Permis Pratique

Kawasaki 300 Ninja : La furie verte

Essai Kawasaki 300 ninja 2016



L'avis de Permis Pratique

Valorisante d'aspect, la Kawasaki 300 Ninja partage surtout l'esprit de performance de la lignée Ninja et l'exercice était loin d'être gagné, tant les compromis sont en réalité importants à faire dans cette catégorie. Grâce à la technologie, il n'y pas seulement l'autocollant Ninja, mais les sensations qui s'y rattachent et puis comme c'est Kawa c'est canaille. Véritable plaidoyer pour la petite cylindrée, la 300 permet de débuter en s'offrant de très belles sensations, c'est même la seule Ninja exploitable à fond, sans atteindre des vitesses stratosphériques. À l'inverse d'un ZX-6R et encore plus d'un ZX-10R, la 300 n'est jamais « frustrante » mais toujours amusante, une grande qualité finalement. Forcément une proposition aussi intéressante se paye au prix fort de 5 649 € plus 585 € pour le pour pot Akrapovic ou 720 € pour l'Édition Performance avec en plus une bulle plus efficace, un capot de selle passager, bref tout pour jouer dans la cour des grands.

Les points forts
 
  • Petit moteur ultra efficace, disponible à bas régime et puissant ensuite.
  • Véritable Supersportive à conduire et à piloter.
  • Moto valorisante d'aspect offrant une position de conduite agréable.
  • Accessible à toutes les expériences, mais comportement vif et précis.
  • Polyvalence d'usage entre la ville, la route, mais aussi l'autoroute.

Ses petits défauts
 
  • Témoins du tableau de bord peu visibles et indicateur de rapport engagé absent.
  • Tarif conséquent pour la cylindrée.
  • Moteur forcément sollicité à l'usage, donc entretien soigné indispensable.

Fiche technique Kawasaki 300 Ninja 2016

  • 2 cyl. en ligne/296cc/6 rapports
  • 39 ch à 11 000 tr/min
  • 27 Nm à 10 000 tr/min
  • Hauteur de selle 785 mm/174 kilos (avec l'ABS)
  • Réservoir de 17 litres

L'humour selon Kawasaki pour la promo de la 300 Ninja

Kawasaki a beaucoup d'humour pour la vidéo de sa petite Ninja en utilisant une Chevrolet Camaro SS (1967/1969). Un œil expert aura évidemment remarqué qu'il s'agit d'une version 350, ce qui indique en réalité la cylindrée de 350 Cubic Inch, soit tout simplement 5,7 litres de cylindrée, 19 fois la taille du moteur de la 300 Ninja.
En dépit de sa taille importante à nos yeux, ce moteur V8 de 295 ch était le plus « petit » pour la SS et reste considéré comme un small block. Les gros moteurs de la SS étaient les 396 C.I. (6,5 litres de cylindrée et 350 ch) et le 427 C.I. de 7 litres de cylindrée et de plus 420 ch et pouvaient prétendre à la dénomination « big block ». Dans ce dernier cas, comptez alors 23 fois la taille du moteur de la 300, le small block de la gamme Ninja !

1 2 3


Jeudi 23 Mars 2017
Cynthia Kremer



Dans la même rubrique :
< >

Conduite | Pratique | Entretien Moto | Equipement Moto et Pilote | Technologie moto | Essais motos A2 | Guide d'achat A2 | Assurance moto A2 | Culture Moto





Recherche

Zone de Téléchargement




pub