Permis Pratique

Privatisation du Code de la route : de nouvelles possibilités pour tous les candidats aux permis de conduire.


Petite révolution dans l'univers des permis, l'examen du code de la route ou l'ETG n'est plus l'exclusivité des centres d'examen du permis de conduire. Il est désormais possible de passer aussi son Code dans d'autres structures comme La Poste ou SGS, une externalisation qui change beaucoup de choses pour les candidats en facilitant globalement l'accès au permis.


Pour bien comprendre les choses, il faut savoir tout d'abord que c'est l'organisation et la surveillance de l'examen du Code qui est externalisée et non l’épreuve en elle-même qui reste intégralement gérée par l’État. La base de données des 40 questions précises de l'épreuve restent intégralement gérées par le Ministère de l'Intérieur. Cette épreuve officielle a pour sa part été reformée le 2 mai 2016 et testée d'abord dans les centres d'examens non sans provoquer un tollé des candidats, des auto-écoles et des inspecteurs par un manque de préparation, le consensus était pour une fois total. Le taux de réussite avait alors chuté de 60 à seulement 17 %. Précipitée, cette réforme introduisait surtout la nouvelle base de questions mais aussi le principe de l'examen sur tablette, revoyant le célèbre boiter à la casse. Enfin, l'introduction de ce nouveau Code a été un poil bâclée, car justement cette externalisation qui nous intéresse ici arrivait à la suite. Aujourd'hui, les choses se normalisent et deux structures, La Poste et SGS organisent des examens du code, d'autres sont également sur les rangs.

L'examen du code coûte 30 € partout

Le principe de l'externalisation de l’épreuve du code est très simple. Les candidats peuvent choisir un opérateur et réserver un examen à leur convenance de date ou de lieu. Les auto-écoles peuvent bien évidemment le faire pour eux. La nouveauté est que cet examen est désormais payant au tarif unique de 30 €. Même l'ancienne filière officielle dans les centres d'examen du permis de conduire et avec un inspecteur est désormais aussi payante et à ce tarif. Elle subsiste le temps que les opérateurs privés assurent leur développement territorial ; ces derniers ont notamment l'obligation de mettre en place un examen par mois et par département. L'État se désengage de cette mission afin de régler le problème du manque de place d'examen pour l'épreuve pratique (la conduite) du permis B (Auto). En libérant les inspecteurs de l'examen du Code, naturellement plus de places sont à attendre pour la conduite. L'État annonce ainsi diviser par deux ce délai en passant de 96 à 45 jours.

Inscription en ligne en moins de 5 minutes

Pour le candidat, l'introduction de cette redevance est la seule contrainte. En revanche, les bénéfices sont importants car l'épreuve du Code de la route n'a jamais été aussi accessible. Il est désormais possible de trouver une place de code, le soir, le samedi matin et pendant les vacances par exemple. En pratique les réservations s'opèrent en ligne avec des plateformes internet plutôt bien conçus chez les deux opérateurs et jusqu'à 48 heures à l'avance. L’inscription prend moins de 5 minutes et le candidat a également la possibilité de passer cette épreuve du code partout en France, donc pendant ses vacances par exemple. À noter aussi que le code externalisé est possible pour tous les examens du code en première ou deuxième demande. Vous passez le code pour la première fois pour le permis auto, vous le repasser (après 5 ans) pour le permis moto ou poids lourds ou en cas d'annulation, tout est possible. Pour s'inscrire, il faut simplement un numéro NEPH qui est délivré par les préfectures, sous-préfectures et DDT et qui figure sur le Cerfa 02, le formulaire de demande de permis de conduire.


Mardi 4 Octobre 2016
Christophe Harmand



Code | Les examens | Les interrogations orales P.L. et BE | Les interrogations écrites P.L | Le guide d'evaluation P.L. et BE



Le Permis moto en vidéo

Découvrez toutes les nouvelles épreuves du permis moto depuis 2013 en vidéos présentées par Thierry Le Pallec qui a élaboré une grande partie des nouveaux parcours pour la DSCR et Mathieu Lagrive, quatre fois champion du monde d'endurance, mais aussi jeune permis sur la route.

Permis Pratique



Recherche