Permis Pratique

L'examen du permis de conduire à 32 minutes : Les candidats sont gagnants !


Depuis le 1er août, l'examen du permis de conduite auto (B) passe de 35 à 32 minutes. Destinée à réduire le délai d'attente entre deux examens, cette mesure devra sur ce point encore faire ses preuves, en revanche le candidat profite déjà d'un examen un peu moins stressant, en évitant la réalisation d'une seule manœuvre contre les deux demandées auparavant.


Comme prévu au regard des différentes pistes de travail échafaudées depuis le début de cette année 2014 par le Ministère de L'Intérieur, l'examen du permis de conduite est donc allégé de 3 minutes depuis le premier août 2014. Restait à savoir ce qui allait passer à la trappe et c'est la réalisation d'une manœuvre.

Jusqu'à maintenant, le candidat devait réaliser deux des six manœuvres suivantes :
 
  • Marche arrière en ligne droite
  • Marche arrière en courbe
  • Demi-tour en 3 temps
  • Créneau droit ou gauche
  • Rangement en épi
  • Rangement en bataille
 

Depuis le 1er août, la réalisation d'une seule de ces manœuvres est demandée par l'inspecteur, il y a donc une manœuvre en moins et quand on connaît le niveau de stress et donc le risque d'erreur des candidats pour leurs réalisations, c'est une excellente chose. Dans le même temps, le Ministère de l'Intérieur précise que le « freinage pour s'arrêter avec précision » fait désormais de l'examen du permis B.

L'arrêt de précision est déjà de fait dans l'examen du permis B

Les premiers passages de permis effectués depuis le mois d’août 2014 indiquent que l'arrêt de précision fait naturellement partie de l'examen. Comment imaginer que l'arrêt de précision n'est pas déjà vérifié par l'inspecteur depuis toujours ?

Comme le précise la DSCR dans ses notes de service : « dès lors que le candidat aura effectué un arrêt à un stop ou à un feu rouge, l'IPCSR (l'inspecteur) pourra le prendre en compte pour l'évaluation de la manœuvre freinage pour s'arrêter avec précision ».

Pour les puristes, la DSCR précise : Deux moyens peuvent être utilisés par l'IPCSR (inspecteurs) pour effectuer son évaluation :

1- évaluation du freinage pour s'arrêter avec précision à l'occasion d’un arrêt imposé par la signalisation. L’annonce est effectuée soit : - lors de la présentation de l’épreuve - soit en cours de parcours. Le résultat sera satisfaisant dès lors que le candidat aura su ralentir progressivement avant l'arrêt et immobiliser le véhicule d’examen dans le respect de la réglementation.

2 - évaluation du freinage pour s'arrêter avec précision en utilisant un repère vertical (comme la procédure actuelle).

Enfin, l'évaluation de la compétence transversale « conduite autonome » sera ainsi faite :

bon = 1 point
moyen = 0,5 point
insuffisant = 0 point.


En bref, l'arrêt de précision fait déjà partie de l'examen ! Dans ces conditions pourquoi ne pas dire que l'examen du permis est plus facile depuis le premier août, juste histoire d'enlever du stress aux élèves, aveu que l'administration ne semble pas avoir envie de faire ! Il est vrai qu'il reste néanmoins encore beaucoup de difficultés.

Mercredi 12 Novembre 2014
Permis Pratique



Code | Les examens | Les interrogations orales P.L. et BE | Les interrogations écrites P.L | Le guide d'evaluation P.L. et BE



Le Permis moto en vidéo

Découvrez toutes les nouvelles épreuves du permis moto depuis 2013 en vidéos présentées par Thierry Le Pallec qui a élaboré une grande partie des nouveaux parcours pour la DSCR et Mathieu Lagrive, quatre fois champion du monde d'endurance, mais aussi jeune permis sur la route.

Permis Pratique



Recherche