Permis Pratique

Apprendre à conduire sur la neige et la glace avec Expert Pilot


Conduire l’hiver demande des compétences, que l’auto-école n’aborde pas ou très peu. Entre la neige et le verglas toutes les situations sont à risque pour perdre l’adhérence et aucun jeune permis ne sait réagir correctement en réalité. Des stages de conduite sur glace existent spécialement pour apprendre à conduire en toute sécurité et en plus à se faire plaisir au volant.


Il y a plusieurs objectifs à ce genre de stage. Tout d’abord le point de la sécurité.
Conduire sur la neige et la glace n’arrive pas souvent. Il est donc particulièrement utile de savoir comment réagir à cette situation.
Ce stage vous sera donc utile si vous n’êtes pas rassuré sur la neige en hiver et pour mieux comprendre les réactions de la voiture en les ressentant plusieurs fois. Mais ce stage se destine aussi aux jeunes et nouveaux conducteurs désirant se former à cette conduite hivernale si particulière. A noté, d’ailleurs que vous pouvez également réaliser ce stage en conduite accompagnée (AAC) et avant l’obtention de votre permis.

Il se peut aussi que vous ayez développé une peur au volant à cause d’une mauvaise expérience ou juste parce que la conduite d’hiver peut être dangereuse et que vous avez besoin de vous rassurer au volant avec l’aide d’un professionnel sur une piste sécurisée.
Que ce soit pour le plaisir ou de la sécurité routière, une journée au circuit glace d’Expert Pilote dans les carrés d’Abondance dans les Alpes vous sera toujours utile et vous ressortirez avec une expérience en plus.
 


Indéniablement de vrais bénéfices pour les nouveaux conducteurs

L’expérience de ce stage est particulièrement intéressante. En effet, il est bien organisé et met rapidement en confiance.
 
  • Le briefing du début en salle est important et permet de dédramatiser la conduite sur glace et nous met rapidement dans le bain.
  • Les règles de sécurité sont simples et malgré les belles voitures que l’on a entre les mains, il n’y a pas de grosse pression instaurée.
  • Dans le stage « prise en main », chaque exercice est bien pensé pour apprendre, ressentir puis mettre en pratique une technique en particulier.
  • On a l’occasion de pouvoir vraiment ressentir ce que la voiture fait quand l’arrière dérape. Dans la vraie vie, on ne le sentirait qu’une fois sans savoir comment réagir. Pendant le stage, c’est 30 minutes de sensations au volant, les fesses et le dos bien enfoncés dans le stage pour tout ressentir. Avec le moteur qui gronde dans l’habitacle à chaque accélération et tout l’arrière-train qui survire, je peux vous certifier que les passionnés peuvent être ravis !
  • Le fait d’être deux dans la voiture avec le moniteur à l’extérieur est important aussi. On se donne mutuellement des conseils, on rigole d’une première expérience et d’éventuels têtes à queue et on a aussi l’occasion de voir comment fait l’autre. Ce qu’il fait de bien, de mal… c’est une occasion d’apprendre différemment ce que le moniteur explique.

Personnellement j’avais plusieurs défauts. Je tournais trop le volant lors d’un virage ce qui faisait que la voiture ne pouvait plus faire grand-chose. Ou alors je mettais trop les gaz et l’arrière partait trop vite. Le juste milieu n’est pas facile à trouver, c’est pour ça que je regrette de ne pas avoir pu passer plus de temps à la fin pour faire des tours de piste. Plus les tours passaient, plus la technique s’intégrait et la conduite devenait plus fluide. Tout est une question de feeling, il faut faire des tours et des tours pour comprendre la bonne force à utiliser, que fait la voiture quand on tourne trop fort…
Commencer par le stage « prise en main » pour enchaîner sur le stage « maîtrise » serait une bonne manière pour se perfectionner rapidement.
 
Dans un avis plus global, j’ai vraiment pu voir deux intérêts à ce stage.
L’intérêt de la sécurité. On ressent ce que fait la voiture, on peut essayer, faire des bêtises et comprendre comment la voiture réagit sur la glace.
La situation paraît vite plus abordable et plus rassurante.
Puis enfin le plaisir de la conduite et apprendre à conduire de manière plus sportive sur la glace. Les techniques sont intéressantes, les voitures marquent les esprits et nous font sortir de la piste les yeux pleins d’étoiles.
Peu importe vos objectifs, vous ressortirez du stage avec une expérience en plus à ajouter à votre conduite, plus d’assurance et si possible un grand sourire !
 

Le stage « prise en main »

Le stage « prise en main » dure 90 minutes par groupe de 3 soit 30 minutes au volant par personne.
Après 15 min de briefing, il vous sera appris à freiner et prendre des courbes grâce à un slalom. La fin du stage se soldera de plusieurs tours de piste au volant accompagné d’un moniteur.
Un excellent moyen de découvrir la conduite sur neige et glace et d’appréhender ces nouvelles sensations.
Vous aurez la possibilité de choisir entre une Porsche Cayman de 300 ch ou une Alpine A110 de 250ch.
 
Ce stage est au prix de 199€.

Le stage « maîtrise »

Le stage « maîtrise » se déroule sur une ½ journée (3 heures) par groupe de 3 soit 1H au volant par personne.
Après un briefing, place à l’apprentissage de plusieurs techniques de pilotage sur glace : freinage, évitement, slalom, exercice sous-virage et survirage, exercices d’appel / contre-appel. Pour finir, plusieurs tours de piste au volant avec un moniteur pour mettre en pratique les techniques apprises.
Ce stage est réservé aux pilotes plus aguerris qui ont déjà eu l’expérience de la conduite sur glace et qui sont à la recherche d’apprendre ou de perfectionner les techniques.
Vous aurez comme le stage « prise en main », la possibilité de choisir entre une Porsche Cayman de 300 ch ou une Alpine A110 de 250 ch.
Ce stage est au prix de 349€.

Avec les véhicules de l’école

La Porsche Cayman de 300ch et l’Alpine A110 de 250ch sont deux voitures à propulsion. Il faut savoir que peu importe que le véhicule soit une traction, propulsion ou quatre roues motrices, dans le cadre de la sécurité routière en phase de freinage, les réactions sont les mêmes. Il n’y a donc pas de soucis à reproduire ce que l’on a appris lors de ce stage sur nos propres véhicules.
La différence sera le comportement dynamique lorsque la voiture est en sur virage (dérive du train arrière). Donc pour de la glisse ludique, les techniques seront complètement différentes selon la transmission.

Avec votre propre véhicule

Pour le  stage avec votre propre véhicule.
Une séance de 30 minutes ou une heure avec un moniteur.

Ce stage convient aussi bien à de la découverte de votre conduite à son perfectionnement. Freinage, trajectoires, utilisation du frein à main, conduire avec des chaînes… c’est vous qui décidez au préalable en accord avec votre moniteur de vos objectifs.
Le but est ici de vous rassurer au volant de votre voiture, de connaître ses réactions en particulier sur une piste sécurisée afin de pouvoir réagir correctement en cas de problème.
Tout type de véhicules sont acceptés, que vous ayez une Clio 4 ou un Range Rover.

Il faut tout de même que le véhicule soit :
  • Conforme à la circulation routière avec un échappement d’origine
  • Les pneus neige sont obligatoires tandis que les pneus clous homologués route uniquement peuvent être acceptés selon les conditions météo et en accord avec le chef de piste.
 
Pour une séance de 30 minutes le prix est de 60€.
Pour une heure il faudra compter 120€.
Pour un petit souvenir à ramener en plus, peu importe le stage il y a l’option de la caméra embarquée à 49€ qui peut être rajoutée !

Mardi 19 Avril 2022
Camille Stahl-Thévenon



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau conducteur | Pratique