Permis Pratique

Gilet airbag : l'avenir en matière de sécurité pour les motos les scooters


Si les airbag équipent désormais toutes les autos, la technologie est désormais à maturité pour les conducteurs de deux-roues sous la forme de gilets gonflables airbag. Très efficaces en cas d'accident, désormais abordables avec un tarif en dessous de 400 €, et surtout extrêmement faciles à mettre en œuvre, les gilets airbag constituent aujourd'hui un excellent investissement en matière d'équipement pour la pratique du deux-roues.


Gilet airbag : l'avenir en matière de sécurité pour les motos les scooters
Aujourd'hui pour moins de 400 € il est donc possible d'acheter un gilet airbag homologué dédié à la pratique du deux-roues : par exemple le Allshot vendu chez Travel Moto / Accerr à 379 € qui est l'un des plus abordables du marché. À ce niveau de prix, chaque motard quelque peu réfléchi peut adopter cet équipement. Si le gilet airbag n'est pas encore obligatoire à ce jour, il est certain qu'il va le devenir dans le futur en suivant l'exemple automobile, mais également aux dires des professionnels de la formation et de la sécurité pour son efficacité. Le gilet airbag pourrait donc également devenir obligatoire durant la prochaine décennie lors de la formation au permis moto, l'idée circule de temps à autre dans les couloirs du Ministère.
La protection offerte par le gilet airbag permet d'envisager une pratique du deux-roues beaucoup plus sereine, car cet équipement protège le buste, le dos, les reins en cas de choc et de glissade. Il apporte également une protection incomparable en bloquant le mouvement de la tête vers l'arrière afin de protéger la nuque. En résumé, au regard de toutes les études réalisées, le gilet airbag est en mesure de limiter considérablement la gravité des blessures pour tous les types d'accidents comme une chute, une glissade et évidemment une collision.

Moins de 400 €

Le gilet airbag se destine au conducteur de deux-roues, mais également à la pratique de certains sports comme l'équitation par exemple. En revanche, son utilisation sur une moto ou un scooter doit être avant tout pratique pour ne pas devenir une contrainte au quotidien, il est donc indispensable de choisir un équipement parfaitement adapté à la conduite d'un deux-roues, notamment pour les fermetures avant qui ne doivent pas laisser entrer l'air.


Le principe du gilet airbag est simple, cet équipement de sécurité se porte sur n'importe quel blouson, veste ou combinaison. Il incorpore une cartouche de CO2 et un système de déclenchement en cas de chute. Les premiers prix à l'instar du Allshot sont reliés solidement au deux-roues par une sangle qui assure automatiquement son déclenchement en cas d'éjection de la machine. Ce principe de déclenchement filaire demande 140 millisecondes et reste le plus abordable alors que les modes de déclenchement électroniques par radio sont les plus rapides (moins de 100 ms), mais le prix de ces produits varie entre 900 et 1300 €. La différence est évidemment outre la rapidité de gonflage, l'aspect pratique de brancher et de débrancher la sangle à chaque fois que vous prenez ou quittez le guidon de la machine.


Les déclenchements inopinés (comme l'oubli de la sangle en quittant son deux-roues) sont très rares, avec un seuil à 40 newtons. Ce genre de mésaventure n'a pas de conséquence, si ce n'est l'obligation de changer la cartouche de CO2 une opération qui prend 3 minutes et coûte 18 euros. À la rédaction, nous avons testé un déclenchement manuel sur le gilet airbag Allshot simplement en portant un casque intégral et en tirant très violemment sur le déclencheur. À l'essai, le système est plutôt convainquant avec un gonflage instantané et étonnamment sans bruit. Vous avez l'impression d'être instamment caparaçonné sans aucune gêne. Le gilet vous comprime légèrement le torse, le dos, et bloque effectivement la nuque. Une fois gonflé, le gilet se dégonfle immédiatement, mais lentement, vous avez l'impression réelle d'être en sécurité, sans jamais être oppressé. Pour tout dire, l'essai en statique du gilet airbag premier prix est très convainquant. De plus, trois minutes après, il est de nouveau totalement opérationnel.

L'avis de permispratique.com

En résumé le gilet airbag Allshot ne présente pas simplement un prix abordable en dessous de 400 euros, il offre en plus une grande simplicité de mise en œuvre et de fonctionnement, tout en assurant une bonne sécurité à la pratique de la moto et du deux-roues en général. Plus que jamais, chaque conducteur doit maintenant se poser la question de savoir s'il s'équipe maintenant ou plus tard. Il est évident que le système du gilet airbag est maintenant à maturité et va devenir obligatoire à terme.

Pour plus d'informations, vous pouvez télécharger la notice d'utilisation du gilet airbag Allshot ici  :

allshot_moto_web_2.pdf ALLSHOT MOTO web-2.pdf  (1.22 Mo)


Les gilets airbag dans les moto-écoles

« Nous utilisons les gilets airbag pour nos permis et formations 125 depuis 5 ans ».
Formator, notre spécialiste du permis moto à la rédaction, utilise quotidiennement des gilets airbag depuis 5 ans pour ses élèves du permis moto et des formations 125. Fort de cette expérience, il est convaincu par cet équipement.
« Depuis 5 ans, nous avons connu un seul déclenchement inopiné avec une chute à l'arrêt, la cartouche a été remplacée et tout était rentré dans l'ordre en 5 minutes. Grâce aux gilets airbag, j'apporte une bien meilleure sécurité à mes élèves et je pense que c'est à nous, moto-écoles, de jouer le rôle de prescripteur pour la sécurité des conducteurs. Quelques élèves franchissent le pas après le permis, même si le prix restait jusqu'à maintenant un frein. Les fabricants et surtout les assureurs devraient s'investir beaucoup dans cette solution ».

Vendredi 12 Décembre 2014
Christophe Harmand



Conduite | Pratique | Entretien Moto | Equipement Moto et Pilote | Technologie moto | Essais motos A2 | Guide d'achat A2 | Assurance moto A2 | Culture Moto







Le Permis moto en vidéo

Découvrez toutes les nouvelles épreuves du permis moto depuis 2013 en vidéos présentées par Thierry Le Pallec qui a élaboré une grande partie des nouveaux parcours pour la DSCR et Mathieu Lagrive, quatre fois champion du monde d'endurance, mais aussi jeune permis sur la route.

Permis Pratique

Recherche