Permis Pratique

5 Astuces pour toujours trouver le point mort sur une moto


Symbolisé par un témoin vert au tableau de bord, le point mort sur une moto est parfois introuvable, à moins de connaître cinq astuces toutes simples pour arrêter de piétiner son sélecteur lors de ses premières heures de conduite.


5 Astuces pour toujours trouver le point mort sur une  moto

Avec un demi-mouvement du pied !

Sur une boîte de moto, c'est à dire séquentielle, le neutral (N) ou le point mort se situe entre le premier et le deuxième rapport. Première en bas, point mort, et deuxième en haut avec les autres rapports. Une erreur classique est de considérer que le point mort est un rapport à part entière et donc d'appliquer le même mouvement pour passer de 2ème en 3ème ou de 4ème en 5ème.

Pour bien visualiser le mouvement, essayez de passer les vitesses en actionnant le sélecteur avec la main, évidemment sans faire tourner le moteur, mais avec le contact afin de voir le témoin vert s'allumer et s'éteindre. Attention, certaines motos ne permettent pas cet exercice.

En partant toujours du premier rapport

Le point mort se trouve facilement à partir du premier rapport, cette règle est pédagogique et non technique. En réalité, le point mort s'engage également à partir du deuxième rapport (avec un mouvement du sélecteur vers le bas), surtout sur les boîtes de vitesses des motos modernes. En revanche, trouver le point mort à partir de la première vitesse est plus simple et plus efficace. Le premier rapport est celui tout en bas, il s'identifie avec un sélecteur qui donne l'impression d'être bloqué (normal, il n'y a pas de passage de rapport possible par un mouvement vers le bas du sélecteur). Le premier rapport donne donc le point de départ pratique et infaillible pour trouver le point mort, il est donc le point de départ systématique de la recherche du point mort : vous essayez et ne trouvez pas, revenez sur la première vitesse et réessayez.
Avec un peu d'expérience, vous pourrez également passer au point mort à partir du deuxième rapport, opération vraiment facile avec l'indicateur au tableau de bord du rapport engagé.

En s'équipant de vraies bottes de moto

C'est une évidence, mais pour pratiquer la moto, des bottes ou de vraies chaussures prévues pour la conduite apportent un incroyable confort, en plus d'une incomparable sécurité. Une chaussure de moto présente notamment un renfort antidérapant sur sa partie supérieure en contact avec le sélecteur, ce qui permet de passer les vitesses et donc le point mort avec beaucoup plus d'efficacité. Nous vous conseillons de vous équiper dès le début de votre apprentissage et de conserver vos bottes ou chaussures pendant toutes les leçons, et évidemment le jour de l'examen, afin d'avoir toujours la même sensibilité sur le sélecteur.

Avec un réglage du sélecteur et de la chaîne de transmission

La position du sélecteur de vitesses est généralement réglable sur une moto, c'est-à-dire que vous pouvez ajuster sa hauteur de quelques millimètres, voir de quelques centimètres afin d'obtenir la position la plus confortable pour sa manipulation. Ce réglage est très simple, référez-vous au manuel du propriétaire de votre moto. Un sélecteur peut être monté directement sur l'arbre de sélection de sortie de boîte, ou actionner cette dernière indirectement par une biellette. Dans tous les cas, le montage sur l'arbre de sélection de la sortie de la boîte doit se faire sur un écran précis. Ce réglage est souvent négligé lors des opérations d'entretien et notamment après un remplacement du kit chaîne qui nécessite la dépose du sélecteur.
À noter enfin qu'une chaîne de transmission détendue pénalise parfois la sélection du point mort.

En jouant avec le point de patinage ou en reculant de quelques centimètres

Certaines boîtes de vitesses disposent tout de même d'un point mort difficile à trouver, il arrive parfois que les pièces mobiles qui composent la boîte ne soient pas parfaitement alignées. Dans ce cas, si le moteur tourne vous pouvez mettre une fraction de seconde votre levier d'embrayage au point de patinage, ou simplement déplacer votre moto en arrière ou en avant sur quelques centimètres. Dans certains cas, un simple petit coup de gaz suffit pour « retrouver » la possibilité de passer le point mort. En résumé, le neutral est parfois difficile à trouver pour des problèmes techniques.

Faux point mort

Les faux points morts appartiennent pratiquement au passé, mais se retrouvent encore sur des boîtes de vitesses un peu anciennes, essentiellement entre le deuxième et le troisième rapport mais parfois ailleurs dans la sélection. Un faux point mort peut également se situer entre le premier et le deuxième rapport, ce phénomène est en réalité un mauvais verrouillage de la boîte de vitesse par défaut de conception ou à cause de l'usure. Si le phénomène se produit, il faut simplement actionner de nouveau le sélecteur pour être certain de verrouiller le rapport choisi. Le risque est que la boîte de vitesses engage « toute seule » un rapport.
Un faux point mort peut également provenir d'une défaillance du témoin vert de neutral, rappelez-vous que l'ampoule ou la led s'allume systématiquement à la mise du contact afin de vérifier son fonctionnement. Une défaillance de cet indicateur est imputable à un simple problème de connexions électriques ou du contacteur monté sur la boîte de vitesses.

Samedi 29 Décembre 2012
Bruno Mecacci



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:58 Le Permis moto en vidéo


Conduite | Pratique | Les interrogations orales moto | Examen moto 2013



Le Permis moto en vidéo

Découvrez toutes les nouvelles épreuves du permis moto depuis 2013 en vidéos présentées par Thierry Le Pallec qui a élaboré une grande partie des nouveaux parcours pour la DSCR et Mathieu Lagrive, quatre fois champion du monde d'endurance, mais aussi jeune permis sur la route.

Permis Pratique



Recherche