Permis Pratique

Gladius : Du tempérament, mais abordable et facile

Essai Suzuki Gladius 650 A (72 ch) et A2 (47 ch)



Une Ducati en mieux !

Autant décrisper l'ambiance tout de suite, il y a une bonne part du mythe Ducati dans cette Suzuki, évidemment, par ce moteur qui copie le bloc et les sensations de l'Italienne mais aussi par ce cadre tubulaire. Là encore, il n'y a pas seulement l'apparence mais bel et bien les qualités promises par cette architecture haut de gamme, car la Gladius est rigide et précise aussi -comme la ritale- ! Elle offre un pilotage très agréable qui ne sous-estime pas les compétences de son pilote ; c'est rare dans la catégorie. La Gladius se montre aussi plus universelle avec des suspensions confortables et un frein avant efficace, mais sans trop de démonstration de puissance qui fait toujours peur sur les premiers kilomètres après le permis ou sur le mouillé. L'antiblocage ABS est aussi disponible au prix de 500 € et au petit jeu des promos permanentes, la Gladius 650 est disponible pour moins de 6 000 € (5 500 € sans ABS), quand Ducati demande plus de 10 000 euros désormais.
La Suz fait le job, touche droit au cœur indéniablement, mais ne séduit pas forcément par sa ligne douce aux formes de bonbon : trop féminine pour les mecs, pas assez séduisantes pour les filles. Sur le « plateau » elle n'a pas le premier prix de beauté, même si les choses s'arrangent avec les derniers coloris et puis c'est aussi un modèle qui va disparaître avec l'arrivée de la nouvelle SV.
 
PP essai Gladius D (800x600)
  • PP essai Gladius D (800x600)
  • PP Gladius Frein avant  (800x600)
  • PP Gladius guidion (800x600)
  • PP Gladius moteur (800x600)
  • PP Gladius selle (800x600)

Les aspects pratiques limités des roadsters

Roadster dans l'âme et attachant à piloter, la Gladius offre des aspects pratiques limitées, en fait ceux de sa catégorie. Absence de carénage et donc de protection, pas de béquille centrale pour l'entretien ou le stationnement, un espace de rangement restreint sous une selle. Pour débuter, vous apprécierez néanmoins l'indicateur de rapport engagé, c'est vraiment pratique et une très bonne rétro vision pour votre sécurité. Sa grande qualité reste cette puissance à tiroir qui permet d'effectuer les deux ans du permis A2 et de profiter ensuite d'une vraie moto afin de poursuivre son apprentissage tout en abordant le vrai plaisir de la moto.

1 2


Dimanche 3 Avril 2016
Christophe Harmand



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Septembre 2019 - 11:00 Kawasaki Z900 : La moto A2 pour plus tard


Conduite | Pratique | Entretien Moto | Equipement Moto et Pilote | Technologie moto | Essais motos A2 | Guide d'achat A2 | Assurance moto A2 | Culture Moto





Recherche

Zone de Téléchargement




pub



Advertisement