Permis Pratique

Arrêtez de grignoter et coupez la musique : les deux secrets pour réussir l’examen du Code de la route


Très sérieusement, une étude sur les facteurs de réussite à l’examen du Code de la route vient de dresser un tableau des bonnes pratiques pour obtenir son Code. Les candidats qui révisent en silence et sans grignoter ont beaucoup plus de chances de réussir l’examen théorique du Code de la route dès la première tentative.


Pour réussir son code, il faut le réviser en silence, c’est-à-dire sans musique. Pourtant la pratique n’est pas la plus répandue avec seulement 23 % des candidats à l’examen du Code interrogés qui avouent réviser dans le calme. En revanche, ce panel de 23 % présente un taux de réussite à la première tentative de 52 %, ils sont donc majoritaires. Ce taux de réussite en première demande chute à seulement 37 % pour ceux qui écoutent de la musique.
L’autre enseignement de cette étude originale est que le grignotage ne favorise pas non plus la réussite à l’examen du Code de la route. Ceux, qui pendant leur révision n’ont pas grignoté, réussissent majoritairement (51 %) l’examen du Code dès la première demande. Cette étude récente réalisée sur la fin de l’année 2017 avec un panel de 453 candidats, a le mérite de dresser un portrait à jour de l’examen du Code, notamment depuis sa privatisation. Selon Django Marceaux ; porte-parole de Pointcode, la bonne concentration reste le principal facteur de réussir à l’ETG. « Le dicton selon lequel le silence est d’or semble se vérifier pour toutes celles et ceux qui souhaitent réussir l’épreuve du Code dès la première fois. De plus, les candidats qui se sont concentrés sur leurs révisions, sans se laisser distraire par le grignotage, ont été moins nombreux à devoir repasser l’épreuve. »

Une à deux heures par jour de révision

L’enquête réalisée par pointcode apporte d’autres informations sur les bonnes pratiques de préparations à l’examen théorique du Code. La majorité des candidats (53 %) étudie entre une et deux heures par jour, et seulement 31 %, moins de 60 minutes. À noter que 1 % des candidats révise le Code pendant plus de 5 heures quotidiennement.
Objectivement, entre une et deux heures est le bon format pour réviser l’épreuve théorique. Sachez également relativiser par rapport au stress de l’examen, 31 % d’entre vous avouent redouter d’avoir tout oublié, vous êtes presque un tiers (31 %) à redouter l’échec. À noter que le principal perturbateur lors des révisons reste la télévision avec 42 %, juste devant les réseaux sociaux 39 %.
Arrêtez de grignoter et coupez la musique : les deux secrets pour réussir l’examen du Code de la route

En résumé, cette étude réalisée par Pointcode a le mérite d’apporter des statistiques permettant d’étayer les facteurs de réussite à l’examen théorique du Code. Il se révise donc quotidiennement entre une à deux heures et en étant concentré, c’est-à-dire sans musique et sans grignoter, mais aussi sans télé et l'utilisation des réseaux sociaux.

Lundi 26 Février 2018
Julie Boucher



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 14 Janvier 2018 - 16:53 Les verifs extérieures 2018 du permis B

Samedi 13 Janvier 2018 - 17:28 Les verifs intérieures 2018 du permis B (auto)


Code | Les examens | Les interrogations orales P.L. et BE | Les interrogations écrites P.L | Le guide d'evaluation P.L. et BE