Quantcast
Permis Pratique

Honda e : Le jouet technologique, ludique et 100 % électrique


Aux allures singulières, la petite auto 100 % électrique de Honda se démarque par un physique assez déconcertant mais sa conduite, simple et ultra amusante mettra tout le monde d’accord, un vrai plaisir. Avec deux motorisations aux choix et jusqu’à 220 kilomètres d’autonomie sur le papier, l’essai de cette craquante bombinette s’arrêta néanmoins après 140 kilomètres.


Avec un physique pour le moins séduisant ou déroutant, la Honda e se positionne néanmoins comme la parfaite voiture urbaine originale simple et épurée.
Ses petits phares ronds lui dessinent un « visage humain » alors que parmi les cinq coloris, en jaune ou en bleu électrique de notre essai, la Honda e se montre carrément tape-à-l’œil. Les mini caméras sur ses portières qui remplacent les rétroviseurs extérieurs lui donnent un vrai côté high-tech.
Son intérieur se révèle quant à lui encore encore plus intéressant avec une esthétique moderne mais gardant une idée minimaliste. Sur les extrémités du tableau de bord, il y a les deux écrans qui assurent la rétro vision, le passager voit donc aussi ce qui se passe derrière et pour la conduite accompagnée, il n’y a donc pas mieux. Cette technologie est objectivement celle de l’avenir et va se généraliser rapidement. Quant au rétroviseur intérieur, vous aurez le choix de le laisser en miroir ou bien de le basculer également en écran à l’aide d’un petit levier (fonction de série sur la Honda e Advance).


5 écrans intégrés à la planche de bord

À bord donc cette planche de bord dispose de trois écrans pour tout gérer et exactement comme vos applis sur un smartphone. Celui transmettant les informations destinées au conducteur (vitesse, autonomie, mode de conduite…) puis deux autres comprenant de nombreuses applications, le GPS, la radio, la musique… Si l’ennui vous prend durant des embouteillages, vous pourrez même mettre un aquarium sur les écrans et nourrir des poissons virtuels… Je suis un peu dubitatif sur le concept mais pour divertir mes passagers de moins de 14 ans je sais que la fonctionnalité existe ! L’habillage en imitation de bois clair donc en mode scandinave termine l’impression chaleureuse de « salon roulant » de l’habitacle de la Honda e qui dispose par ailleurs de quatre places confortables et assez spacieuses même à l’arrière.

Enfin une électrique amusante à conduire

Du nouveau ou jeune conducteur au pilote expérimenté, conduire l’électron Honda plaira à tous. En secret, la « e » est une propulsion, c’est-à-dire que c’est les roues arrière qui transmettent la puissance à la route. C’est la formule la plus noble, celle des karts et des voitures de sport par exemple et qui donne cette réactivité et ce plaisir à son volant. Dans le même temps, l’électronique veille en permanence avec un contrôle de stabilité efficace et pas trop intrusif. Ajoutez un volant très direct qui lui donne une incroyable maniabilité et vous avez un vrai comportement routier de voiture sportive, pas mal pour une électrique.
Autre source de plaisir, le mode de la pédale unique qui couple automatiquement la fonction frein et accélérateur. Un peu intimidant au début pour un nouveau conducteur et qui s’appréhende en réalité en quelques kilomètres pour être rapidement indispensable en pratique. Un excellent moyen pour économiser au mieux sa batterie ! Tandis que le mode « sport » donne un couple particulièrement réactif à la Honda.

La fête est finie, trop vite

Nous avons testé la voiture sur un trajet de 140 kilomètres essentiellement de route et avec quelques voies rapides et une circulation particulièrement fluide.
En théorie, nous disposons de 222 kilomètres d’autonomie (la petite version se limitant pour sa part à 210 km). Malheureusement dès que les conditions nous ont permis de pousser un peu la pédale d’accélérateur, c’est-à-dire de l’utiliser comme une petite voiture à explosions de 150 ch, son niveau de puissance équivalent c’est l’autonomie que nous avons vue disparaître à toute vitesse… En résumé, nous avons terminé notre parcours en ultra éco conduite, économisant le moindre ampère comme dans Apollo 13 pour être certain de revenir à notre point de départ. Nous avons réussi avec un solde de seulement 3 % dans la batterie et quelques belles angoisses.
La Honda e – 100 kW s’affiche au prix de 35.060 €, alors que la version Advance de 113 kW est au prix de 38.060 €, hors bonus écologique ! Le bonus écologique est une aide apportée au consommateur pour acheter un véhicule plus économe en énergie. 40% du coût d’acquisition TTC (maximum 5000€ pour une personne morale et 7000€ pour une personne physique). À défaut de l’achat, la voiture est proposée en LOA et LLD.  La LOA, location longue durée sur 36 mois qui permet de devenir propriétaire de son véhicule à la fin.La LLD, location longue durée avec restitution du véhicule une fois le contrat terminé.

L’avis de Permis Pratique

La Honda e est géniale à conduire, terriblement amusante, définissant les préceptes d’une conduite ultra moderne. Accessible sans le moindre problème pour les jeunes et nouveaux permis de conduire, rassurante en conduite accompagnée. La Honda e est même conduisible avec un permis B boite automatique. Objectivement la e est attachante mais terriblement frustrante aussi par son autonomie qui est certes celle d’une électrique, mais en difficulté pour challenger une inépuisable bombinette à essence. Il vous faudra aussi partir à la chasse à la borne et trouver une occupation pendant la recharge de quatre heures, voir 18 heures avec une simple prise domestique.

Honda e 2021 (version Advance)

Longueur : 3,89 m
Largeur : 1,75 m
Puissance : 100 kW – 136 ch (114 kW – 154 ch)
Autonomie de l'essai : 140 km sur les 220 annoncés
Vitesse maxi : 145 km/h
0-100 km/h : 9 s (8,3 s)
Coffre : 171 litres

Les plus                                               
 
  • Sportivité et réactivité pour une conduite amusante
  • Facilité à conduire et accessible avec un permis B boite auto.
  • Le mode pédale unique qui permet une conduite plus économique
  • Une ligne originale
 
Les petits défauts
 
  • Une autonomie moyenne pour les trajets incluant des voies rapides
  • Un prix très élevé


Mercredi 29 Septembre 2021
Camille Stahl-Thévenon



Conduite | Pratique