Permis Pratique

Bien appréhender l'approche d'un feu tricolore

Feu rouge/feu vert  : Tout savoir sur le feu tricolore


Parmi les nombreux ennemis du candidat au permis de conduire, le feu tricolore est sans aucun doute le plus redouté. Le mythe de la malédiction du feu rouge a même envahi certaines voitures d'auto-écoles. Pourtant, la conduite à tenir en arrivant sur un feu tricolore est en réalité assez facile… A la seule condition d'avoir les bonnes indications.


Bien appréhender l'approche d'un feu tricolore

Pour les apprentis conducteurs, le feu tricolore, mais surtout le feu rouge sont des ennemis redoutés. Premièrement, il faut comprendre pourquoi le feu rouge fait peur. Par ses indications (rouge ou vert), le feu tricolore va obliger le conducteur à modifier son comportement et à adapter sa conduite, qui devra de plus être rapide. En réalité, ce qui fait peur aux apprentis conducteurs n'est pas le feu rouge en lui-même, mais plutôt les actions nombreuses et coordonnées qu’il va devoir accomplir à son approche. Donc si le feu rouge est pour vous un véritable ennemi, c'est que les manœuvres simples de la conduite comme les freinages, les rétrogradages et les contrôles de sécurité vous posent problème. Rassurez-vous, cette difficulté à réaliser ces manœuvres, et surtout à les coordonner, reste tout à fait logique lors de l'apprentissage de la conduite. Mais il est indispensable de bien comprendre ce qui fait peur en réalité afin d'appliquer les bonnes méthodes correctives.


Feu vert  : 30 secondes de bonheur avant l'orange

Afin de bien appréhender un feu tricolore, il faut comprendre son cycle de fonctionnement. Dans le détail, chaque cycle (vert ou rouge) dure environ 30/40 secondes. Cette durée est une généralité et peut connaître localement quelques variations et une différence importante entre la durée du rouge et celle du vert, notamment pour réguler des axes plus ou moins fréquentés. Cette durée est dans la réalité assez longue et vous permet de réaliser toutes les manœuvres sans précipitation. Donc pas de stress sur ce point, vous avez le temps de faire les choses correctement. De même, le passage du vert à l'orange puis au rouge vous permet d'exécuter en toute sécurité toutes les manœuvres.


En réalité un feu tricolore, qu'il soit rouge ou vert, s'appréhende de la même façon

L'élève redoute avant tout que le feu tricolore passe du vert au rouge, en réalité un feu tricolore, peu importe son indication, s'appréhende exactement de la même façon. Vert, il vous donne le droit de passer, mais il vous oblige aussi et surtout à assurer votre sécurité et celle des autres en franchissant le carrefour. Votre moniteur ou monitrice vous a déjà très certainement rappelé à de nombreuses reprises qu'il fallait modérer votre vitesse en abordant les carrefours, même en ayant la priorité de passage.
En résumé, l'approche d'un feu vert s'opère exactement de la même façon qu'un feu rouge. La différence fondamentale entre le vert et le rouge est en réalité l'obligation de s'arrêter ou pas. En prenant conscience de cette réalité, vous allez grandement simplifier votre façon d'appréhender un feu tricolore. À l'approche d'un feu au vert, préparez-vous donc systématiquement à ce qu'il passe au rouge, vous éviterez ainsi la surprise ; Relâchez la pédale d'accélérateur et positionnez votre pied droit au-dessus de la pédale de frein, prêt à débuter votre manœuvre de freinage s'il passe à l'orange. Il reste au vert, c'est tout bénéfice, vous aurez réduit votre vitesse pour les contrôles de sécurité et vous n'aurez qu'à ré-accélérer après le carrefour.

En général, un carrefour avec un feu tricolore s'approche sur le troisième rapport. Si vous êtes dans l'obligation de vous arrêter (orange, rouge), vous allez devoir freiner et rétrograder en deuxième vitesse. En intégrant ces actions, vous pourrez ainsi mieux les anticiper.

Bien appréhender l'approche d'un feu tricolore

Dans tous les cas, à l'approche d'un feu tricolore  :

  1. Effectuez les contrôles de sécurité (rétroviseur intérieur).
  2. Réduisez l'allure, passez en troisième vitesse.
  3. Ne focalisez pas toute votre attention visuelle sur le feu tricolore.

Le feu reste ou passe au vert  :

  1. Effectuez les contrôles de sécurité dans le carrefour.
  2. Ré-accélérez.

Le feu reste ou passe au rouge  :

  1. Effectuez les contrôles de sécurité (rétroviseur intérieur).
  2. Freinez.
  3. Rétrogradez de troisième en deuxième vitesse.
  4. Finalisez votre freinage et arrêtez-vous.
  5. Passez au point mort.
  6. Gardez votre pied droit sur le frein.
Bien appréhender l'approche d'un feu tricolore

Le feu repasse au vert pendant la manœuvre et avant l'arrêt  :

  1. Ré-accélérez progressivement.
  2. Effectuez les contrôles de sécurité notamment pour respecter la distance avec le véhicule vous précédant.

A l'arrêt, au feu rouge :

A l'arrêt au feu rouge, pensez à laisser votre pied droit sur la pédale de frein afin d'éviter que votre voiture avance ou recule toute seule. Profitez de cette accalmie entre deux séquences de conduite pour reprendre votre souffle, mais pensez à anticiper le passage au vert et donc les manœuvres de démarrage, notamment en surveillant les feux pour les piétons par exemple. Au démarrage, pensez également à assurer votre sécurité en vous assurant qu'aucun autre conducteur n'a, par exemple, grillé son feu rouge


Samedi 25 Août 2012
Gabriel Germain-Joubert



Conduite | Pratique





Le Permis moto en vidéo

Découvrez toutes les nouvelles épreuves du permis moto depuis 2013 en vidéos présentées par Thierry Le Pallec qui a élaboré une grande partie des nouveaux parcours pour la DSCR et Mathieu Lagrive, quatre fois champion du monde d'endurance, mais aussi jeune permis sur la route.

Permis Pratique

Recherche