Permis Pratique

Les antidépresseurs augmentent le risque d'accident de 34 %


L'agence du médicament AMSN a publié fin août 2012 un rapport pointant le lien qui existe entre l'augmentation du risque d'accident et la consommation d'antidépresseurs. L'occasion de rappeler les règles qui régissent la prise de médicaments et la conduite automobile.


Les antidépresseurs augmentent le risque d'accident de 34 %
Le rapport publié par l'agence du médicament ANSM réalisé en collaboration avec l'INSERM est formel : la prise d'antidépresseurs augmente le risque d'accidents de 34 %. De plus, en début du traitement le risque passe à 49 %. Pour obtenir ces chiffres, les chercheurs ont utilisé des sources d'informations distinctes, en croisant les fichiers de la police de la route sur les accidents corporels et ceux de l'assurance-maladie afin de déterminer les médicaments prescrits aux conducteurs impliqués dans ces accidents et depuis quand. 72 685 conducteurs impliqués dans des accidents corporels de la route entre 2005 et 2008 ont ainsi été observés.

Les antidépresseurs augmentent le risque d'accident de 34 %
Pour mémoire, il existe un système d'information des usagers sous forme de trois pictogrammes de couleurs différentes apposés sur les boîtes des médicaments présentant un risque potentiel pour la conduite.

jaune : niveau 1 -Soyez prudent : ne pas conduire sans avoir lu la notice

orange : niveau 2 - Soyez très prudent : ne pas conduire sans l'avis d'un professionel de la santé

rouge : niveau 3 - Attention, danger : ne pas conduire. Pour la reprise de la conduite, demandez l'avis d'un médecin.




Les antidépresseurs augmentent le risque d'accident de 34 %

Dimanche 9 Septembre 2012
Julie Boucher - photo Permis Pratique



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 26 Janvier 2017 - 15:12 4 bonnes raisons de monter des pneus hiver


Conduite | Pratique