Permis Pratique

Tout savoir sur ces maxi scooters trois-roues (L5E) conduisibles avec un simple permis B auto



Interfileur convaincant

Les choses s'arrangent sur les voies rapides, surtout en cas de bouchon, notre Métroplis apparaît alors comme un interfilleur efficace. Ses rétroviseurs passent bien au-dessus de ceux des autos, il est suffisamment agile alors et ses 39 ch lui permettent de reprendre de la vitesse et de s’insérer facilement dans le convoi de deux-roues. L'interfile, nouvelle pratique légalisée en 2016 est accessible aux trois-roues comme le Métropolis sans problème, profitons-en !
Toujours sur autoroute, grâce à sa bonne vitesse de pointe, le Métropolis est capable de tenir les 130 km/h, presque comme un scooter 400, car il est néanmoins plus lourd de 40 kilos. Quotidiennement, il est capable d'avaler 40 ou 50 kilomètres de voies rapides et une centaine occasionnellement, sur ce point il rivalise avec un maxi scooter, mais toujours avec un certain inconfort et avec une stabilité qui n'est pas objectivement plus rassurante que sur deux roues. Surtout que la généralisation du freinage ABS sur les "deux-roues" limite finalement l'argument de stabilité supposée meilleure des trois-roues. Étrangement notre Peugeot fait d'ailleurs l'impasse du système pour préférer un freinage intégral avec deux leviers au guidon et une pédale au pied (imposée par la réglementation) qui agissent ensemble sur les trois disques de frein, mais n'évitent pas les blocages de la roue arrière, sic.
Sur la route, l'architecture du train avant est plutôt convaincante en offrant un certain dynamisme au Métropolis que le motard trouvera tout de même limité, l'automobiliste sera ravie pour sa part.

L'avis de Permis Pratique

Le Peugeot Métropolis le plus moderne des L5E trois-roues reste donc recevable et efficace pour rouler sur des voies rapides surchargées, dans ce cas il rivalise presque avec maxi scooter 400 et ce avec un simple permis B et une journée de formation. Un peu encombrant dans la ville, pas très confortable en comparaison avec son concurrent à deux-roues et sans doute avec moins d'aspects pratiques aussi et notamment un coffre de selle un peu petit, la formule est néanmoins moins pertinente avec la réforme du permis moto de 2013 qui introduit le permis moto automatique (avec une passerelle possible ensuite vers la conduite moto). Sur le plan comptable, c'est la débâcle, car son différentiel de prix de 3 000 € avec un maxi scooter 400 permet de passer justement 4 fois le permis moto ! Vous savez repasser le code n'est pas si difficile que ça !

1 2


Mercredi 28 Septembre 2016
Christophe Harmand



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 12 Février 2016 - 12:23 Polaris Slingshot : La conduite du troisième type

 

Essais Nouveaux Permis



pub


Le Permis moto en vidéo

Découvrez toutes les nouvelles épreuves du permis moto depuis 2013 en vidéos présentées par Thierry Le Pallec qui a élaboré une grande partie des nouveaux parcours pour la DSCR et Mathieu Lagrive, quatre fois champion du monde d'endurance, mais aussi jeune permis sur la route.

Permis Pratique

Recherche