Permis Pratique

Kawasaki Z900 : le quatre cylindres du permis A2


Nouveauté 2018, Kawasaki décline sa légendaire Z900 pour le permis A2 et marque les esprits avec un « gros » moteur à 4 cylindres. La proposition est unique et permet de débuter en première classe et s’envisage donc au long terme.


Pour bien comprendre les choses, le roadster Z900 qui fait rêver (ne dites pas le contraire), délivre 125 ch, soit 92 kw sur le papier, il est donc interdit de permis A2 car une moto de cette catégorie ne peut développer plus du double de la puissance A2 fixée à 35 kw. En résumé, seules les motos développant 70 kw au maxi peuvent être bridées à 35 kw et ainsi devenir une A2. En théorie, le méchant roadster Z900 reste donc un fantasme inaccessible. Sauf que Kawasaki à une combine en offrant une version à 70 kw à sa Z qui devient du coup bridable à 35 kw et accessible avec un permis A2. Ce principe génial avait été initié lors de l’introduction de la nouvelle réglementation pour la Z800 qui disposait déjà d’une « e-version » pour l’Europe. Ducati fait la même chose aussi pour certains modèles. En réalité, il existe donc deux Z900 et une seule est bridable ou débridable A2, la 70 kw. Vous ne pouvez pas encore passer de 47 à 125 ch. Voilà, c’est clair pour tout le monde.

Esthétiquement identique

Z900A2 détail3
  • Z900A2 détail3
  • Z900A2 static1
  • Z900A2 static2
  • Z900A2 static3
  • Z900A2 static4
La bonne nouvelle est que les Z900 sont visuellement identiques. Il est impossible à l’œil nu de déceler la moindre différence. Juste la couleur grise au lieu du noir du couvre culasse (le haut du moteur) sur les versions 70 kw. Néanmoins en secret, le collecteur d’échappement est différent, la boîte à air également et surtout les arbres à cames pour la réduction de puissance. Posée sur sa béquille, la Z900 reste toujours aussi intimidante, vous avez réellement l’impression d’avoir un big roadster en face. Ce petit tour de passe-passe des puissances permet néanmoins d’offrir un argument massue dans l’univers du permis A2, car la Kawasaki Z900 est finalement le seul roadster à offrir un moteur à 4 cylindres face à la flopée de bicylindre en V ou en ligne du marché. La nouvelle Honda CB 650 n’étant plus disponible en A2, la Kawa a donc exclusivité aussi de la proposition.
Comme d’habitude chez Kawasaki, le bridage A2 est purement électronique, pas de pièces à remplacer, juste un boîtier à faire programmer chez un concessionnaire pour 90 € qui s’occupera également de la partie administrative afin d’être parfaitement en accord avec la réglementation en A2. Sachez enfin que les bridages et les débridages sont totalement réversibles.

Un gros moteur à 4 cylindres unique

Face au bicylindre, le quatre cylindres cultive d’entrée son originalité dans l’univers de l’A2. Une pression sur le démarreur et vous êtes déjà dans l’univers de la très grosse moto. La sonorité au ralenti équilibrée et régulière tranche avec celle de nos « twins ». En action, c’est encore mieux, l’ambiance est celle de la très grosse cylindrée. Kawasaki nous a offert la possibilité d’essayer simultanément les deux niveaux de puissances avec la rouge à 35 kw (47 ch) pour le permis A2 et la verte en full à 70 kw (pas moins de 95 ch). Dans les deux cas, le moteur est linéaire et vif à bas régime et montre un caractère généreux à partir de 6 000 tr/min. Pour exploiter la version full, il faut en réalité aller dans les tours. Objectivement pour les reprises aux vitesses légales, la différence reste minime, même si elle est perceptible. En revanche à la cravache, les choses sont différentes, la version de 95 ch offre des performances stratosphériques bien supérieures à ses concurrentes bicylindres de 650 cc. Finalement le moteur à 4 cylindres offre également d’autres atouts par l’absence de vibration et un fonctionnement agréable.

" Des sensations uniques dans l'univers du permis A2"


 

Plus de 200 kilos sur la balance

Un si gros moteur de 948 cc exactement impose logiquement des contraintes, la plus importante est celle du poids avec une Z900 de 210 kilos sur la balance, 23 kilos de plus qu’une Kawasaki Z650. Évidemment ce poids est à prendre en compte, pour la circulation en ville et les manœuvres de stationnement. En action la Z900 ne sera en revanche pas plus physique à piloter. Mais avec les 795 mm de hauteur de selle, il faut de l’expérience ou ne pas être un petit gabarit, surtout que la position de conduite est assez droite et confortable.
Le poids est aussi la conséquence d’un équipement complet et de premier ordre avec l’ABS ou l’embrayage (Assist and Slipper) qui permet d’actionner plus facilement le levier d’embrayage et facilite le rétrogradagé avec sa boîte à 6 rapports, (à noter d’ailleurs que la sixième est surmultipliée). On retrouve également un écran LCD parfaitement lisible avec comme toujours, l’indication du rapport engagé et toutes les informations nécessaires : consommation instantanée, autonomie, compteur kilométrique, montre. Le compte-tours offre pour sa part trois modes de configuration afin de le personnaliser à sa guise.
 

L’avis de Permis Pratique

L’essai nous a convaincus même si des questions se posaient sur le caractère de la Z900 bridée. Clairement il s’agit bien d’une authentique Z performante et passionnante même à 47 ch. Cette Z900 est néanmoins largement faite pour après le permis A2 où son potentiel sera alors énorme. Elle reste accessible aux nouveaux motards, même si elle n’est pas universelle par son poids et offre une noble mécanique à quatre cylindres, exclusive. En résumé, la Z900 est tout simplement le roadster A2 d’exception. À plus de 9 000 €, elle permet néanmoins de débuter comme un grand et en profitant d’un potentiel important.

Les points forts
  • un look de gros roadster
  • un bridage totalement et facilement réversible
  • rouler sur un mythe la Z900
  • sonorité échappement unique
  • le Prix
Les petits défauts
  • le poids et la maniabilité à faible allure
  • le duo inconfortable pour le passager

Fiche technique Kawasaki Z900 70kw 2018

  • 4 cyl. en ligne/948 cc/6 rapports
  • 47.5 ch à 6 500 tr/min (95 ch à 8 500 tr/min)
  • 57 Nm à 1 700 tr/min (91 Nm à 6 500 tr/min)
  • Hauteur de selle 795 mm / 210 kilos
  • Réservoir de 17 litres

Lundi 14 Mai 2018
Karol Levy



Dans la même rubrique :
< >

Conduite | Pratique | Entretien Moto | Equipement Moto et Pilote | Technologie moto | Essais motos A2 | Guide d'achat A2 | Assurance moto A2 | Culture Moto