Permis Pratique

Honda CB500F 2019 : L’icône du permis A2 revue


Honda propose une nouvelle évolution de sa célèbre CB500F, celle qui est arrivée en 2013 en Europe avec l’introduction à la fois du permis et de la catégorie A2. La moto emblématique donc s’améliore encore pour les nouveaux motards, notamment en étant mieux équipée et plus lookée.


Au niveau de la présentation, cette nouvelle Honda CB500F 2019 a été revue totalement avec un design nettement plus agressif grâce à ses écopes latérales acérées et plutôt séduisantes. Le style est proche de sa devancière, mais avec un sentiment nettement plus racé et une impression plus anguleuse, plus musclée, et ce dès le premier regard. Honda cultive une vraie différence avec le look néo rétro des CB 300 et 650. Le constructeur comprend également l’intérêt de mutualiser ses productions et cette nouvelle « F » roadster se décline en versions CB500X et CB500R, de prometteuses nouvelles motos pour l’A2 avec le même moteur bicylindre.

Un moteur revu légèrement et plus disponible

Le bicylindre 500 cm3 Honda développe toujours 35 kw, soit les 47,5 ch réglementaires de l’A2 et alors qu’il revendique 4 % de puissance et de couple en plus. En réalité, c’est la courbe de puissance qui a été modifiée entre 3 000 et 7 000 tr/min pour offrir une plus grande disponibilité. À l’essai et par rapport à l’ancienne de 2013, le bénéfice est transparent (si on ne nous l’avait pas dit, on n'en aurait vu que du feu). Derrière l’annonce et son petit effet, il faut préciser que ce moteur reste génial à utiliser en se montrant effectivement puissant et souple. En action, il cache très bien sa cylindrée de 500 pour venir très facilement tutoyer les 650 bridée de la catégorie A2. Pour les techniciens, sachez que l’arbre à cames a été légèrement revu avec l’admission d’air, notamment en replaçant la batterie qui était un obstacle et en redessinant l’échappement. Sur ce point le bénéfice est sensible, la sonorité « sonne » un peu plus fort avec un son rauque plutôt agréable. En matière de consommation, Honda annonce 3,4 litres/100 que l’ordinateur arrive à confirmer en mode « pépère ». Néanmoins avec une conso plus juste au tour de 4 litres/100, voici encore 400 kilomètres d’autonomie, celle d’un long courrier dans l’univers de la moto.

Un petit gabarit génial

Si le moteur se fait nettement plus démonstratif que le suppose sa cylindrée de 500, la CB500F reste une moto A2 particulièrement compacte et légère avec un poids plume de 189 kilos avec tous les pleins, elle reste donc à la portée de toutes les expériences de la conduite moto. En réalité, elle reste toujours l’excellente première moto à la prise en mains immédiate et avec une hauteur de selle de 785 mm, presque universelle. Si la CB500F reste la moto pour débuter, elle adopte désormais des suspensions nettement plus sophistiquées en ajoutant un nouvel amortisseur arrière à la fourche avant qui était déjà réglable en précharge depuis 2016. Le nouvel ensemble procure de bonnes sensations et reste très confortable et alors que le freinage n’offre pas un mordant très marqué. Une bonne chose pour débuter en réalité, le levier de frein ne fait pas peur et puis l’ABS veille pendant que le réglage de l’écartement du levier facilite la prise en main. La position de conduite assez droite n’est pas épuisante avec un nouveau guidon qui tombe bien dans les mains. Les grands gabarits (au-dessus de 1m73) se sentiront peut-être un peu à l’étroit tout de même.
CB500F2019 S2
  • CB500F2019 S2
  • CB500F2019 S4
  • CB500F2019 S7
  • CB500F2019 S9
  • CB500F2019 S10

Un nouveau tableau de bord

Si la finition est très soignée avec des plastiques du plus bel effet qui confirme encore une fois la réputation de la marque pour l’ensemble de la gamme Honda. On trouve un nouveau tableau de bord LCD qui modernise la sensation de conduite. L’indicateur de rapport engagé est désormais présent et même un shift light qui indique le meilleur moment pour passer le rapport supérieur afin d’exploiter au mieux le moteur et sa puissance. Le gadget est réglable entre 5 000 et 8 750 tr/min, ce qui est plutôt pratique.

L’avis de Permis Pratique

La nouvelle Honda CB500F reste le roadster iconique de l’univers A2. Cette nouvelle génération ne se modernise pas uniquement en matière de design, mais progresse aussi en matière d’équipement et de prestations dynamiques tant au niveau de son moteur que de sa partie cycle, même si les améliorations sont à peine perceptibles. Bien finie, ultra rassurante à conduire, universelle, précise la CB, reste une icône et une valeur sûre et au tarif placé de 6 299 €. Le seul point négatif de sa proposition est qu’elle ne propose pas -et pour cause- d’évolution de sa  puissance comme les A2 par bridage qui s’envisagent à plus long terme. La CB500F est la meilleure, mais pour les deux ans de la période probatoire.

Les points forts
Le prix placé
La sonorité de l’échappement sympa
Le design moderne
Les finitions soignées

Les petits défauts
Position de conduite pour les grands gabarits
Freinage en conduite très rapide
Pas de possibilité d’évolution de la puissance après l’A2

FICHE TECHNIQUE CB500F 2019

  • 2 cyl. /471 cc/6 rapports
  • 47 ch à 8 600 tr/min
  • 43 Nm à 6 500 tr/min
  • Hauteur de selle 785 mm / 189 kilos (avec les pleins)
  • Réservoir de 17.1 litres

Mardi 5 Mars 2019
Karol Lévy - Photos Honda Europe



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 18 Novembre 2018 - 14:12 KTM 390 Duke : Ma première KTM


Conduite | Pratique | Entretien Moto | Equipement Moto et Pilote | Technologie moto | Essais motos A2 | Guide d'achat A2 | Assurance moto A2 | Culture Moto




Recherche

Zone de Téléchargement




pub