Permis Pratique

Suzuki GSX-S 750 : L’univers du permis A2 franchit une étape

Essai Suzuki GSX-S 750 A2


Avec la GSX-S 750 Suzuki fait une proposition exclusive pour les nouveaux motards du permis A2 en offrant un gros roadster avec un moteur à la fois 4 cylindres et de 750 cc. À l’essai l’équation unique est assurément la bonne pour faire sa période probatoire en première classe.


Mine de rien voici une nouveauté majeure pour l’univers du permis A2. Avec sa GSX-S 750 A2 Suzuki met effectivement à notre disposition un gros roadster et un moteur unique, car si d’autre 4 cylindres existent dans la catégorie, au milieu de la flopée de bicylindre, ils sont soit de 650 cc comme chez Honda, soit de 900 cc comme chez Kawasaki. Finalement les 750 cc pourraient être le bon calibre entre le bridage à 47,5 ch et le débridage après deux ans.

Pour la petite histoire voici également ni plus ni moins que le moteur de la GSX-R 750 K5 de 2005 en A2 et arriver à cette prouesse n’a rien de facile, il faut comprendre que la GSX-S 750 qui existe déjà avec sa puissance de 114 ch bénéficie d’une toute nouvelle injection qui ramène la puissance à 47,5 ch. Évidemment et afin de répondre à la réglementation, la GSX-S 750 A2 une fois débridée dérivera 95  h et non les 112 ch. La règle communautaire qu’une A2 débridée ne peut dépasser 95 ch (2 x 47,5 ch) est scrupuleusement respecté. Pour que les choses soient claires, le catalogue Suzuki dispose donc de deux GSX-S 750 ; une de 112 ch pour les vieux permis A et notre GSX-S de 47,5 ch débridable à 95 ch, pas plus. Esthétiquement pas la moindre chance de distinguer les deux motos, la version A2 fait simplement l’impasse sur la clé codée et donc de sa led sur le contacteur, un point c’est tout…

Un moteur A2 génial

Dès les premiers tours de roue, il faut bien reconnaître que l’engin ne peut cacher son ADN de sportif. Le moteur a beau être bridé en A2, sa sonorité reste magique et donne une petite leçon de plaisir dans la catégorie. L’admission d’air étudié pour résonner vers les oreilles du pilote et le feulement à l’échappement sont ceux d’une sportive. Mettre ou couper les gaz devient magique. Si les sens profitent bien du moteur de la GSX-R pour faire battre les cœurs, il se découvre des grandes qualités à 47,5 ch avec un bridage qui n’est pas trop intrusif. La nouvelle injection a permis d’offrir des hauts régimes toniques, mais aussi une disponibilité étonnante à bas régime. Le couple maxi de 6,4 mkg est disponible dès 4 000 tr/min. Résultat, la GSX-S avec sa plage d’utilisation de 3 000 tr/min accepte toutes les utilisations et notamment de musarder sur une route de campagne et faire de la conduite urbaine et de l’inter file avec aisance.

Une moto ultra valorisante

Si le moteur tient ses promesses, il faut reconnaître que la GSX-S le paye avec un côté intimidant pour un nouveau permis déjà par son poids de 213 kilos avec les pleins, mais également par sa hauteur de selle de 820 mm. Posée sur sa béquille, elle impressionne, surtout que le réservoir et ses flancs donnent une sacrée largeur à la bête. Maintenant que vous savez, si vous avez le gabarit, il est possible de débuter avec. Déjà, car sa prise en main reste très facile, mais aussi, car son comportement routier est vraiment précis, dynamique et agréable. La partie cycle étant prévu initialement pour encaisse 60 ch supplémentaires, le GSX-S 750 se fait très rassurant, mais jamais pataud, surtout que le frein avant reste facile à doser. La GSX-S est donc abordable pour un nouveau motard, mais elle l’est également par ses systèmes d’aides à la conduite, et sur ce point la concurrence souffre car la Suzuki dispose en série du contrôle de la traction très rare dans la catégorie A2 qui limite les dérobades de la roue arrière à l’accélération et s’ajuste avec trois modes, une sacré sécurité pour débuter et pas seulement les jours de pluie. Ajouter le système de ralenti assisté qui réduit les risques de caler au démarrage et donc le risque de chute inauguré par la SV650, et vous avez une moto parfaitement définie pour se forger une première expérience en toute sécurité. Côté équipement, le tableau de bord offre l’essentiel avec l’indicateur de rapport engagé et un ordinateur pour la consommation. Pendant notre essai, nous avons relevé 5,2 l/100 ce qui permet plus de 300 kilomètres d’autonomie avec les 16 litres du réservoir.
 
GSXS750A2 CT
  • GSXS750A2 CT
  • GSXS750A2 face
  • GSXS750A2 logo
  • GSXS750A2 profil G
  • GSXS750A2 tableaudebord

Pour le tarif, pas de surprise, le GSX-S 750 A2 s’échange au prix fort face à la concurrence avec un tarif de 8 599 €. Le prix à payer pour bénéficier d’un roadster qui permet à l’univers de l’A2 d’entrer dans une nouvelle ère, celle de la grande maturité. Attention, néanmoins Suzuki préfère néanmoins offrir un financement très attractif en LOA pour les deux ans de la période probatoire, plutôt que d’avoir une politique de tarif attractif pour le débridage, comme pour la SV650. Le boîtier électronique permettant le déridage étant facturé assez cher, il est préférable sans doute de louer sa moto pendant deux ans et de la rendre au moment de passer sa passerelle A, un comble pour l’un des moteurs les plus impressionnants de l’A2.

L’avis de Permis Pratique

L’univers de l’A2 prend sacrément du galon avec la GSX-S 750 : moteur de GSX-R et les sensations que cela implique, aides à la conduite avec le traction contrôle et le ralenti assisté et vous avez une très efficace proposition dans l’univers de l’A2. Pas la peine de se cacher la vérité avec la GSX-S 750 vous avez un vrai roadster et non une demi-portion qui apporte quelque chose de vraiment nouveau dans l’univers de l’A2.

Les points forts
  • Gros roadster valorisant
  • Excellent moteur et bridage génial
  • Équipements propres à rassurer comme le contrôle de traction paramétrable et le ralenti assisté
Les petits défauts
  • Selle vraiment trop mince et inconfortable
  • Gabarit imposant
  • Tarif conséquent
  • Débridage onéreux, mais LOA canon

Fiche technique Suzuki GSX-S 750 A2 2019

4 cylindres / 749 cc / boîte 6 vitesses.
47 ch à 7 000 tr/min en A2 /95 ch à 9 500 tr/min débridée (70 kw)
6,41 mkg à 4 000 tr/min en A2 / 7,69 mkg à 8 000 tr/min.
Hauteur de selle 820 mm / 213 kg.
Réservoir 16 litres
Prix env. 8 600 /8 800 euros

Mercredi 22 Mai 2019
Christophe Harmand



Dans la même rubrique :
< >

Conduite | Pratique | Entretien Moto | Equipement Moto et Pilote | Technologie moto | Essais motos A2 | Guide d'achat A2 | Assurance moto A2 | Culture Moto



pub


Recherche

Zone de Téléchargement






Advertisement

Advertisement

pub