Permis Pratique

Le permis auto en conduite supervisée : l'ACC des 18 ans et plus !


La conduite supervisée (CS) est une filière d'apprentissage de la conduite et d'obtention du permis auto pour les plus 18 ans qui reprend le principe de l'apprentissage de la conduite accompagnée (AAC). Le candidat effectue une formation initiale de 20 heures comme habituellement avec une auto-école, puis complète sa formation en effectuant 1000 kilomètres avec un ou plusieurs accompagnants privés avant de passer son examen. Les avantages de cette filière récente sont très nombreux, elle est pourtant encore assez peu proposée par les auto-écoles et surtout méconnue par les candidats, elle mérite pourtant beaucoup d'intérêt pour ceux qui ont tout juste 18 ans, les candidats adultes et ceux en échec dans les filières traditionnelles.


La conduite supervisée CS est globalement l'AAC mais pour les plus de 18 ans, c'est-à-dire que le candidat effectue son apprentissage à l'auto-école puis sa conduite accompagnée sur 1000 kilomètres en 3 mois et non sur 3000 kilomètres en un an comme en AAC. Ce n'est pas la seule différence, il y a aussi moins de rendez-vous pédagogiques (2 ou au lieu de 3). La conduite supervisée est donc une conduite accompagnée avec moins de contraintes, mais surtout destinée à un public différent, car si l'apprentissage anticipé de la conduite (AAC) est accessible à partir de 15 ans depuis 2014 , l'inscription à la conduite supervisée n'est possible qu'à partir de 17 ans. En fait c'est le passage de l’ETG, l'épreuve du Code, qui n'est accessible qu'à partir de 17 ans au lieu des 15 ans comme en AAC. La partie conduite accompagnée en conduite supervisée ne pouvant commencer qu'à partir de 18 ans.

La conduite supervisée pour les 17-18 ans

Le passage du permis en lui-même avec l'examen par l'inspecteur n'est possible que pour ceux qui ont 18 ans révolus alors qu'il est possible de passer cet examen à 17 ans et demi dans la filière AAC. Un avantage pas forcément convaincant pour l'AAC quand on sait que réussir l'examen du permis de conduire à 17 ans et demi ne donne pas le droit de conduire seul avant ses 18 ans. En résumé, en conduite supervisée il est possible de s'inscrire à partir de 17 ans, de passer l'examen du Code de la route, puis d'effectuer sa formation initiale de 20 heures en auto-école avant ses 18 ans pour ensuite effectuer sa conduite accompagnée sur 1000 kilomètres à partir de 18 ans et obtenir finalement le droit de conduire juste avec quelques mois de décalage avec l'AAC commencée à 15 ans.

La conduite supervisée est possible depuis la filière traditionnelle

L'un des atouts de la conduite supervisée est qu'elle reste accessible après un échec en filière traditionnelle et permet ainsi d’acquérir facilement la maîtrise de la conduite, c'est une opportunité pour ceux qui manquent d'expérience au volant et en situation de stress avec l'examen raté du permis. Une opportunité bien peu utilisée en réalité.

La conduite supervisée : une excellente formation pour les permis sur le tard

La conduite supervisée est apparue en 2010 et représente seulement un peu plus de 24 000 permis de conduire délivrés en 2013 par cette filière, qui progresse de presque 10 % par an, elle reste néanmoins marginale. Son taux de réussite (57,89 %) est meilleur que la filière traditionnelle, mais aussi moins bonne que l'ACC. Si peu d'auto-écoles s’investissent encore dans cette formation, d'autres la proposent à l'image par exemple de l'auto-école du Centre au Vaudreuil (27). Son gérant M. Vallée remarque d'ailleurs que les candidats ignorent généralement son existence et c'est à l'auto-école de les convaincre : « Dans certains cas, comme les candidats en situation d'échec ou ceux qui ont plus de 18 ans, c'est une filière qui donne de bons résultats, elle peut même être rapide pour les élèves motivés, bien encadrés, et doués ou être une excellente solution pour éviter le stress, pour les candidats adultes. »

 


En pratique : les petits secrets à savoir sur la conduite supervisée

Si les contraintes de la conduite supervisée sont moins importantes, comme nous l'avons vu précédemment, par rapport à l'AAC, cette filière ne réduit pas la période probatoire et les nouveaux permisés doivent attendre 3 ans sans infraction avant d'obtenir leurs 12 points comme en filière traditionnelle. En pratique, si la réglementation impose un minium de 20 heures, il est préférable d'imaginer plutôt une formation initiale sur 25 ou 30 heures à l'auto-école avant de passer à la phase de conduite accompagnée, qui repose évidemment sur la bonne relation entre le candidat au permis et son accompagnant. Comme l'AAC, la conduite supervisée n'est pas universelle et il est primordial que les parents ou les accompagnants acceptent de s'investir dans les rendez-vous pédagogiques avec l'auto-école, et donc de se remettre en cause au niveau de la conduite. Être accompagnant en conduite supervisée plus encore qu'en ACC est donc une question à réfléchir mûrement. Pour être accompagnant, il faut simplement 5 ans d'expérience de la conduite.

L'avis de Permis Pratique

Encore récente et méconnue, la conduite supervisée est néanmoins une excellente opportunité pour les candidats de 18 ans et plus, et mérite d'être mieux connue.

Lundi 29 Juin 2015
Christophe Harmand



jusqu' à 14 ans | A partir de 14 ans | A partir de 15 ans | Les permis (PL) Poids Lourd



Le Permis moto en vidéo

Découvrez toutes les nouvelles épreuves du permis moto depuis 2013 en vidéos présentées par Thierry Le Pallec qui a élaboré une grande partie des nouveaux parcours pour la DSCR et Mathieu Lagrive, quatre fois champion du monde d'endurance, mais aussi jeune permis sur la route.

Permis Pratique



Recherche