Permis Pratique

Les équipements obligatoires pour le pilote du nouveau permis moto


Depuis la réforme du permis moto, le candidat doit s'équiper pour pouvoir passer les examens A A2 et A1. Plus question de faire de la moto, même sur le plateau, habillé comme un clown. Désormais vous devez être habillé comme un vrai motard. Casque, blouson, chaussures et gants doivent désormais répondre à des caractéristiques précises. Sans équipement, vous ne pourrez pas passer l'examen. Voici donc le guide pratique pour bien vous équiper.


Les équipements obligatoires pour le pilote du nouveau permis moto
Grande nouveauté du permis moto  réformé en 2013, l'équipement est obligatoire le jour de l'examen aussi bien pour l'épreuve sur plateau que celle en circulation. L'inspecteur doit désormais vérifier l'équipement des candidats, et ce plusieurs fois. Petite précision pour l'apprentissage, c'est-à-dire les leçons, l'équipement n'est pas officiellement obligatoire, mais c'est une erreur de ne pas s'équiper, et ce pour plusieurs raisons. La première concerne évidemment la sécurité, le risque de petite chute est évidemment important pendant l'apprentissage, il faut donc vous équiper dès le début. Être bien équipé va vous permettre d'être en confiance et vous allez éviter 95 % des petits bobos du plateau. Ensuite, un équipement doit se roder, prenez par exemple une paire de gants de moto, il faut la « faire » à sa main. En résumé, avec un équipement parfaitement rodé pendant votre formation vous arrivez le jour de l'examen avec toutes les chances de votre côté. Chaussures et gants ont par exemple une influence directe sur votre sensibilité au niveau des commandes, donc sur la précision de vos manœuvres. Enfin, l'équipement pour pratiquer la moto n'a pas simplement une vocation de sécurité, mais c'est aussi un élément de confort et une protection contre le vent, la pluie, le froid ou même la chaleur du moteur. Un blouson large qui gonfle avec le vent n'a rien d'agréable.
Équipez-vous le plus tôt possible pour votre apprentissage de la conduite, vous mettrez plus de chances de réussite pour votre permis moto.

Quatre équipements sont indispensables : casque, blouson, gants et chaussures, ce qui représente un budget global qui représente 400 à 500 euros. En jouant avec les soldes ou les remises, vous pourrez économiser quelques dizaines d'euros sur ce budget.

Le casque

Si le casque est une évidence pour l'apprentissage de la conduite, ce dernier doit néanmoins répondre à des critères précis, et notamment d'homologation, en disposant des marquages NF ou CE et avoir ses dispositifs réfléchissants. Outre l'homologation, le casque doit être à la bonne taille. Sur ce point, l'inspecteur à d'ailleurs désormais la possibilité d'appliquer la note B à l'exercice sans l'aide du moteur s'il constate un casque de taille inadaptée et de demander au candidat de trouver un casque conforme pour les exercices suivants. En résumé, l'examen du permis de conduire moto peut s'arrêter à cause d'un casque trop grand !

Les cinq règles d'or pour choisir son casque:

Préférez un modèle intégral (complètement fermé et avec une visière) qui offre une meilleure protection en cas de chute et qui est plus confortable grâce à sa visière.

Pour acheter un casque, surtout si vous n'avez pas d'expérience, adressez-vous à un professionnel qui va vous aider à trouver le bon modèle et la bonne taille. Nous vous déconseillons l'achat par correspondance qui ne permet pas d'essayer votre casque ni de vérifier l'homologation du modèle convoité. L'achat sur Internet est donc à réserver aux motards expérimentés connaissant parfaitement leur taille et n'ayant pas besoin de conseil.

Avec un casque neuf, une légère sensation de compression est normale au niveau du front ou des joues par exemple, avec le temps les mousses vont se passer et offrir un meilleur confort.

Il existe plusieurs systèmes de fermeture de la jugulaire, le double anneau classique reste très facile à utiliser et se montre souvent le plus confortable par rapport à des systèmes à fiches automatiques.

Le blouson

Pour les épreuves, le candidat doit obligatoirement disposer d'un blouson ou d'une veste à manches longues et les coupe-vent sont interdits. Si rien n'oblige en réalité le candidat à avoir un vrai blouson moto avec des coques de protection, il reste fortement conseillé pour limiter les petits bobos pendant l'apprentissage. Rappelez-vous également qu'un blouson de moto offre une protection contre le vent et le froid, investissez donc rapidement dans l'achat d'un bon blouson, il vous sera de toute façon indispensable une fois le permis en poche pour rouler sur la route.

Les gants

Les gants pour le permis doivent également répondre à des critères précis, notamment en possédant le marquage NF, CE ou EPI, ou être adapté à la pratique de la moto avec des renforts et un dispositif de fermeture au poignet. Il n'est donc pas question de se pointer devant l'inspecteur avec des gants NF de jardinage.

Pour bien choisir votre paire de gants, essayez systématiquement plusieurs tailles pour trouver celle qui convient le mieux. Optez pour un modèle immédiatement confortable et présentant une bonne protection. En matière de gants la qualité est indissociable d'un certain prix.

Les bottes ou les chaussures

Le permis moto 2013 oblige le candidat à porter des chaussures montantes ou des bottes, c'est-à-dire que la cheville doit être protégée. En fait, selon le législateur vous pouvez avoir de simples baskets du moment qu'elles soient montantes. Néanmoins, il est préférable dès le début de son apprentissage d'opter pour un véritable équipement de moto qui offre une bien meilleure sécurité, mais aussi un meilleur confort pour le passage des vitesses. Les chaussures ou les bottes de moto disposent notamment d'un renfort sur la partie supérieure pour la zone en contact avec le secteur, ce qui est nettement plus confortable pour le passage des vitesses.

Les vérifications de l'équipement le jour de l'examen

Le jour de l'examen, l'inspecteur vérifiera à plusieurs reprises votre équipement, notamment une première fois au moment de la vérification de votre identité. En cas de non-présentation des équipements indispensables avant le début des épreuves, l'examen ne peut avoir lieu. En résumé, soignez désormais particulièrement votre préparation le jour du permis en vérifiant que votre équipement est au complet.

L'inspecteur vérifiera ensuite plus en détail votre équipement et son utilisation correcte après les vérifications techniques. L'inspecteur vérifie visuellement que l'équipement est effectivement porté et peut inviter le candidat à le rectifier en cas d'anomalie. Le candidat doit mettre son casque et l'attacher, le guide d'évaluation des inspecteurs est formel sur ce point :
« S’il est non ou mal attaché, l’expert l’indique au candidat, en lui précisant qu’il devra être attaché correctement lors de la réalisation des exercices suivants.
S’il paraît manifestement de taille inadaptée, l’expert l’indique au candidat, applique la notation B à l’exercice de déplacement sans l’aide du moteur et de contrôle de l’état du véhicule et lui demande de trouver un casque conforme pour les exercices suivants. 
»

Pour l'épreuve en circulation l'équipement s'intègre en réalité à l'évaluation de la compétence « savoir s'équiper et s'installer ».

Le candidat doit présenter ses équipements de protection et indiquer que son casque est homologué et à la bonne taille. Un casque non ou mal attaché entraîne la notation zéro pour cette évaluation.

Quid des équipements rétro-réfléchissants pour le permis et après ?

Les équipements rétro-réfléchissants ne sont pas obligatoires pour circuler à moto, et ce
depuis que le projet a été abrogé le premier janvier 2013.
Le dernier Arrêté du 10 janvier modifiant l'Arrêté du 23 avril 2012 fixant les modalités pratiques de l'examen du permis de conduire des catégories A1, A2 et A confirme aussi ce point. Il est disponible dans notre zone de téléchargement.

Lundi 29 Juin 2015
Permis Pratique



Conduite | Pratique | Les interrogations orales moto | Examen moto 2013



Le Permis moto en vidéo

Découvrez toutes les nouvelles épreuves du permis moto depuis 2013 en vidéos présentées par Thierry Le Pallec qui a élaboré une grande partie des nouveaux parcours pour la DSCR et Mathieu Lagrive, quatre fois champion du monde d'endurance, mais aussi jeune permis sur la route.

Permis Pratique



Recherche