Permis Pratique

Kawasaki 300 Ninja : La furie verte

Essai Kawasaki 300 ninja 2016


Sur le papier et donc sans l'essayer, la Kawasaki 300 Ninja suscite beaucoup d’interrogations. Avec elle tout est sujet à caution, sa cylindrée, sa position de conduite et en réalité sa capacité à générer des sensations. Après l'avoir essayé, vous avez tout oublié et vous en voulez une.


Au premier contact visuel, la 300 Ninja impressionne ou plus exactement cache très bien son jeu. Seul un œil exercé va reconnaître la taille des pneus et l'identifie tout de suite, les autres imaginent une moto qui cube gros. Il faut dire que Kawasaki à tout fait pour ne pas fourvoyer le patrimoine en or massif de la lignée Ninja avec une petite cylindrée à la con. Dans le détail, la 300 entièrement carénée et réalisée avec soin est surtout truffée de technologies. Le mini moteur de tout juste 296 cc, mais ses deux cylindres, ses deux arbres à cames en tête, ses huit soupapes et surtout son injection avec une admission d'air à doubles papillons respire super fort et développe au final la bagatelle de 39 ch à 11 000 tr/min. À ce niveau, le seuil maxi du permis A2 de 47,5 ch n'est pas très loin, surtout que le poids de 174 kilos avec le plein est carrément ultra léger.


 

En secret, la 300 Ninja exploite méticuleusement ses 39 ch en prenant les tours et jusqu'à 12 000, tu te rends compte, une vraie moto de course ! De plus, son allonge est incroyable et si vous pensiez comme moi être obligé de jouer du sélecteur pour rester dans une plage d'utilisation minuscule, nous avions tout faux, le moteur accepte aussi les bas régimes et reprend les tours avec la furie des grosses cylindrées énervées toute rouge.
Résultat des courses, « baby » Ninja n'est surtout pas « tortue » Ninja et c'est même un « avion » qui vol au moins aussi vite que n'importe quelle moto du permis A2. Du coup, l'argument raisonnable de la petite cylindrée vole aussi en éclat, autant le savoir. Avoir un rendez-vous avec la 300 est avant tout en avoir un avec une authentique Ninja, c'est-à-dire avec une machine de SuperSport et avec le pot Akra en option, vous avez même doit aux harmoniques qui vont avec, c'est encore modeste, mais l'esprit est là.
 
Kawasaki 300 Ninja carénage
  • Kawasaki 300 Ninja carénage
  • Kawasaki 300 Ninja moteur droit
  • Kawasaki 300 Ninja moteur gauche
  • Kawasaki 300 Ninja pot

Mardi 4 Octobre 2016
Cynthia Kremer



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 2 Octobre 2016 - 11:40 Yamaha MT-03 : La 300 qui compte double

Mercredi 3 Août 2016 - 10:41 Kawasaki pense aux nouveaux "permis A2"


Conduite | Pratique | Entretien Moto | Equipement Moto et Pilote | Technologie moto | Guide d'achat A2 | Culture Moto





Recherche