Permis Pratique

L'épreuve hors circulation de la catégorie CE



9 - Attelage

L’attelage doit comprendre impérativement les opérations indiquées ci-après.
  • · Le candidat procède à l’accouplement et à l’essai de traction. Concernant les ensembles constitués d’un véhicule tracteur et d’une semi-remorque, le nombre d’essais pour réussir l’accouplement est limité à 4. Si l’objectif n’est pas atteint au terme de ces essais, la notation éliminatoire est appliquée et l’examen est interrompu.
  • · Il immobilise son véhicule et arrête son moteur.
  • · Il s’assure du bon verrouillage du système d’attelage (position de la poignée ou de la cheville ou du témoin).
  • · Il branche ses divers flexibles (pneumatiques/électriques suivant l’équipement de l’ensemble de véhicules).
  • · Il remet en place la ou les béquilles.
  • · Il supprime les dispositifs d’immobilisation.
  • · Suivant l’équipement du véhicule tracteur, le candidat remet en position « route » la suspension.
Notation 2 : ensemble correctement restitué.
Notation 1 : une opération erronée ou non réalisée.
Notation 0 :
  • - plus d’une opération erronée ou non réalisée.
  • - essai de traction erroné ou non réalisé.
  • - non vérification du verrouillage.
Éliminatoire : essai de traction erroné ou non réalisé et non vérification du verrouillage
Impossibilité d’accoupler par mauvaise manipulation du candidat (en cas d’avarie du matériel, le candidat est excusé).

Intervention de sécurité.
A l’occasion de l’attelage, l’expert peut être amené à intervenir pour préserver le matériel, dans le cas, par exemple, d’une :
  •  hauteur de sellette inférieure à celle de la cheville ouvrière (semi-remorque)
  •  hauteur de la sellette supérieure à l’angle bas de la remorque (semi-remorque)
  •  hauteur du crochet d’attelage supérieure à la hauteur de la flèche de la remorque (camion-remorque)
  •  hauteur du crochet d’attelage inférieure à la hauteur de la flèche de la remorque (camion-remorque).
En cas d’intervention de l’expert, l’examen est interrompu et le candidat ajourné.

10 - Annonce dimensions et poids

Le candidat annonce les longueur / largeur / hauteur / PMA ou MMA ou PTRA/MCMA de l’ensemble attelé.

Évaluation :
Notation 1 : annonces réalisées.
Notation 0 : une ou plusieurs annonce(s) erronée(s) ou non réalisée(s).

11 - Feux

Le candidat vérifie l’absence d’anomalie sur les feux stop, de détresse, croisement, gabarit.
Les feux arrière du véhicule tracteur ne sont pas à prendre en compte pour ces vérifications.
Pour la vérification des feux stop, le candidat peut demander l’assistance de l’expert.
Pour la vérification des feux de détresse, les répétiteurs latéraux sont à prendre en compte.
Pour la vérification des feux de croisement, les feux de position latéraux de l’ensemble et les feux rouges arrière de la remorque sont à prendre en compte.
Si le véhicule en est équipé, le candidat peut utiliser la fonction « autotest » des feux.

Évaluation :
Notation 1 : vérifications réalisées.
Notation 0 : une ou plusieurs vérification(s) erronée(s) ou non réalisée(s).

12. Thème tiré au sort

Les thèmes comportent des items à traiter.

Thème 1 : documents de bord, triangle, extincteur (8 items)

Le candidat présente le contenu du porte-documents présent dans le véhicule :
  • 1 - certificat d'immatriculation (concordance et validité de la visite technique)
  • 2 - certificat d'assurance (concordance et validité)
  • 3 - carte routière détaillée du secteur d'examen
  • 4 - constat amiable
  • 5 - manuel d'utilisation
Rappel : les documents ne doivent comporter aucune mention supplémentaire à l’original, surlignage ou autres annotations (art. 1er de l’arrêté du 23 avril 2012 modifié).

Il s'assure de la présence :
  • 6 - du triangle de présignalisation et de l’éthylotest obligatoire ;
  • 7 - de(s) l'extincteur(s) ;
  • 8 - du vêtement de haute visibilité. Il n’est pas fait référence au vêtement de haute visibilité lorsqu’il est porté par le candidat.
Thème 2 : feux, dispositifs de contrôle et accessoires (6 items)

Le candidat vérifie l'état et le fonctionnement de :
  • · 3 feux, choisis par l’expert dans la liste suivante : feux de position, feux de croisement, feux de route, feux de brouillard avant, feux de brouillard arrière, feux de marche arrière, feux stop, feux d'encombrement, feux indicateurs de changement de direction, feux de détresse, feux de plaques d'immatriculation, feux diurnes, feux d'angle, feux de stationnement ...
L’expert veille à ne pas demander un contrôle déjà effectué lors des vérifications courantes de sécurité.

Le candidat doit connaître l'emplacement, le rôle et le fonctionnement des dispositifs de contrôle et des accessoires.
L'expert interroge le candidat sur :
  • · 2 dispositifs de contrôle (voyants, témoins, ordinateur de bord, cadrans de contrôle..., à l'exclusion du chronotachygraphe) ;
  • · 1 accessoire (essuie-glaces, ventilation, avertisseur sonore, commandes..., à l'exclusion de l'autoradio et du système de navigation par satellite).
Thème 3 : niveaux, glaces, rétroviseurs, essuie-glaces (6 items maxi. en fonction de l'équipement et de l'accessibilité du véhicule)

Le candidat annonce et montre les orifices de remplissage des différents niveaux :
  • 1 - huile moteur, liquide de refroidissement, lave-glace ;
  • 2 - liquide dépolluant (AdBlue/urée) ;
  • 3 - assistance de direction, assistance d'embrayage, liquide de frein.
Il annonce les contrôles à effectuer concernant :
  • 4 - les rétroviseurs (état et fixation) ;
  • 5 - les glaces et pare-brise (état et propreté) ;
  • 6 - les essuie-glaces (état).
 

Thème 4 : pneumatiques, roues, suspension, direction (3 items)

Le candidat contrôle une roue (en cas de présence d'un essieu jumelé, le contrôle se fera impérativement sur un jumelage) :

1 - pneumatique : état de la bande de roulement, des flancs, pression visuelle.

2 - roue et suspension : si le carrossage et/ou l’enjoliveur le permettent :
  • le candidat s'assure de l'absence de corps étranger dans le jumelage
  • il vérifie la présence et le serrage apparent des écrous de roues
  • il contrôle visuellement l'état de la suspension (état des lames, des coussin d'air, absence de fuite d'air, de fuite hydraulique sur amortisseur...) et du gardeboue.
3 - assistance de direction :
  • pour les véhicules équipés d’un système de freinage hydraulique (BE/C1/C1E/D1/D1E selon l’équipement), le contrôle consiste à vérifier le niveau du bocal d’assistance de direction ou à indiquer à l’expert qu’il s’agit d’une assistance électrique.
  • pour les véhicules équipés d’un système de freinage pneumatique, deux contrôles sont prévus :
  1. vérification du niveau du bocal d’assistance de direction
  2. un essai en tournant le volant d'un demi-tour environ, en avançant sur une courte distance (afin d'éviter de tourner les roues en statique) pour vérifier l'absence de bruits anormaux et de points de résistance.

Pour éviter un démarrage supplémentaire du véhicule, ce contrôle de l’assistance de direction s’effectuera juste avant le repérage du parcours de maniabilité.

A cet effet, le candidat fera le contrôle du bocal d’assistance de direction suivi d’une explication théorique de l’essai. Son évaluation et l’attribution de la notation porteront uniquement sur ces deux éléments.
L’essai pratique est réalisé mais non évalué. Compte tenu du positionnement de cet essai, l’expert pourra rappeler au candidat qu’il doit l’effectuer avant le repérage de l’épreuve de maniabilité en marche avant.

Thème 5 : caractéristiques du véhicule, plaques, disques limitations de vitesses, dispositifs réfléchissants / catadioptres, protections latérales et arrière (6 items)

Le candidat présente son véhicule :
  • 1 - marque, type, puissance ;
  • 2 - il annonce les porte-à-faux avant et arrière.
Il vérifie la présence et l'état :
  • 3 - des plaques (tare et immatriculation)
  • 4 - des disques de limitation de vitesses
  • 5 - des dispositifs réfléchissants (catadioptres) arrières et latéraux et du dispositif complémentaire de signalisation arrière
  • 6 - le cas échéant, des dispositifs latéraux de protection et anti-encastrement arrière.
Thème 6 : transport de marchandises (4 items)

Le candidat :
  • 1 - contrôle l’ouverture de l’accès au compartiment marchandises en ouvrant les portes, le hayon, le rideau ou la bâche. En présence de portes, le candidat doit les fixer en position ouverte à l’aide des dispositifs prévus
  • 2 - contrôle l’état et l’étanchéité du compartiment marchandises, en montant dans le compartiment si possible
  • 3 - le cas échéant, annonce le poids et la nature du chargement, vérifie sa répartition et son arrimage
  • 4 - ferme l'accès au compartiment marchandises et s'assure qu'il est correctement fermé.
Évaluation du thème tiré au sort :

La notation s’établit selon une attribution de points modulable : 0, 1, 2 ou 3.
Le thème comprend plusieurs items à traiter.
Notation 3 : le candidat traite correctement le thème tiré au sort, tous les items sont correctement traités.
Notation 2 : un item comporte au moins une erreur ou oubli, les autres sont correctement traités.
Notation 1 : plus d’un item comporte au moins une erreur ou oubli.
Notation 0 : le candidat ignore le thème (réponse pratiquement inexistante ou totalement erronée).

Lundi 30 Juin 2014
Permis Pratique



Dans la même rubrique :
< >

Code | Les examens | Les interrogations orales P.L. et BE | Les interrogations écrites P.L | Le guide d'evaluation P.L. et BE