, l’un des arguments « massue » de la GSX-S 750 est qu’elle ne ressemble surtout pas à une moto de la catégorie A2, mais à un gros roadster bien vitaminé. Pas de risque de la retrouver en train de tournoyer entre les cônes sur le plateau des moto-écoles. Imposante, trop chère, trop belle et c’est justement çà qui est bien. Suzuki joue à fond la valorisation et touche droit au cœur. Certes cette A2 n’est pas universelle et à la portée de toutes les expériences, mais cette proposition reste carrément recevable pour 90 % des nouveaux permis moto et notamment des entrants qui ne sont plus minots.

Des sensations uniques

La GSX-S 750 n’est pas seulement imposante, elle est aussi sensationnelle à conduire grâce à son gros moteur de 750 cc et ses quatre cylindres, une architecture unique dans l’univers A2. En réalité son bloc est tout de même celui de la GSX-R de 2005 mais ramener à la puissance réglementaire de 47 ch sans rien perdre de son panache ou presque. Le tour de force des motoristes Suzuki est d’avoir conservé un moteur vivant amputé de plus de la moitié de sa puissance initiale. Disponible à bas régime il se montre tolérant pour se faire sa première expérience de motard tout en générant de vraies sensations. Sur ce point sa sonorité magique avec son admission d’air et de son échappement participe à offrir une impression de pilotage unique, même si les performances sont intrinsèquement celles de la catégorie A2.
 

Des équipements premium dans l’univers de l’A2

L’autre atout au plan technique de la nouvelle GSX-S 750 A2 est incontestablement ses aides à la conduite avec le système de ralentis assisté inauguré par la SV650 qui réduit les risques de caler le moteur lors des manœuvres à petites vitesses et des démarrages. Une sacrée sécurité pour les débutants sachant que la conséquence est parfois la petite chute à l’arrêt surtout avec un permis tout « neuf ».
Suzuki complète son dispositif d’assistance avec un contrôle de la motricité. Ce système entièrement électronique évite les dérobades de la roue arrière à l’accélération et dispose de trois programmes. Ce système largement répandu dans la catégorie des motos puissantes reste encore très confidentiel dans l’univers de l’A2 alors qu’il renforce la sécurité au quotidien et spécialement les jours de pluie.

Une LOA pour les deux ans en A2 et une offre de reprise

La Suzuki GSX-S 750 A2 est commercialisée en France et uniquement en France avec une offre de financement très attractive qui correspond parfaitement également aux contraintes des nouveaux permis et de la période probatoire de deux ans. Dans le détail, l’idée est plutôt de louer sa moto pour deux ans plutôt que de l’acheter, l’offre de Suzuki est alors carrément très attractive, car l’entretien est offert et l’offre permet même de « gagner » encore 175 euros sur le papier. Il est certain que ce financement en LOA est sans doute indissociable de l’achat de la GSX-S 750 A2 pour sa période probatoire. Dans le même temps, il faut reconnaître que le débridage de la GSX-S 750 coûte une petite fortune (1 000 € env.) pour retrouver une puissance de 95 ch et non de 114 ch dans tous les cas.

Cette offre globale "moto et LOA" est ultra pertinente pour débuter après le permis moto, car la GSX-S 750 A2 est un produit valorisant, sensationnel et ce principe évite ainsi la question du déridage après la période probatoire. Après vos deux ans en A2 vous pouvez envisager par exemple l’achat d'une GSX-S full de 114 ch et non le déridage à 95 ch de votre A2. Cette toute nouvelle pratique de consommation dans l’univers de l’A2 préfigure incontestablement l’avenir. Objectivement pour l’ensemble de ces raisons, la Suzuki GSX-S 750 A2 est la moto de l’année 2019 !

Jeudi 23 Mai 2019
Permis Pratique



Conduite | Pratique | Entretien Moto | Equipement Moto et Pilote | Technologie moto | Essais motos A2 | Occasions A2 | Guide d'achat A2 | Assurance moto A2 | Culture Moto



pub


Recherche

Zone de Téléchargement






pub