Permis Pratique

Toutes les attestations scolaires de préparation aux permis


L’éducation à la route commence à l’école, indéniablement c’est une excellente chose, en revanche pour les parents le dispositif apparaît particulièrement complexe. Il est en effet bien difficile de s’y retrouver entre les APER, ASSR 1, ASSR 2, ASR et AER. Permis pratique reprend les choses dans l’ordre.


Toutes les attestations scolaires de préparation aux permis
Pendant leur scolarité, les élèves préparent en théorie 3 attestations de sécurité routière. Ces trois attestations s’organisent ainsi : APER (Attestation de Première d’Éducation à la Route) en primaire et ASSR 1 et 2 (Attestation Scolaire de Sécurité Routière) de niveau 1 et 2 au collège. Le point important du dispositif est que l’ASSR est indispensable pour s’inscrire aux permis de conduire auto ou moto (ASSR2) et même au BSR/permis AM (ASSR1).
Cette condition d’accès aux permis de conduire a donc nécessité la création de l’ASR (Attestation de Sécurité Routière) pour les jeunes hors parcours scolaire. Reste l’AER (Attestation d’Éducation à la Route) pour les personnes présentant une déficience visuelle et ne pouvant se présenter aux épreuves de l’ASR ou de l’ASSR 1 ou 2.

ASSR 1 en classe de 5ème (14 ans) et ASSR 2 en classe de 3ème (16 ans)

L’APER valide l’acquisition des règles et comportements liés à l’usage de la rue et de la route ainsi que la connaissance de leur justification. Encart B.O n° 40 25/10/2002. L’APER est en réalité une formation continue pendant les classes de maternelle et du primaire pour les enfants de 3 à 11 ans, mais l’APER s’appréhende principalement en classe de CM2.
La partie théorique place les élèves en autonomie devant un ordinateur avec une série de questions tirées aléatoirement et vérifie leurs connaissances en tant que piéton, passager de véhicule et rouleur (cycliste/roller). L’APER se décompose en trois cycles : Cycle 1 : apprentissage premier / Cycle 2 : apprentissages fondamentaux / Cycle 3 : approfondissement
La partie pratique suppose que l'enseignant mette en place des situations concrètes de circulation à pied et à vélo, et qu'il observe les comportements des élèves pour pouvoir vérifier leur savoir-faire, mais c’est rarement le cas face aux difficultés d’organisation. Des structures associatives, principalement celles des associations de prévention affiliées aux compagnies d’assurance proposent des kits pédagogiques afin de faciliter le travail de l’enseignant en CM2, mais là encore généralement sans pratique. Concrètement, une grille d’évaluation récapitule les savoirs et savoir-faire acquis. Cette grille est intégrée au livret scolaire et transmise au collège à l’entrée en sixième. À noter néanmoins que l’APER n’est pas obligatoire pour passer les ASSR 1 ou 2.

ASR = ASSR, mais pas à l’école

L’ASR (Attestation de Sécurité Routière) est en réalité l’ASSR, mais obtenue en dehors de l’école. L’ASR offre donc également la possibilité de se présenter comme candidat aux permis de conduire et son contenu pédagogique est identique, mais elle est alors organisée dans les GRETA pour les personnes de plus de 16 ans déscolarisées, ou dans les CFA pour les apprentis. En cas de difficulté locale pour obtenir l’ASR, notamment à cause des difficultés d’organisation, les apprentis peuvent prendre contact avec l’inspection académique qui indiquera un autre établissement scolaire pour se présenter à l’épreuve de l’ASR.

AER : Attestation d’Éducation à la Route pour les malvoyants

Destinée aux élèves présentant une déficience visuelle, l’AER est une adaptation de l’ASSR, essentiellement sur les conditions de l’examen prévu par le code de l’éducation (articles D.351-27 à D.351-32). L’AER n’ouvre en revanche aucun droit, notamment celui de s’inscrire à l’apprentissage de la conduite, mais valide simplement les connaissances du programme de l’ASSR concernant les piétons, les passagers et la santé. L’épreuve de l’AER se déroule en EPLE dans le cadre de la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances pour chacun.

Parents : Ce qu’il faut retenir !

Seules les ASSR 1 et ASSR 2 sont indispensables pour s’inscrire aux permis de conduire dans une auto-école (BSR, permis A, B et AM). L’attestation est donc précieuse et en cas de perte, adressez-vous à l’établissement scolaire qui a délivré l’ASSR pour en obtenir un duplicata (attention néanmoins aux dates de fermetures estivales).

Ces attestations s’intègrent désormais naturellement dans les programmes scolaires et offrent un bénéfice réel tant pour l’éveil de l'enfant que pour sa sécurité et son rapport à la route.

Néanmoins impliquez-vous dans la préparation des ASSR, notamment si vous envisagez la formule de l’apprentissage par la formule de la conduite accompagnée. C’est très facile pour un parent conducteur et la préparation se fait à la maison sur Internet. Vous allez ainsi pouvoir poser les fondations de votre relation de moniteur de sécurité routière, mais aussi savoir si vous êtes fait pour cette mission.


Mercredi 22 Août 2012
Permis Pratique



jusqu' à 14 ans | A partir de 14 ans | A partir de 15 ans | Les permis (PL) Poids Lourd



Le Permis moto en vidéo

Découvrez toutes les nouvelles épreuves du permis moto depuis 2013 en vidéos présentées par Thierry Le Pallec qui a élaboré une grande partie des nouveaux parcours pour la DSCR et Mathieu Lagrive, quatre fois champion du monde d'endurance, mais aussi jeune permis sur la route.

Permis Pratique



Recherche