Permis Pratique

Elle mange des Sushis au petit déjeuner

Essai Harley-Davidson Street 750 permis A2


La Street 750 est la plus accessible des Harley-Davidson, pourtant elle est critiquée par les aficionados de la marque américaine, le compte n'y serait pas ? Avec un permis moto A2 en poche, les choses sont bien différentes, elle apparaît comme une machine facile, c'était le but, mais également au combien passionnante à conduire, assez pour ne pas galvauder l'image de la marque, elle est de surcroît remarquablement performante pour la catégorie A2, plutôt une belle surprise finalement.


Parmi les motos avec un supplément d'âme, les Harley-Davidson marquent toujours des points et touchent droit au cœur, bien assez pour ne pas être de prime abord la moto idéale pour débuter. Sauf que les choses ont bien changé depuis 2014 et la commercialisation de la Street 750, cette Harley est faite spécialement pour nous, les « nouveaux » permis moto et ainsi exploiter au maximum la catégorie A2 et sa bride.
Autant évacuer tout de suite la petite crispation à l’évocation de sa finition légère, la Street 2017 a bien amélioré les choses pour apparaître pratiquement au niveau de la concurrence, pratiquement car sa conception classique laisse toujours un petit goût de simplicité, il est vrai. Son assemblage en Inde vous gêne ? Il est pourtant au niveau des origamis japonais de la catégorie A2 matricés en Indonésie par exemple. En matière de tarif, les 7 499 € demandés placent la Street 750 parmi les motos prestigieuses de l'A2, le poids de l'image de marque sans doute, mais aussi des équipements, l'ABS et l'alarme sont montés en série.

Au top des performances en A2

Assez parler mondialisation, parlons motorisation, un domaine qui réussit plutôt bien à la Street, car cette Harley possède une santé de fer bridée en A2. Le bicylindre en V à 60° avec son refroidissement liquide serait un sacrilège, l'histoire se répète donc, la V-Rod avait au début des années 2000 moderniser le V-twin américain avec ces mêmes caractéristiques techniques et essuyer déjà les mêmes critiques de la part des gardiens du temple.
Difficile de toucher à un mythe, mais le moteur moderne de 749cc donne du couple et de l'allonge dans l'univers de l'A2 au point de pouvoir aborder l'autoroute sans problème, et ce, même avec un passager. Sa force est de ne jamais apparaître bridée surtout à hauts régimes, un tour de force qui donne une leçon à la concurrence, car les 35 kw (47,5 ch) sont bien présents. Pour tout vous dire, nous ne voulions pas croire que notre moto d'essai était bel et bien bridée en A2. Il a fallu vérifier. Autre bonne nouvelle même ultra moderne, un moteur Harley reste attachant. Sonorité, caractère, accélération, tout est là, sa promesse est recevable, la Street est super récréative tout de suite et évolutive aussi avec la réglementation comptez sur 57 ch une fois débridée.

Mercredi 29 Mars 2017
Cynthia Kremer et Christophe Harmand



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 18 Juillet 2017 - 12:21 Yamaha 700 XSR A2 : La guerre des mondes

Mardi 18 Juillet 2017 - 12:20 BMW F800R : A2 - High-Tech


Conduite | Pratique | Entretien Moto | Equipement Moto et Pilote | Technologie moto | Essais motos A2 | Guide d'achat A2 | Assurance moto A2 | Culture Moto