Permis Pratique

L'entretien d'une remorque : Les trois règles d'or


Une remorque, qu'elle soit une petite bagagère, un porte-moto, un van à chevaux ou avec un double essieu pour tracter un bateau ou une voiture, s'entretient facilement et se vérifie périodiquement. Voici les trois règles de base pour tracter n'importe quoi, mais pas n'importe comment.


Nouvelle formation B96 depuis 2013, suppression de la visite médicale pour les permis EB et BE en 2016, les règles pour le remorquage en France ont été largement réformées afin de faciliter la vie des conducteurs et permettre de répondre à toutes les activités notamment pour les loisirs. Sur une remorque, il existe trois éléments nécessitant entretiens et vérifications : les roues, la tête d'attelage et la partie électrique (prise et feux arrière). Voilà ce qu'il faut savoir vérifier pour tracter en sécurité. Pour trouver les pièces et accessoires, vous pouvez visiter par exemple le site Rameder, qui est par ailleurs spécialiste des attelages.
 

1) - La tête d'attelage

À l’extrémité avant, la tête d'attelage verrouille la remorque sur la boule du véhicule tracteur et permet l'articulation de l'attelage, c'est donc un élément de sécurité qui doit être en bon état et légèrement graissé. Vérifiez que le verrouillage fonctionne parfaitement et appliquez un peu de graisse universelle à l'intérieur sur les pièces mobiles. Pièce d'usure, vérifiez l'absence de jeu dans la tête en statique et de claquement quand vous tractez. Une tête d'attelage se remplace très facilement et coûte quelques dizaines d'euros seulement. Si vous stockez votre remorque dehors, nettoyer la tête avec un chiffon avant d'appliquer la nouvelle graisse et emballez-là avec un sac plastique solide afin de la protéger de l'humidité.
Pensez à utiliser systématiquement un capuchon sur la boule de la tractrice pour la protéger de la pluie et des poussières quand vous n'avez pas de remorque. Le capuchon évite aussi de salir vos bas de pantalon quand vous accédez à votre coffre, il est donc indispensable.

2) - Les roues (pneus et roulements)

La vérification des roues est très simple et à la portée de tous, vérifiez l'état des pneumatiques : (usure de la bande roulement/coupures sur les flancs) et bien évidemment pression de préférence à froid (moins de 15 kilomètres à vide). Pour les roulements de roues, vérifiez l'absence de jeu en secouant les roues à la main pour les petites remorques. En roulant, un grognement ou un sifflement de la remorque indique très certainement une usure importante des roulements, ce qui présente un risque d'échauffement, de casse et de grippage. Faites procéder rapidement aux remplacements des roulements de roues. Parfois un simple serrage est nécessaire, mais ces opérations doivent être réalisées par un professionnel, de même que les interventions sur les freins, si votre remorque en possède. Les remorques légères en sont dépourvues.

3) - La partie électrique

Quand vous attelez votre remorque, vérifiez le fonctionnement des feux de signalisation (position, stop, clignotants, éclairage de la plaque d'immatriculation). Vous pouvez également vérifier les feux de gabarit sur les côtés. En cas de défaut, l'ampoule est généralement en cause ou l'oxydation de son support. Une petite bosse métallique, un peu de produit en aérosol pour les connexions électriques et votre remorque retrouve ses lumières. Pensez à pulvériser un peu de produit dans la prise à l'avant de la remorque, mais aussi sur celle du véhicule tracteur. Les feux à leds réduisent considérablement les problèmes d'éclairage sur les remorques.
Enfin, sachez qu'il existe deux types de prise électriques sur une remorque, mais aussi les attelages (7 connecteurs sur les anciennes prises et 13 pour les nouvelles). Deux types d'adaptateurs existent pour tous les cas : 7 sur le tracteur à 13 sur la remorque et 13 sur le tracteur à 7 sur la remorque, pensez à vérifier ce point important si vous empruntez une remorque ou si vous changer de véhicule tracteur.

Les cas particuliers : Remorques porte-moto et pour les mises à l'eau des bateaux.

Entretien plus sévère pour les remorque bateau !

Les remorques pour les bateaux et les jets skis bénéficient en plus d'un entretien particulier car elles permettent la mise à l'eau des embarcations et doivent êtres soigneusement nettoyées afin de limiter les dégâts et l'oxydation à cause de l'eau de mer.

Enfin, sachez qu'une moto ne se transporte pas avec n'importe quel type de remorque et s'attache également de manière spécifique comme l'explique EnjoyTheRide, il vous faudra une remorque équipés de rails ainsi que de très bonnes sangles pour assurer le transport de la moto en toute sécurité.

 

Mardi 2 Août 2016
Bruno Mecacci



Dans la même rubrique :
< >

Conduite | Pratique | Entretien | Technologie Auto