Permis Pratique

Déjouez tous les pièges lors de votre insciption au permis de conduire


Le choix de votre auto-école est capital. Voici tout ce qu'il faut savoir lors de l'inscription au permis pour éviter les pièges et comprendre exactement le langage de contrats et des tarifs proposés.


Ne vous fiez pas forcément aux tarifs un peu trop attractifs pratiqués par une auto-école. Renseignez-vous sur place et donnez-vous un délai de réflexion avant de vous inscrire. Vous pouvez même demander un exemplaire du contrat pour l’étudier chez vous avant de signer. L’école de conduite a l’obligation de vous remettre un exemplaire si vous le lui demandez, sous peine de sanctions pénales (Article L134-1 du code de la consommation).

Demandez combien de présentations aux examens sont prévues dans le forfait (certaines auto-écoles en incluent jusqu’à trois, mais cela est plutôt rare). Ensuite, renseignez-vous sur le tarif demandé pour une réinscription à l’examen théorique du Code ou à l’examen pratique de la conduite non comprise dans le forfait, car certaines auto-écoles se « rattrapent » sur ces prestations de service. Pour information, les tarifs de présentation à l’examen théorique varient de 50 à 150 € et à l’examen pratique de 50 à 190 € environ.

Attention aux tarifs attractifs

Méfiez-vous des établissements de conduite qui ne proposent que des forfaits conduite ne dépassant pas le minimum légal des vingt heures de conduite en circulation. Il est clairement établi (à moins d’avoir conduit précédemment avant une suspension de permis ou d’être particulièrement doué) qu’un nombre d’heures minimum de trente heures est requis, d’ailleurs bien souvent par les auto-écoles elles mêmes (et ce, surtout dans les grands centres urbains). Ces dix heures restantes vous seraient facturées au prix fort à l’unité, ce qui pourrait très vite faire grimper la facture au-delà de ce que vous imaginiez.

Renseignez-vous auprès de l'auto-école sur son taux de réussite à la première présentation au permis. Si celle-ci n’accepte pas de vous donner ses résultats, ce n’est peut-être pas très bon signe. En revanche, si l’auto-école accepte, rien ne vous empêche aussi de vérifier l’information. Vous pouvez demander à consulter gratuitement le taux de réussite au service des auto-écoles de la préfecture dont dépend l’auto-école en question, au téléphone ou en vous déplaçant, selon les préfectures.
Au préalable, repérez le numéro d’agrément de l’auto-école car c'est par numéro d'agrément que la recherche s'établit à la préfecture. L'agrément de l’établissement exploitant doit être affiché dans le local de manière visible et mentionné sur la publicité ou documentation de l’auto-école (selon l’article 4.2° de l’arrêté du 8 janvier 2001 relatif à l'exploitation des établissements d'enseignement, à titre onéreux, de la conduite des véhicules à moteur et de la sécurité routière.)

Renseignez vous sur la réputation de l'établissement

Si vous le pouvez, obtenez des avis d’élèves déjà inscrits dans l’auto-école sur le fonctionnement de l’établissement et sur les moniteurs. Profitez par exemple d’une pause entre deux séances de Code (ou de conduite) pour interpeller discrètement un élève.
Renseignez-vous également sur la réputation de l’auto école sur Internet tout en prenant un minimum de recul sur les avis positifs comme négatifs.

Vérifiez si vous le pouvez, que les véhicules de la flotte de l’auto-école soient en bon état. L’accueil que vous recevez n’est pas négligeable non plus.

Le piège du forfait code dit "illimité"

Attention au forfait Code illimité ! Le terme « illimité » signifie que vous avez accès aux séances de Code pour un nombre de fois illimité aux jours et horaires d’ouverture, mais cela généralement pendant un nombre de mois déterminé et qui lui, n’est pas illimité (généralement six mois). Au-delà de cette période, si vous n’avez toujours pas été présenté(e) à l’examen du Code, vous devez vous acquitter d’un nouveau forfait Code, ainsi que d’une première présentation à l’examen pourtant initialement inclue dans votre forfait de départ. Renseignez-vous dès le début sur le nombre de mois proposé pour passer l’examen théorique du Code de la route.

Garantie financière : une assurance rassurante

Essayez dans la mesure du possible de choisir une école de conduite qui comporte au moins deux moniteurs, de façon à pouvoir en changer en cas de problème avec l’un d’eux, mais également à bénéficier de plannings moniteurs un peu plus flexibles.
Si une auto-école vous intéresse, demandez-lui si celle-ci bénéfice d’une garantie financière en cas de problème tel qu’une cessation d’activité et la perte de votre dossier. Si ce n’est pas le cas (ce qui est relativement courant), jouez la carte de la prudence en préférant un paiement en plusieurs fois. Les établissements proposant le permis à 1 euro dispose obligatoirement d'une garantie financière de même que la plupart des grands réseaux d'auto école.

Comparez les offres

Enfin, n’hésitez pas à comparer plusieurs auto-écoles afin d’apprécier les différentes formules proposées : renseignez-vous sur la présence ou non d’un formateur pendant les séances de Code, sur la durée contractuelle des leçons (une heure de leçon de conduite n’équivaut pas forcément à soixante minutes de conduite proprement dite). Faites-vous bien préciser les conditions d’annulation d’une leçon, et les éventuels frais de restitution prévus pour retirer votre dossier au cas où vous devriez pour X raison changer d’auto école.
Le coût de ces frais de transfert peut parfois être gratuit, mais varie en général entre 50 € et 250 € (prix constatés par l’Institut national de la consommation 60 millions de consommateurs, article du 18 février 2011).

Que penser de l'évaluation avant inscription ?

En général, l'auto-école est censée évaluer votre nombre d'heures de conduite prévisionnel avant de vous inscrire, et ce nombre d'heures doit figurer sur votre contrat d'auto-école lorsque vous le signez. Sachez cependant que cette évaluation est tout ce qu'il y a de plus subjectif. En effet, votre nombre d’heures effectif dépendra aussi de votre assiduité et de votre sérieux.

Attention également aux forfaits conduite de 20 heures (qui représentent en fait le minimum légal obligatoire avant de se présenter à l'examen)... A moins d'avoir déjà conduit auparavant (annulation de permis...), il est très rare d'être réellement prêt pour passer l'examen après seulement 20 heures, à plus forte raison si l'on passe l'examen dans un grand centre urbain. Pour ne pas investir dans un trop grand nombre d'heures supplémentaires à l'unité, il est plus judicieux d'opter pour un nombre d'heures minimum d'au moins 30 heures.

Dimanche 6 Avril 2014



jusqu' à 14 ans | A partir de 14 ans | A partir de 15 ans | Les permis (PL) Poids Lourd



Le Permis moto en vidéo

Découvrez toutes les nouvelles épreuves du permis moto depuis 2013 en vidéos présentées par Thierry Le Pallec qui a élaboré une grande partie des nouveaux parcours pour la DSCR et Mathieu Lagrive, quatre fois champion du monde d'endurance, mais aussi jeune permis sur la route.

Permis Pratique



Recherche