Permis Pratique

La moto A2 devient passionnante

Essai Kawasaki 400 Ninja 2018


Toute nouvelle moto, la Kawasaki 400 Ninja a été créée pour les jeunes permis, elle reprend avec fierté tous les codes de la lignée Ninja et pas simplement les autocollants. Résultat, jamais une moto A2 n’aura été aussi passionnante à piloter.


La nouvelle Kawasaki 400 Ninja se remarque tout de suite, vraie réussite en matière de style, elle est tout simplement magnifique. Ses lignes affûtées sont très proches des grosses cylindrées de la gamme Kawasaki, avec par exemple son entrée d'air ressemblant à deux gouttes d’eau comme sur la H2, sa grande sœur. Kawasaki a fait le choix de développer une véritable moto sportive A2 inspirée de son expérience de la compétition et des circuits.
Dans le détail, on retrouve tous les gènes « sportifs » de Kawasaki. Côté tarif, il faudra débourser 6 199 € pour notre moto d’essai avec sa déco fluorescente qui « claque » et 5 999 € pour les coloris de base (noir métallisé, vert et noir).
 

400Ninja static1
  • 400Ninja static1
  • 400Ninja static2
  • 400Ninja Static3
  • 400Ninja Static4

Les tarifs restent donc dans le marché A2, surtout que la qualité de fabrication est au rendez-vous avec de belles finitions. Kawasaki a également mis les petits plats dans les grands du côté de l'équipement avec un éclairage full led à l’avant et à l’arrière, un écran LCD rétro éclairé bien visible, un compteur de vitesse numérique et bien sûr de l’indicateur de rapport engagé (la marotte de notre rédacteur en chef). À noter également l’embrayage A&S (Assist and Slipper) qui permet d’actionner plus légèrement le levier d’embrayage et facilite le rétrogradage. Important sur une 400 sportive avec sa boite à 6 rapports. Ce système déjà présent sur la Z650 élue moto de l'année en 2017, n’a plus à faire la démonstration de son efficacité pour les nouveaux motards.

Une moto évidente et facile d’abord

Le gabarit est logiquement compact et avec un poids plume de 168 kg qui conviendra parfaitement aux pilotes mesurant entre 1m70 et 1m80. Extrêmement agile sur les petites routes, on profite d’entrée d’une prise en main évidente grâce à son cadre treillis qui vous met en confiance par sa rigidité et sa précision.
Mais le meilleur, c’est le bicylindre en ligne 4 temps de 400 cm3 qui se montre à la fois généreux et linéaire, mais délivre aussi une vraie puissance sans faiblir, comme une authentique sportive. Les 45 ch se réveillent à 6 000 tr/min et affolent ensuite le compte-tours jusqu’à 12 500 tours ! Magique avec en plus le feulement d’une sonorité d’échappement d’une grosse « pétoire ».

On se prend vite au jeu en tirant les rapports et en affinant les trajectoires, la partie cycle vous permet de jouer les pilotes de course avec tout juste un Permis A2 en poche et tout en respectant les vitesses réglementaires ou presque.
La Kawasaki 400 Ninja deviendra aussi une machine agréable en ville grâce à sa faible hauteur de selle, et pouvant aussi envisager les longs parcours, les bracelets sont positionnés assez haut pour une bonne prise en main. La fourche de 41 mm amortie correctement et le freinage est très rassurant avec son ABS et son disque de 310 mm à l'avant, facile à doser, et un disque à l’arrière discret à l’usage, ce qui est bien.
 
400Ninja détail2
  • 400Ninja détail2
  • 400Ninja échappement
  • 400Ninja freinAV
  • 400Ninja moteur1
  • 400Ninja tableau

L’avis de Permis Pratique

Kawasaki a créé un nouveau segment, entre l’ancienne 250 Ninja, son évolution en 300 et cette dernière 400 Ninja, il y a des années-lumière. Le concept est désormais à maturité. Sa force est d’offrir les vraies sensations de la sportive à la catégorie A2 et sans rester sur sa faim. La Kawasaki 400 Ninja est la sportive « Plug & Paly » après le permis A2 en profitant pratiquement de la puissance maxi autorisée. Finalement, sa seule limite est celle de la catégorie A2, car il n’y a pas d’extension possible après le permis A2, comme la Z650 pour rester chez Kawasaki par exemple. En résumé, la 400 Ninja vous permet de vous éclater en grand tout de suite et sans risque. La proposition est très très séduisante vous ne trouvez pas ?


Les points forts
  • Prix maîtrisé
  • Prise en mains facile
  • Boite de vitesse et embrayage dociles
  • Moteur explosif
Les petits défauts
  • Béquille latérale difficile à trouver
  • Espace de rangement sous la selle minuscule

Fiche technique Ninja 400

  • 2 cyl. en ligne/399 cc/6 rapports
  • 45 ch à 10 000 tr/min
  • 35 Nm à 8 000 tr/min
  • Hauteur de selle 785 mm / 168 kilos (avec les pleins)
  • Réservoir de 14 litres

Lundi 16 Avril 2018
Karol Levy



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 18 Novembre 2018 - 14:12 KTM 390 Duke : Ma première KTM


Conduite | Pratique | Entretien Moto | Equipement Moto et Pilote | Technologie moto | Essais motos A2 | Guide d'achat A2 | Assurance moto A2 | Culture Moto





Recherche

Zone de Téléchargement




pub