Permis Pratique

Le permis de conduire en France est sur administré comparé aux autres pays européens


Une nouvelle étude sur les permis de conduire en Europe montre que la France est clairement « sur règlementée » à la fois pour l'apprentissage de la conduite ainsi que sur la conduite en elle-même. Plus que jamais, les conducteurs français ne sont pas les mieux lotis en Europe.


Réalisée au Royaume-Uni au début de l'année 2016 pour le compte de assurancelocationvoiture.fr, cette étude compare les permis des cinq plus importants pays européens et permet d'évaluer donc notre permis de conduire face à celui de nos voisins, et le résultat n'est pas reluisant.

Le permis pas si cher en France, mais en trompe-l’œil

Contrairement à une idée reçue, le prix du permis en France n'est pas si cher face aux autres pays européens. À 1 600 €, il est même plutôt bien placé et ce niveau de prix démontre aussi que le forfait de 20 heures est donc très loin de représenter la réalité du prix réel pour passer son permis de conduire en France. Sur ce point, seule l'Allemagne impose également un nombre d'heures minimums, mais seulement de 9 heures pour la pratique et de 21 heures pour le code (14 leçons de 90 minutes). Les autres pays (Pays-Bas, Espagne et Royaume-Uni) n'imposent aucune formation minimum. Pour mémoire, le forfait de 20 heures en France a été imposé non pas à des fins de qualité pédagogique, mais plutôt par souci fiscal afin de réduire les règlements au « black » dans l'univers de l'auto-école.

Le permis le plus difficile à obtenir en Europe !

Le permis français est étrangement le plus compliqué à obtenir avec les durées d'examen les plus longues de toute l'Europe tant pour le code que la conduite. De plus une fois obtenu, le permis français possède une longue période probatoire de 3 ans, seuls les Pays-Bas (5 ans) sont plus sévères. En revanche, cocorico, la France est le pays ou le début de l'apprentissage peut se faire à 15 ans, soit l'âge le plus jeune en Europe. Pour mémoire, cette nouvelle règle de 2014 a été faite pour réduire les délais d'obtention du permis, mais aussi favoriser la conduite accompagnée.

Le permis français est plus difficile à conserver !

En cumulant à la fois permis à 12 points et taux d'alcool le plus sévère dans les principaux pays européens, le permis de conduire français est tout simplement le plus dur. Le seul avantage du permis français est qu'il n'impose pas de renouvellement, en tout cas sur les compétences, car pour les nouveaux permis au format carte de crédit, le document reste valable 15 ans. L'évolution vers un renouvellement soumis à condition de compétences ou médicale est clairement dans les tuyaux.

Lundi 28 Mars 2016
Christophe Harmand



Conduite | Pratique





Recherche