Permis Pratique

Entrer et sortir d'une agglomération

Adaptez votre allure et attention aux changements de priorité.


Au cours de votre formation, vous allez être confronté à la circulation hors des villes. Sortie et entrée d'agglomération sont des séquences importantes lors de l'apprentissage de la conduite où moniteur et inspecteur attendent de vous un comportement précis, notamment que vous sachiez parfaitement adapter votre vitesse à la situation.


Attention entrée en agglomération avec de plus une vitesse maxi de 40 km/h !
Ne pensez surtout pas que la sortie d'agglomération a pour seul but de vous faire rouler sur des routes de campagne. La circulation sur route a également pour vocation l'apprentissage du changement d'allure. En effet, entrer ou sortir d'une agglomération marque avant tout une rupture dans le rythme (la vitesse) de la conduite, que le conducteur doit obligatoirement anticiper.

La sortie d'agglomération, pour accélérer

À la sortie d'une agglomération, vous allez devoir augmenter votre allure et passer de 50  km/h à 90  km/h afin de vous insérer facilement dans la circulation sur route. Ne vous focalisez pas sur les 90  km/h, ce qui est important c'est votre capacité à augmenter votre vitesse en fonction de la situation (en formation vous roulez généralement à 80  km/h sur route).
N'attendez pas d'être en rase campagne pour accélérer, mais augmentez progressivement votre allure dès la sortie de la ville, c'est-à-dire après le panneau de fin d'agglomération ; Vous pourrez ainsi démontrer que vous connaissez parfaitement le Code de la Route. Vous allez donc devoir accélérer, mais aussi et surtout monter les rapports supérieurs de la boîte de vitesses (4ème et 5ème vitesse).
N’attendez pas de faire hurler votre moteur pour passer les vitesses supérieures, mais préférez passer les rapports à des régimes moyens (environ 3 000  tr/min). En sortant de la ville et en augmentant votre vitesse, vous allez devoir vous adapter à deux choses essentielles  : les distances de sécurité avec le véhicule qui vous précède, qui augmentent avec la vitesse, et au changement des règles de priorité à droite. Dans une moindre mesure, vous allez également devoir adapter votre distance de sécurité latérale qui est de 1 m 50 hors agglomération.
 
En résumé  :
  • Accélération.
  • Passage des vitesses supérieures.
  • Modification des distances de sécurité.
  • Modification potentielle des règles de priorité.

L'entrée en agglomération demande beaucoup d'anticipation  !

Entrée et sortie d'agglomération, rien de change pour la conduite !
Le retour ou l’entrée en agglomération est une phase encore plus complexe que celle de la sortie, même si son principe reste identique. Vous allez devoir notamment freiner et rétrograder, et donc bien vérifier dans votre rétroviseur intérieur que personne ne soit surpris avant d'entreprendre votre manœuvre. L'entrée en agglomération demande donc beaucoup d'anticipation. De plus, vous avez l'obligation d'avoir réduit votre vitesse à 50  km/h avant l'entrée de la ville (la sortie d'agglomération donnait le point de départ à l'augmentation de la vitesse, l'entrée en agglomération donne le point d'arrivée à la vitesse de 50  km/h, ce qui est concrètement plus difficile à réaliser).
Pour le rétrogradage, vous allez devoir arriver en agglomération sur le troisième rapport (dans 80  % des cas), mais ne négligez pas le freinage qui doit rester progressif et sans à-coups. L'entrée en agglomération doit démontrer que vous êtes capable de «  casser  » votre allure. Il n'est donc pas question, surtout le jour de l'examen, de laisser mourir son allure et de rouler sur l'élan bien avant l'entrée en agglomération. Si vous réduisez votre vitesse alors que vous ne rétrogradez pas (vous êtes resté en 5ème ou 4ème vitesse), vous risquez de vous retrouver en sous-régime moteur. C'est une erreur assez courante au début de formation du conducteur, en revanche en fin de formation cette erreur ne sera plus acceptable. Vous devez impérativement démontrer que vous savez assurer votre sécurité, freiner et rétrograder dans une même séquence de conduite.
 
En résumé  :
  • Vérification de sécurité et anticipation.
  • Freinage.
  • Rétrogradage.
  • Allure de 50  km/h.
  • Modification des règles de priorité (priorité à droite).
 
Vous comprenez maintenant toute l'importance de la sortie et de l'entrée en agglomération lors votre formation de conducteur, et donc le jour de l'examen du permis de conduire.

Mercredi 22 Août 2012
Gabriel Germain-Joubert



Conduite | Pratique






Le Permis moto en vidéo

Découvrez toutes les nouvelles épreuves du permis moto depuis 2013 en vidéos présentées par Thierry Le Pallec qui a élaboré une grande partie des nouveaux parcours pour la DSCR et Mathieu Lagrive, quatre fois champion du monde d'endurance, mais aussi jeune permis sur la route.

Permis Pratique