Permis Pratique

Tracter une remorque avec ou sans permis E/B ?


La réglementation sur le remorquage fait de chaque configuration : véhicule tracteur, remorque, et charge, un cas particulier imposant parfois un permis E/B spécifique afin de rester dans la légalité. Permis Pratique vous guide dans cette complexe réglementation.


Tracter une remorque avec ou sans permis E/B ?

Tracter une remorque : une réglementation très complexe

Pour tracter une remorque, il faut distinguer la capacité technique déterminée par le constructeur du véhicule et celle permise par la réglementation. Attention la réglementation va évoluée en profondeur en janvier 2013 avec une toute nouvelle réglementation.

En attendant, le Code de la route impose une réglementation complexe qui ne prend pas en compte les caractéristiques modernes des tractrices. De plus, la réglementation française est une nouvelle fois pleine de paradoxes. Dans les faits, plus votre véhicule présente un poids à vide important et offre donc une grande prédisposition technique au remorquage, moins il peut légalement tracter en vous exonérant du permis remorque E/B. Le législateur permet par exemple de tracter seulement 750 kilos (PTAC remorque) avec un Audi Q7, alors qu’un Skoda Yeti 2.0 TDI (110 ch) dispose de 1 430 kilos.

Les mêmes véhicules avec un conducteur détenteur du permis E/B tracteront respectivement 3 500 et 1 800 kilos. Si vous n’êtes pas l’heureux détenteur du permis E/B vous avez globalement la possibilité de tracter au maximum de 750 à 1 400 kilos, en fonction de votre véhicule. Avec le précieux permis, la palette « haute » passe de 1 700 à 3 500 kilos. Le permis E/B sera donc bien souvent indispensable pour tracter un van à chevaux, un bateau, ou un porte-voiture. Enfin, ce permis n’est plus une simple formalité mais un véritable examen, avec deux épreuves pratiques de 25 minutes (en circulation et sur plateau) et une interrogation orale. De plus si votre permis B a plus de cinq ans, vous devrez repasser l’examen du Code de la route. Avant 1999, une simple visite médicale était nécessaire pour obtenir ce permis E/B, cette dernière reste néanmoins indispensable tous les cinq ans. (Deux ans après 60 ans, un an après 76 ans).

Tracter 1 300 kilos sans permis E/B !

Dans le détail, la somme des PTAC (tractrice et remorque) ne doit pas dépasser 3 500 kilos, donc plus le véhicule est lourd, moins le poids remorquable disponible sera important. Une limite de 750 kilos de PTAC pour la remorque est toutefois un minimum, même pour les véhicules tracteurs avec un PTAC de 3 500 kilos. La réglementation favorise et défavorise donc certains véhicules, surtout que le PTAC de la remorque ne peut être supérieur à celui de la tractrice. Dans ce cas, le permis E/B est aussi obligatoire.

Sur ce point précis de la réglementation, les 4X4 seraient plutôt favorisés, par exemple, que certaines versions des BMW X1, Fiat Seidici, Honda CRV, Hyundai ix35, Jeep Compass et Patriot, Nissan Qashqai et X-Trail, Santana S 300 et S 350, Seat Freetrack, Skoda Yéti, Suzuki Grand Vitara, Toyota Rav 4 et WV Tiguan qui tractent plus de 1 300 kilos sans imposer le permis E/B, un véritable atout par rapport aux monospaces et breaks disponibles sur le marché.

Rester dans la légalité

Afin de rester dans une stricte légalité, il faut impérativement savoir calculer son poids remorquable à partir du certificat d’immatriculation (carte grise) du véhicule tracteur, mais il faut également connaître le PTAC de la remorque qui est indiqué également sur le certificat si cette dernière est immatriculée, ou la plaque de tare rivetée sur la flèche. En connaissant exactement la masse tractable du véhicule, vous pourrez définir si vous avez besoin ou non d’un permis E/B en fonction de la remorque à tracter. Si vous contournez cette obligation, rappelez-vous que vous n’avez tout simplement pas de permis de conduire aux yeux de la loi.

Connaître son poids maximum tractable ! PTRA (F3) – PTAC (F2)

Tracter une remorque avec ou sans permis E/B ?
Déterminer le poids tractable d’un véhicule est une simple soustraction entre le PTRA (poids total roulant autorisé) et le PTAC (poids total autorisé en charge, ou MMA masse maximale autorisée). Sur les certificats d’immatriculation européens en vigueur depuis 2004, cela revient à la formule F3 moins F2.

Attention, le poids tractable obtenu est une valeur maxi et correspond à la remorque et à son éventuel chargement, c'est-à-dire à son PTAC, qui varie de 300 kilos à 3 500 kilos en fonction de sa taille et de sa destination.

Le report de charge

Tracter une remorque avec ou sans permis E/B ?
Le report est une tolérance ou une subtilité de la réglementation destinée à augmenter légèrement le poids maximum tractable dans certaines conditions en transfèrant virtuellement une partie du PTAC de la remorque sur celui du véhicule tracteur tout en réduisant effectivement sa charge utile, mais en restant dans la limite du PTRA.

Par exemple, un véhicule avec un poids tractable de 1 000 kilos peut tracter une remorque d’un PTAC de 1 250 kilos, à la condition de soustraire les 250 kilos en trop de son PTAC, donc de sa charge utile. Le report de charge est donc seulement possible avec une tractrice sans passager, ni bagage ou presque.

Dimanche 15 Juillet 2012
© Permis Pratique



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Août 2014 - 09:36 7 Règles d'or pour économiser ses pneus


Conduite | Pratique | Entretien | Technologie Auto


pub


Recherche

Zone de Téléchargement






Advertisement

Advertisement

pub