Permis Pratique

Réforme du permis : ce qui pourrait changer pour les candidats en 2014 et 2015



Promouvoir la conduite accompagnée dès 15 ans

Issu du rapport Gilbert, la promotion de la conduite accompagnée est une piste envisagée pour réduire le coût du permis, et si l'apprentissage accompagné permet une réduction allant jusqu'à 500 € selon la Prévention Routière, cette formule ne concerne que 25 % des candidats, elle n'est donc pas universelle et ne pourrait jamais l'être surtout que la promotion de la conduite accompagnée repose selon le projet sur « l'implication des auto-écoles », qui n'ont pas forcément intérêt à militer pour cette formule.
Conscient de ce problème, l’État compte balancer deux millions d'euros pour « mobiliser le monde associatif pour des projets « mobilité ».

Pour le reste, le ministère compte encourager l'apprentissage du permis sur des véhicules électriques ou hybrides, en oubliant de dire que former avec ces véhicules est encore économiquement irréaliste !

Reste la possibilité de commencer sa formation à la conduite dès 15 ans, uniquement par la filière accompagnée, et de passer l'examen vers 17 ans et demi, tout en ayant le droit de conduire uniquement à partir de 18 ans.

L'avis de Permis Pratique pour les candidats
La conduite accompagnée n'est pas universelle, même si elle est très efficace, cette mesure est un simple effet d'annonce permettant de faire croire que l'ensemble de la réforme va permettre de réduire le coût du permis de conduire. Cette solution serait artificiellement favorisée par la possibilité de débuter dès 15 ans la conduite afin de rendre la formule attractive. Débuter sa formation plus tôt revient à éloigner la formation de la pratique réelle, ce qui n'est certainement pas une bonne chose pour l'efficacité de la formation. En résumé faire passer le permis à un public qui n'en a pas encore besoin est l'une des solutions pour réduire les problèmes de délai pour une place d'examen, il fallait oser faire cette proposition...

300 euros de plus pour le permis à 1 euro

Dernière mesure, la modification du permis à un euro, le dispositif de prêt à taux zéro instauré en 2005, avec un plafond relevé de 300 euros et la possibilité de souscrire après un premier échec à l'examen.
Le permis à 1 euro restant un financement, sa capacité à réduire les coûts du permis ou le problème des places d'examen est très limité.

Après les inspecteurs, les auto-écoles dans le collimateur !

L'agrément des auto-écoles et les obligations de la profession sont enfin évoqués comme piste de réflexion à l'horizon 2015. Le projet ne précise rien sur ces derniers points, mais il semble clair que le monde de l'auto-école va connaître une modification de sa réglementation après la résolution du problème de places d'examen. À commencer par l'obligation des 20 heures dont les rumeurs de réforme sont persistantes.
Rendre le permis moins cher et plus facile, l'opération pouvait se résumer à supprimer la TVA sur le forfait 20 heures ou encore mieux, sur toutes les prestations de l'auto-école et revenir à un examen d'une durée de 20 minutes.

1 2


Lundi 16 Juin 2014
Christophe Harmand



Avant le permis | Code et Examens | Permis Auto | Jeune Permis | Conducteur | Auto Conseils | Permis moto | Moto Conseils