Permis Pratique

L'épreuve hors circulation de la catégorie C



Thème 4 : pneumatiques, roues, suspension, direction (3 items)

Le candidat contrôle une roue (en cas de présence d'un essieu jumelé, le contrôle se fera impérativement sur un jumelage) :

1 - pneumatique : état de la bande de roulement, des flancs, pression visuelle.

2 - roue et suspension : si le carrossage et/ou l’enjoliveur le permettent :
  • le candidat s'assure de l'absence de corps étranger dans le jumelage
  • il vérifie la présence et le serrage apparent des écrous de roues
  • il contrôle visuellement l'état de la suspension (état des lames, des coussin d'air, absence de fuite d'air, de fuite hydraulique sur amortisseur...) et du gardeboue.
3 - assistance de direction :
  • pour les véhicules équipés d’un système de freinage hydraulique (BE/C1/C1E/D1/D1E selon l’équipement), le contrôle consiste à vérifier le niveau du bocal d’assistance de direction ou à indiquer à l’expert qu’il s’agit d’une assistance électrique.
  • pour les véhicules équipés d’un système de freinage pneumatique, deux contrôles sont prévus :
  1. vérification du niveau du bocal d’assistance de direction
  2. un essai en tournant le volant d'un demi-tour environ, en avançant sur une courte distance (afin d'éviter de tourner les roues en statique) pour vérifier l'absence de bruits anormaux et de points de résistance.

Pour éviter un démarrage supplémentaire du véhicule, ce contrôle de l’assistance de direction s’effectuera juste avant le repérage du parcours de maniabilité.

A cet effet, le candidat fera le contrôle du bocal d’assistance de direction suivi d’une explication théorique de l’essai. Son évaluation et l’attribution de la notation porteront uniquement sur ces deux éléments.
L’essai pratique est réalisé mais non évalué. Compte tenu du positionnement de cet essai, l’expert pourra rappeler au candidat qu’il doit l’effectuer avant le repérage de l’épreuve de maniabilité en marche avant.

Thème 5 : caractéristiques du véhicule, plaques, disques limitations de vitesses, dispositifs réfléchissants / catadioptres, protections latérales et arrière (6 items)

Le candidat présente son véhicule :
  • 1 - marque, type, puissance ;
  • 2 - il annonce les porte-à-faux avant et arrière.
Il vérifie la présence et l'état :
  • 3 - des plaques (tare et immatriculation)
  • 4 - des disques de limitation de vitesses
  • 5 - des dispositifs réfléchissants (catadioptres) arrières et latéraux et du dispositif complémentaire de signalisation arrière
  • 6 - le cas échéant, des dispositifs latéraux de protection et anti-encastrement arrière.
Thème 6 : transport de marchandises (4 items)

Le candidat :
  • 1 - contrôle l’ouverture de l’accès au compartiment marchandises en ouvrant les portes, le hayon, le rideau ou la bâche. En présence de portes, le candidat doit les fixer en position ouverte à l’aide des dispositifs prévus
  • 2 - contrôle l’état et l’étanchéité du compartiment marchandises, en montant dans le compartiment si possible
  • 3 - le cas échéant, annonce le poids et la nature du chargement, vérifie sa répartition et son arrimage
  • 4 - ferme l'accès au compartiment marchandises et s'assure qu'il est correctement fermé.
Évaluation du thème tiré au sort :

La notation s’établit selon une attribution de points modulable : 0, 1, 2 ou 3.
Le thème comprend plusieurs items à traiter.
Notation 3 : le candidat traite correctement le thème tiré au sort, tous les items sont correctement traités.
Notation 2 : un item comporte au moins une erreur ou oubli, les autres sont correctement traités.
Notation 1 : plus d’un item comporte au moins une erreur ou oubli.
Notation 0 : le candidat ignore le thème (réponse pratiquement inexistante ou totalement erronée).

6. Interrogation orale

Le numéro de la fiche est tiré au sort par le poste nomade de l’expert.
En cas de panne, il est procédé au tirage au sort par un jeu de plaquettes.
Le candidat est interrogé par l’expert sur ses connaissances.

Le barème de l’interrogation orale est le suivant :

Notation 3 : ensemble des connaissances acquises.
Notation 2 : 2/3 des connaissances acquises.
Notation 1 : 1/3 des connaissances acquises.
Notation éliminatoire : moins d’1/3 des connaissances acquises.

7. Mise en marche du moteur

Le candidat met le moteur en marche. Il annonce les voyants restés allumés et signale immédiatement toute anomalie.
Il règle au besoin son siège, son volant, ses rétroviseurs.

Évaluation :
Notation 1 : actions et annonces réalisées.
Notation 0 : une action ou annonce non réalisée.

8. Vérification des systèmes de freinage

A - Si le véhicule est équipé d’un système de freinage pneumatique :

1- Mise en pression à l’intérieur des réservoirs d’air : le candidat s’assure que la pression est suffisante, à l’aide du manomètre et / ou voyants).
2- Essai pratique du frein de parc : le candidat amorce un démarrage permettant de tester la retenue du frein de parc, l’ôte, constate l’évolution de la pression (voyant et/ou manomètre).
3- Essai pratique du frein de service : le candidat engage un rapport de vitesse et avance significativement. Il freine et, pied sur la pédale, constate l’évolution de la pression (voyant et/ou manomètre).
4- Le candidat annonce la fin des essais des systèmes de freinage.

Évaluation :
Notation 3 : le candidat a réalisé correctement les essais de frein.
Notation 2 : 1 opération erronée ou non réalisée.
Notation 1 : 2 opérations erronées ou non réalisées.
Éliminatoire : les trois premières opérations de la vérification (mise en pression, vérification du frein de parc, vérification du frein de service) sont erronées ou non réalisées.


B- Si le véhicule est équipé d’un système de freinage hydraulique :

Cette vérification doit comprendre impérativement les opérations indiquées ci-après :

1- Le candidat met en marche le moteur.

2- Il ôte le frein de parc.

3- Il s’assure de l’extinction des voyants liés au système de freinage.


Évaluation :
Notation 3 : le candidat a réalisé correctement les essais de frein.
Notation 2 : 1 opération erronée ou non réalisée.
Notation 1 : 2 opérations erronées ou non réalisées.
Éliminatoire : les trois opérations de la vérification sont erronées ou non réalisées.

Bilan partiel

A l’issue de cette opération, l’expert communique au candidat son bilan partiel.

Le candidat effectue l’exercice de maniabilité.

Il dispose d’un seul essai si :
  • · son nombre de points est inférieur ou égal à 10 ;
  • · il possède une erreur éliminatoire ;
  • · son nombre de points est égal à 11 et la notation 0 aux « gestes et postures » est déjà acquise.

Lundi 30 Juin 2014
Permis Pratique



Dans la même rubrique :
< >

Code | Les examens | Les interrogations orales P.L. et BE | Les interrogations écrites P.L | Le guide d'evaluation P.L. et BE