Permis Pratique

HJC i90 : Un beau casque, mais avec les limites de tous les modulables


Au premier coup d’œil, le HJC i90 est élégant et bien dans l’air du temps avec son design futuriste. À l’essai malheureusement, il n’échappe pas aux petits défauts de tous les modulables avec un confort pénalisé par son poids et son niveau de bruit aérodynamique. À choisir en connaissance de cause et pour ceux voulant un deux en un : un jet et un intégral.


HJC i90 : Un beau casque, mais avec les limites de tous les modulables
La formule des casques modulables présente l’intérêt d’être à la fois un casque intégral fermé pour la route et un jet occasionnellement pour les petits trajets en ville ou quand la chaleur est là. Si la formule à ses adeptes, notamment chez les professionnels, il faut reconnaître aussi que cette mentonnière relevable se paye d’abord par un poids important et une certaine prise au vent une fois relevée, ou par un niveau sonore important à cause des ouvertures en position fermé. La formule du modulable n’échappe pas jusque-là à ses défaut. Avec le i90, nous avons d’abord un casque ultra moderne et qui est loin d’être un produit d’entrée de gamme avec un prix public de 230 € et proposé par la marque premium HJC. À l’essai, en dépit de ces garanties sur le papier, le i90 n’échappe pas aux défauts de sa race. Sa structure de 1 705 gr est lourde, vous avez intérêt à avoir la tête bien accrochée, et il devient rapidement bruyant avec un peu de vitesse.

Un champ de vision bien large et agréable

Comme à chaque essai de HJC, nous sommes agréablement surpris par le large champ de vision offert par le i90. Un très bon point pour les amateurs de modulable, forcément un peu plus claustrophobe que le commun des motards. La visière est large et vous permet de voir sur les côtés alors que le système pour relever la mentonnière est très facile à utiliser même avec les gants de demi-saison. L’écran solaire intégré couvre presque tout le visage une fois abaissée et se montre agréable, néanmoins attention, le système de bouton coulissant latéral n’est pas super facile à actionner pendant le roulage. Pour ceux portent des lunettes de vue, le i90 ne présente pas de cannelures aménagées pour les branches, mais les mousses restent confortables. Au niveau des équipements ce modulable est complet avec un protège nez qui se déclipse malheureusement facilement, mais aussi un petit filet inférieur qui limite bien le courant d’air. Pour la jugulaire, vous disposez d’une boucle micrométrique rapide à verrouiller, mais le loquet rouge est très petit et gêne l’ouverture. Enfin le HJC i90 est fourni d’origine avec un écran anti-buée mais assez légers d’apparence et qui laisse l’impression de fragilité lors des manipulations.

L’avis de Permis Pratique

Le point essentiel avant d’acheter ce casque est l’utilisation que vous en ferez. Nous vous le déconseillons pour un usage purement routier. Le i90 est recevable pour les petits rouleurs et les virées en ville, l’été ou en demi-saison et exactement comme tous les modulaires. Sa modernité et son prix ne règlent pas encore les défauts de la formule deux en un. Pour un premier achat il est peut-être préférable de prendre un intégral plus abordable comme le CS-15 de la marque et d’acheter un autre casque jet avec les 130 € économisés.

Lundi 11 Mai 2020
Marie PAUL



Dans la même rubrique :
< >

Conduite | Pratique | Entretien Moto | Equipement Moto et Pilote | Technologie moto | Essais motos A2 | Occasions A2 | Guide d'achat A2 | Assurance moto A2 | Culture Moto