Permis Pratique

Une nouvelle défaillance du principe du permis à points pour les jeunes  22/02/2017

En Mayenne, le 15 février 2017, le système du permis à points a démontré une nouvelle fois sa défaillance pédagogique avec les jeunes conducteurs. Âgé de 20 ans et titulaire du permis de conduire depuis 17 mois, donc en période probatoire, un automobiliste a été contrôlé à 144 km/h avec un Dacia Duster au lieu de 90 km/h sur cette portion, voir en réalité 80 km/h comme l'impose la réglementation pour les jeunes conducteurs. Son permis a été retiré immédiatement pour six mois en attendant une convocation devant le tribunal de police ou il risque la perte de 6 points, donc l'annulation de son permis de conduire. Ce nouvel exemple démontre que le principe pédagogique du permis à points ne fonctionne pas avec les jeunes conducteurs, loin d'être un principe d'alerte pour changer son comportement, il est purement coercitif.