Permis Pratique

4 bonnes raisons de monter des pneus hiver


Goodyear vient d'organiser une séance d'essais sur la neige et la glace afin de démontrer toute la pertinence des pneus « hiver » plutôt que des pneus été pour rouler à la mauvaise saison. Résultat impressionnant en matière de sécurité, mais aussi de mobilité.


Votre auto est très certainement équipé de pneumatiques « été », c'est à dire qui sont performants pour rouler sur routes sèches ou mouillés et à des températures supérieurs à 7°. Si ces pneumatiques présentent de bonnes performances dans 90 % des utilisations d'une voiture, ils ne sont pas adaptés aux 10 % restants et notamment la circulation sur une route enneigée, par de très basses températures, car contrairement à une idée reçue, un pneu hiver est en réalité appelé pneu neige.

1 - A cause du froid

La gomme qui compose un pneu est en réalité un mélange de gommes destiné à obtenir certaines performances précises, comme la tenue de route sur le sec et le mouillé, la résistance à l'usure, le confort ou encore le silence de roulement. Les manufacturiers comme Goodyear savent définir parfaitement ces mélanges, mais se heurtent aux lois physiques induites par les températures, et si un pneu été fonctionne parfaitement au-dessus de 7°, il fonctionne beaucoup moins bien en dessous de cette limite. Techniquement, un pneu été devient inefficace en dessous de 3 à 4 degrés, car il perd de son élasticité. La gamme d'utilisation d'un pneu hiver est de - 20° à + 7°. Il existe également pour les conditions de froid extrême des pneus qui fonctionnent jusqu'à - 40°, on parle alors de pneus nordiques, destinés aux marchés d'Europe du Nord par exemple. Goodyear indique sur ce sujet que la température moyenne en hiver est 5,4 ° et que la température est inférieure à la limite des 7° pendant 80 % de la saison. A noter enfin que 2 des 3 hivers les plus froids depuis 1971 se sont déroulés depuis 2005.

2 – Pour la sécurité

Les tests réalisés par Goodyear montrent toute la pertinence des pneus hiver par rapport à ceux prévus pour rouler l'été, et ce même sur une chaussée simplement mouillée par la pluie. A tout juste +6°, un pneu hiver va garantir un freinage plus court de 4 mètres à partir de 50 km/h. Si la température descend à +2°, c'est une distance de 11 mètres qui est gagnée par rapport à un pneu été. Sur la neige, et toujours à partir de 50 km/h, le pneu hiver raccourcit la distance d'arrêt de 37 mètres par rapport à un pneu été, un chiffre qui explique à lui seul l'obligation de monter des pneus hiver pour rouler à la montagne ou sur une route enneigée. Compte tenu de cette efficacité, il serait tentant de monter des pneus hiver pour rouler toute l'année, mais toujours à cause des performances des mélanges de gomme, un pneu hiver est inversement moins efficace à 20° en imposant 5 mètres de plus pour s'arrêter à 100 km/h. De plus, à ces températures, un pneu hiver va s'user très vite et se montrer très bruyant en roulement.

Lundi 17 Février 2014
Christophe Harmand



Conduite | Pratique





Recherche