Permis Pratique

Dégivrer super rapidement un pare-brise et une voiture


Une voiture dehors l’hiver n’échappera pas au givre au premier petit matin un peu froid. Voici ce qu’il faut savoir pour dégivrer facilement et rapidement votre auto et les bons réflexes pour ne rien casser ni se prendre une amende.


Le givrage reste limité en France, mais le phénomène empêche un départ immédiat et demande quelques minutes pour nettoyer le pare-brise et les vitres. C’est une obligation du Code de la route sanctionnée par une amende de 45 € avec un retrait de point possible surtout depuis 2016 et l’interdiction des vitres trop fumées par l’article R316-3 du Code de la route. Pour être dans la légalité, il faut donc nettoyer le pare-brise, mais également les vitres latérales avant et les rétroviseurs extérieurs. La lunette arrière dispose obligatoirement de son système électrique de dégivrage, elle est donc moins concernée.

Ouvrez doucement la porte du conducteur

Le givre est une couche de glace plus ou moins épaisse et donc plus ou moins solide. Le givre se forme avec le froid et l’humidité et colle parfois les joints en caoutchouc des portières, il faut ouvrir la porte lentement pour décoller les joints en douceur. Les voitures modernes sont désormais bien mieux préservées du problème.

Démarrez le moteur

Pour dégivrer une voiture vous avez besoin de chaleur, de puissance électrique et de la climatisation, en résumé il faut faire tourner votre moteur. Respectez les temps de préchauffage et n’accélérez pas, laissez votre moteur au ralenti.

Activez toutes les fonctions électriques de dégivrage

Ensuite, activez les fonctions électriques pour le dégivrage de la lunette arrière et des rétroviseurs extérieurs si votre voiture en est équipée. Vous pouvez également activer sièges et volant chauffant pour votre confort si vous disposez de ces équipements.

Paramétrez votre chauffage sur dégivrage et activez la climatisation

Sur une climatisation automatique, le programme de dégivrage s’active par un simple bouton, sur une climatisation manuelle, vous devez sélectionner la température (au maxi dans le rouge) et choisir les buses du haut devant le pare-brise. Activez la climatisation qui possède un système qui enlève l’humidité dans l’air ambiant, c’est une aide précieuse. Augmenter progressivement la vitesse de ventilation avec la montée en température du moteur, le débit d’air est aussi important que sa température pour le dégivrage, notamment pour des vitres latérales.

Grattoir pour le pare-brise et les vitres latérales

Le grattoir en plastique reste l’outil le plus simple, le plus facile et le plus efficace pour enlever le givre sur le pare-brise et les vitres latérales. Oubliez l’inutile machine électrique a rechargée et encombrante. Pensez à bien dégager tout le champ de vision de votre pare-brise (délimité par les essuie-glaces). Les aérosols de dégivrant sont efficaces et pratiques, mais se réservent principalement pour les pare-brise inaccessibles comme sur les utilitaires et les petits camions.

Attention aux fragiles essuie-glaces

Vos balais d’essuie-glace sont vraisemblablement collés par le givre, néanmoins la partie inférieure du pare-brise est celle dégivrée en premier par le chauffage intérieur. Laissez-le faire, assurez-vous simplement que vos balais d’essuie-glace sont libres avant de prendre le volant. Pour cela, il suffit simplement de les lever délicatement pour ne pas les endommager. Rappelez-vous que des balais d’essuie-glaces en bon état sont indispensables en hiver, leur remplacement ne coûte pas cher, n’hésitez pas.

Les bêtises à ne surtout pas faire

- Partir sans dégivrer votre auto
- Dégivrer à l’eau chaude qui présente un risque de choc thermique sur le pare-brise et donc de fissure.
- Actionner les essuie-glaces qui endommagent à coup sûr les balais en caoutchouc et ne décolle pas le givre.
- Faire descendre les vitres latérales, ce qui détruit les joints en caoutchouc sans enlever le givre.
- Utiliser un objet métallique pour gratter le pare-brise comme une clé. Une simple carte plastique de votre porte-feuille fait le job sur un givrage léger.
- Ne pas mettre du liquide de lave-glace hiver ou 4 saisons qui ne gèlent pas.

Le mieux est d’anticiper un peu

En résumé si la météo prévoit des températures en dessous de zéro, préférez abriter votre voiture pour la nuit, si ce n’est pas possible, vous pouvez mettre une protection en plastique ou en carton sur votre pare-brise ce qui est ultra efficace, vous pouvez également relevé les essuie-glaces, attention ce n’est pas toujours possible, ils sont parfois encastrés sous le capot et ainsi protégés.
Pensez également à bien mettre vos essuie-glaces en position "off" afin qu’ils ne s‘activent pas automatiquement quand vous mettez le contact au redémarrage. Pensez à activer la position recyclage de la climatisation pour empêcher l’humidité de rentrer dans l’habitacle et ne laisser jamais d’objet humide la nuit dans votre voiture, ce qui évite la formation de givre à l’intérieur en cas de température très basse. Le pire est de laisser des chaînes à neige mouillée dans un coffre par exemple.

Et avec de la neige en plus

Une voiture couverte de neige est généralement givrée également, donc il faut appliquer la même méthode, mais dégager aussi cette neige avec une balayette. Rappelez-vous que vous avez aussi l’obligation de déneiger le toit, le capot et le coffre de votre voiture et vous pouvez également être sanctionné.

Avec la bonne méthode, dégivrer une voiture prend 3 minutes ne coûte rien, évite les contraventions et les dégâts. Cette obligation est également généralisée partout, l’amende en Belgique varie de 58 à plus de 1300 euros, les Pays-Bas sanctionnent l’infraction de 240 € (plus 130 € pour les rétroviseurs). Au Luxembourg les tarifs varient de 50 à 150 € globalement et en Suisse c’est 710 francs, soit 650 €.

Mardi 10 Décembre 2019
Bruno Mecacci



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Mars 2015 - 10:00 Revendre rapidement une voiture


Conduite | Pratique | Entretien | Technologie Auto


pub


Recherche

Zone de Téléchargement






pub