Permis Pratique

Le petit lexique des moniteurs et monitrices d’auto-école


Dans les voitures d’auto-école, il y a des expressions universelles que les moniteurs utilisent pour indiquer aux élèves qu’ils commettent une faute ou une imprudence. Voici le petit décodeur du « parler moniteur » qui fonctionne aussi avec les monitrices et la bêtise à ne plus faire.


Le petit lexique des moniteurs et monitrices d’auto-école

« Prioritaire, mais pas suicidaire »

La fameuse priorité à droite, bête noire des élèves, occupe beaucoup de place dans la formation à la conduite. Votre moniteur attend que vous sachiez parfaitement reconnaître la priorité à droite. Vous cédez le passage quand c’est votre rôle de le faire, mais vous devez lui indiquer clairement que vous assurez la sécurité quand vous êtes prioritaire par une allure réduite et un contrôle visuel.

Sur le même registre :
Des gens prioritaires, il y en a plein les cimetières
Ne donne pas ta vie aux gens de gauche
Mort avec la priorité ou vivant en tort ?

« Arrête de regarder tes pneus »

Vous êtes au volant et évidemment, il est impossible de voir vos pneus, d’où votre étonnement. Votre moniteur vous indique par cette phrase que vous ne regardez pas assez loin sur la route et que votre champ visuel est concentré juste devant la voiture, ce qui est une attitude dangereuse, vous empêchant ainsi de vous placer correctement sur la chaussée (trop à droite évidemment). Enfin, vous ne pouvez assurer l’anticipation indispensable à une conduite sûre. Levez votre regard !
 
Sur le même registre :
Arrête de regarder tes phares
Le capot ce n’est pas la route

« Mateur de levier »

Si votre moniteur vous dit que vous êtes un mateur de levier, c’est que vous regardez votre levier de vitesse quand vous passez un rapport ou que vous rétrogradez. Le danger est évidemment que pendant ce temps, vous quittiez la route des yeux. Le maniement d’un levier de vitesse doit être un automatisme, un bon conducteur ne regarde jamais son levier. Rappelez-vous que le levier de vitesse sur toutes les voitures du monde est en H, visualisez dans votre esprit la lettre. En fin de formation si cette mauvaise habitude n’est pas perdue, votre moniteur pourra vous cacher le levier avec un bloc-notes. Il aura raison…

« Les rétros sont nos amis »

Par cette expression, votre moniteur souligne l’importance de bien utiliser ses rétroviseurs (intérieur et les deux extérieurs) avant chaque manoeuvre et changement de direction. Certains moniteurs utilisent cette expression en cas d’oubli des vérifications de sécurité, d’autres systématisent cette expression à chaque manœuvre pour créer l’automatisme.

« Attention à la moto ! »

Toujours au chapître des contrôles de sécurité et de l’utilisation des rétroviseurs, certains moniteurs utilisent cette vieille ruse qui consiste à faire croire à l’élève qu’il n’a pas bien assuré ses contrôles et qu’il y a une moto dans l’angle mort, alors que c’est n’est pas le cas. Si l’élève a correctement assuré ses vérifications, pas de problème, si ce n’est pas le cas c’est généralement la panique totale à bord. Cette ruse est en revanche assez formatrice et efficace pour systématiser les contrôles de sécurité. 

« Clignotant parti, clignotant remis »

Avec cette phrase, votre moniteur vous signale qu’il vient de mettre le clignotant que vous avez oublié avant une manœuvre.

« Il y a trop de bruit dans la voiture »

Le moteur de la voiture gronde et fait beaucoup de bruit, avec cette phrase, votre moniteur vous indique qu’il faut passer le rapport (la vitesse) supérieur. C’est un grand classique en sortie d’agglomération où l’accélération est indispensable. Rappelez-vous qu’un changement de vitesse accompagne toujours une accélération.

« Un bon conducteur s'occupe de son moteur »

Cette expression complète celle sur le bruit dans la voiture notamment pour les accélérations. Mais « un bon conducteur s’occupe de son moteur » est également employée pour indiquer à l’élève qu’il faut rétrograder et éviter de se retrouver en sous-régime, au risque de secouer la voiture et de caler.
 
Sur le même registre
Un régime moteur s’entretient

« Qui embraye lentement démarre sûrement »

Si vous entendez cette phrase en leçon de conduite, c’est que vous avez un peu trop secoué votre moniteur qui vous rappelle une règle de base de la conduite automobile : la douceur et la progressivité pour les actions sur les commandes, et notamment la pédale d’embrayage.

« Allons doucement, nous sommes pressés ! »

Cette expression est classique pour les manœuvres de stationnement et notamment pour les créneaux. Avec cette expression, votre moniteur insiste sur la nécessité de tenir une faible allure pour les manœuvres au risque de perdre beaucoup plus de temps pour la reprendre à zéro. Prenez l’habitude de bien mettre les talons au plancher pour jouer correctement de l’embrayage et de l’accélérateur.

« Attendre que le chien tire sur la laisse »

Pour un démarrage en côte au frein à main, vous devez bien sentir le moment où la voiture décolle pour relâcher le frein à main. Cette vieille expression très imagée colle parfaitement à la situation, elle est très souvent utilisée par les moniteurs pour l’apprentissage de cette manœuvre redoutée des élèves.

Mercredi 25 Juillet 2012
Gabriel Germain-Joubert



Conduite | Pratique