Permis Pratique

Parents  : Tout ce qu'il faut savoir avant l'inscription à l'auto-école



Le choix de la formation  : traditionnelle ou accompagnée  ?


Outre la réelle motivation des enfants, les parents doivent se poser une autre question fondamentale, celle qui concerne la méthode d'apprentissage  : traditionnelle ou en conduite accompagnée ? En réalité, le choix de la conduite accompagnée impose des contraintes qui peuvent être importantes ; C'est également une formule chronophage pour les parents. Il est impératif que la relation entre parents et enfant soit donc au beau fixe, avec une confiance réciproque et une autorité à sa juste place. Ces prérogatives sont indispensables à la réussite de la formation à la conduite. Il ne faut surtout pas que l'apprentissage de la conduite devienne un enjeu au sein de la famille.
La conduite accompagnée demande également aux parents un véritable investissement tant sur l'aspect pédagogique que technique de la conduite automobile, vous serez aussi les premiers à devoir aller travailler à l'auto-école et donc a vous remettre en question. Beaucoup de parents ont tendance à imaginer que la conduite accompagnée se fait sans l'auto-école, c'est une grave erreur, c'est un triptyque entre l'auto-école, l'élève et les parents, et surtout entre les parents et l'auto-école qui doivent parler le même langage. Sachez également qu'il existe généralement dans les auto-écoles une certaine défiance envers la conduite accompagnée, car elle est source de conflit avec les parents.

Pour l'anecdote, les inspecteurs du permis de conduire ont par exemple une petite question anodine qui revient assez souvent pour les candidats formés en conduite accompagnée  : «  à quoi sert l'appel de phares  ?  » Généralement la réponse est  ; «  c'est pour prévenir de la présence policière, voir carrément des flics dans certains cas  ». Le moniteur ou la monitrice est dépité, l'inspecteur amusé et le candidat évidemment recalé à cette question. La conduite accompagnée prépare à la conduite certes, mais pas obligatoirement au permis et ce n'est pas la même chose !
En tant que parent, il est également indispensable d'accorder sa confiance à son enfant pour la conduite. Pour que la formation soit véritablement profitable, il faut par exemple laisser conduire votre enfant sur des parcours très différents et ne pas lui éviter les difficultés. Si vous pensez que l'apprentissage global de la conduite peut se pratiquer exclusivement sur le parcours de l'école le matin ou sur de grands trajets d'autoroute, ce n'est évidemment pas le cas. Face à des difficultés qu'elles soient d'ordre relationnel ou de disponibilité, l'apprentissage par la méthode traditionnelle entièrement déléguée à l'auto-école est donc parfois préférable.

Fille ou garçon, les difficultés sont bien différentes


Lors de l'apprentissage de la conduite, garçons et filles ne sont pas égaux et ne rencontrent donc pas les mêmes problèmes. Si les filles sont sérieuses et travaillent avec assiduité, les garçons se montrent beaucoup moins efficaces sur ce point. Ces derniers sont en revanche généralement plus à l'aise dans la partie pratique de l'apprentissage de la conduite. Cette réalité est également à prendre en compte pour un parent, notamment pour l'apprentissage en conduite accompagnée et pour savoir qui sera le tuteur parmi les deux parents.

L'avis de Permis Pratique

L'apprentissage de la conduite est une étape importante de la vie et en tant que parents, il ne faut surtout pas aborder cette séquence à la légère, bien au contraire. Impliquez-vous très tôt dans le processus de l'apprentissage de l'ASSR dans le milieu scolaire par exemple, afin d'obtenir la légitimité sur l'apprentissage en matière d'éducation à la route. L’attestation est ultra facile à obtenir et même un peu « bidon », mais par cette expérience, vous saurez appréhender au mieux vos capacités à la formation dans ce domaine. Enfin et surtout, posez-vous les bonnes questions bien avant l'inscription à l'auto-école afin de construire un projet viable et donner toutes les chances de réussite à votre enfant, et surtout éviter un permis problématique. Consacrer du temps au choix d'une bonne auto-école est également indispensable. Dans les cas, les exemples de réussite aux permis démontrent généralement un investissement personnel des parents en plus de l'investissement financier.

1 2


Mercredi 22 Août 2012
Julie Boucher



jusqu' à 14 ans | A partir de 14 ans | A partir de 15 ans | A partir de 18 ans : Les permis (PL) Poids Lourd





Recherche

Zone de Téléchargement




pub