Permis Pratique

Reçu(e) a l'examen ? Ce qu’il vous faut savoir avant d'avoir votre permis de conduire


Lorsque vous êtes reçu(e) à votre examen du permis de conduire, vous pouvez d'ores et déjà conduire à condition d'avoir sur vous votre attestation provisoire. Pour combien de temps est-elle valable, comment recevoir votre permis, et que savoir sur le permis probatoire ? Découvrez-le ici.


Reçu(e) a l'examen ? Ce qu’il vous faut savoir avant d'avoir votre permis de conduire

L'attestation provisoire

Tout d’abord, félicitations ! L’inspecteur qui vous a évalué(e) vous a envoyé par courrier un certificat d’examen du permis de conduire comprenant la mention « Favorable » entourée, la date d’obtention de l’épreuve, le détail chiffré de l’évaluation et la note finale, égale ou supérieure à 20 points.

Ce certificat tient lieu de permis de conduire provisoire.

Depuis le 1er juillet 2013, il est valable pendant quatre mois à compter de sa date d’obtention, contre deux mois auparavant. Cependant, cette attestation provisoire n’est pas valable à l’étranger.

Délivrance du permis définitif

Depuis le 16 septembre 2013, le permis de conduire est devenu électronique. Celui-ci est envoyé à votre domicile par l’Agence Nationale des Titres Sécurisés dans un délai de quatre mois. Ce titre devra être réédité au bout de 15 ans.

Pour sa fabrication, un autre formulaire Cerfa a dû être rempli pour commencé la formation : le format de l’union européenne 14948*01 Réf 06, en plus du formulaire déjà existant 14866*01 Réf 02.

Pour tous les conducteurs détenteurs du papier rose, l’échange contre la carte à puce sera possible à partir :

- de 2014 pour les conducteurs ayant passé le permis entre le 19 janvier et le 16 septembre 2013,

- de 2015 pour tous les conducteurs ayant passé le permis de conduire avant le 19 janvier 2013.

Conjointement à votre permis électronique, tout candidat titulaire reçoit un code pour connaître son solde de points, consultable sur le site Télépoints.

La délivrance de ce permis électronique est à ce jour gratuite. Toutefois, certaines préfectures requièrent le paiement d’une taxe régionale pour sa délivrance ainsi qu'en cas de perte du support :

  • La Corse (33 €),
  • Le Limousin (27 €), 
  • La région de Poitou-Charentes (25 €).
 
Le règlement de cette taxe régionale s’effectue par chèque, en espèces, par carte bancaire, ou par mandat à l’ordre du Trésor Public ou de la régie de recettes de la préfecture selon le cas.

Le permis probatoire

Lorsque vous obtenez votre permis de conduire, vous êtes considéré comme "jeune conducteur" et votre capital de départ est de 6 points, soit la moitié des points d’un conducteur confirmé. Votre permis est alors dit "probatoire" (vous devez faire vos preuves en tant que jeune conducteur) pendant 3 ans, ou 2 ans si vous êtes passé par la filière de la conduite accompagnée dite AAC (Apprentissage Anticipé de la Conduire).

Dans le cas où votre permis probatoire dure 3 ans, votre permis est crédité de 2 points chaque année (de 3 points si vous êtes concerné par la filière AAC) à condition de n’avoir commis aucune infraction donnant lieu à un retrait de points depuis le début de votre période probatoire.
À la fin de votre période probatoire et si vous n’avez subi aucun retrait de points, votre permis de conduire sera crédité du maximum de 12 points d'un conducteur confirmé sans que vous ayez à demander un nouveau permis.

N’oubliez pas qu’il est obligatoire d’apposer le signe distinctif « A » à l’arrière de votre véhicule durant toute la durée de la période probatoire sous peine de vous voir sanctionné lors d’un contrôle par une contravention de 2e classe, soit une amende forfaitaire de 22 €. Il existe des disques « A » autocollants, magnétiques, ou électrostatiques (ces derniers adhèrent à la paroi de la lunette arrière, à l’intérieur du véhicule contrairement aux deux premiers qui s’appliquent à l’extérieur du véhicule).


Nina Belile est l'auteure de ce sujet, ainsi que du livre Permis de galérer.

Le passage du permis B (auto), elle le connaît mieux que quiconque pour l'avoir obtenu en 2011 à l'âge de 30 ans, après un très long chemin semé d’embûches en tous genres.

Dix moniteurs différents, pas moins 118 heures de conduite, 6 000 € et la réussite en tant que candidat libre, au total son permis de conduire lui est revenu en termes de temps au passage d'un BTS (2 ans).

Si elle dénonce les failles du système d'apprentissage de la conduite en France dans son ouvrage, Nina Belile a également la volonté de faire partager sa longue expérience et ses conseils aux autres candidats dans les colonnes de Permis Pratique comme journaliste.


Retrouvez aussi Nina Belile sur le site web dédié à son livre : Permis de galérer

Dimanche 6 Avril 2014



Conduite | Pratique





Le Permis moto en vidéo

Découvrez toutes les nouvelles épreuves du permis moto depuis 2013 en vidéos présentées par Thierry Le Pallec qui a élaboré une grande partie des nouveaux parcours pour la DSCR et Mathieu Lagrive, quatre fois champion du monde d'endurance, mais aussi jeune permis sur la route.

Permis Pratique

Recherche